Proulx (Jérôme)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Enseignant né en 1930 à Saint-Jérôme. Études à l'école paroissiale de Saint-Antoine-des-Laurentides, au Séminaire de Sainte-Thérèse, au Grand séminaire de Montréal, à l'École normale Jacques-Cartier de Montréal et à l'Université de Montréal-UdeM. Professeur de littérature au Collège militaire royal de Saint-Jean (1957-1966). Député du Parti de l'Union nationale-UN (1966-1969), député indépendant (1969-1970), député du Parti québécois-PQ (1976 - novembre 1984), député indépendant (novembre 1984 - décembre 1984), puis député du Parti québécois-PQ (décembre 1984 - décembre 1985) de Saint-Jean à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ. En 1969, il constitue, avec René Lévesque, Antonio Flamand et Yves Michaud, une opposition de circonstance au projet de loi 63 qui confère aux parents la liberté du choix de la langue d'enseignement à leurs enfants; le groupe tente de retarder l'adoption de ce projet de loi en organisant un filibuster (voir le lexique). Annonce en 1984 (23 novembre) que, parce qu'il est en désaccord avec René Lévesque au sujet de la mise en veilleuse du projet de souveraineté, il siégera dorénavant comme député indépendant.


  • Publications - Liste partielle


Un panier de crabes (1971).

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)