Québec (province). Meurtres, homicides et autres méfaits : (2018)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • 28. Québec (province). Meurtres, homicides et autres méfaits : (2018) : (C) (V) (A) (J)


Le 7 janvier 2018, une fusillade éclate entre deux individus dans le Cabaret Doric sur le boulevard Taschereau à Longueuil ; une serveuse et un client sont blessés lors de cette fusillade et sont considérées comme victimes de tentatives de meurtre par la police. Le 26 janvier 2018, quelques semaines après la fusillade du 7 janvier 2018, Jean-Paul Gordy, 27 ans, est arrêté et fait face à des accusations de tentatives de meurtre. Au cours de la nuit du 2 juillet 2018, David Midouin est arrêté par la police de Laval en lien avec les tentatives de meurtre du 7 janvier 2018 à Longueuil ; le motif de ces tentatives de meurtre est mystérieux.
Le 28 janvier 2018, Une femme de 61 ans, est frappée à coups de couteau dans le dos dans sa résidence située sur la rue Guy-Bouchard, à l'angle de la rue Louis-Hébert dans l'arrondissement de LaSalle ; la femme décède à l'hôpital ; Meng Ye, 34 ans, la fille de la victime est arrêtée en lien avec le décès de sa mère.
Le 31 janvier 2018, Steven Bertrand, 18 ans, qui attendait le prononcé de sa sentence au palais de Justice de Maniwaki, est impliqué dans une altercation avec un constable spécial du palais de justice ; il s'empare du bâton télescopique du constable qu'il frappe à plusieurs reprises ; pour se défendre, le constable dégaine son arme à feu, tire et atteint Bertrand au visage ; le jeune homme survivra à sa blessure ; la scène a été filmée par un témoin, puis largement diffusée sur les réseaux sociaux.
Le 1er février 2018, en fin de soirée. une automobile dans laquelle prenaient place deux individus est criblée de projectiles sur le chemin Charles à Mirabel, près du rang Sainte-Henriette ; Alexandre Bouliane, 24 ans, l'un des deux occupants est tué et l'autre est blessé aux jambes. Les deux hommes étaient connus des autorités en matière de stupéfiants ; il pourrait s'agir d'une transaction de drogues qui aurait mal tourné ou d'un règlement de compte.
Le 1er février 2018, Jocelyn Plante, 62 ans, de Sante-Luce, perd la vie et la femme qui l'accompagne est gravement blessée lorsque son automobile est percutée par celle de Keven Savard, sur le chemin de la Rivière à Sainte-Clotilde-de-Châteauguay ; à la suite de quatre percussion par l'arrière, l'automobile de la victime vient finalement s'enrouler contre un poteau électrique tuant son conducteur sur le coup ; Savard a alors fait demi-tour pour constater la scène de l'accident et prendre la fuite chez l'un de ses amis ; il a été accusé d'homicide.
Le 6 février 2018, la police, qui avait été appelée pour une dispute conjugale dans un appartement du 8e étage dans les habitations Richmond, un édifice à loyer modique de la rue Paxton, près de la rue Guy dans le quartier Petite-Bourgogne à Montréal, y découvre le cadavre d'un homme de 52 ans baignant dans une marre de sang. La police arrête une femme, 52 ans, qui s'était réfugiée chez un ami au premier étage de l'édifice, puis la police arrête l'ami de la femme. Cependant, la direction des poursuites criminelles et pénales du Québec refuse d'accuser la femme parce que la DPCP est d'avis qu'elle ne possède pas suffisamment de preuve pour prouver hors de tout doute raisonnable la culpabilité de la femme devant un tribunal. Les policiers poursuivent leur enquête.
Le 8 février 2018, peu après minuit Abdenaceur Hadj Ali, 29 ans, est abattu en pleine rue à la suite d'une altercation, dans un secteur tranquille (près de la rue Marius-Dufresne, au nord de la rue Rachel dans le quartier Rosemont à Montréal. Il semble que la victime se serait plaint de la mauvaise qualité de la drogue qu'il venait d'acheter. Hadj Ali décède à l'hôpital.
Le 14 février 2018, Luc Gélinas est assommé d'un coup de matraque à la figure par son fils Guillaume Gélinas qui avait la tête couverte d'une cagoule, puis le fils a poignardé son père d'au moins 10 coups de couteau et finalement lui a tranché la gorge pour qu'il ne revienne pas et il a asséné 38 coups de couteau et il a tranché la gorge de sa belle-mère, Julie. Malgré cette cagoule, Luc Gélinas aurait reconnu son fils Guillaume ; après le meurtre, Guillaume a descendu au sous-sol, s'est complètement déshabillé puis s'est lavé avant de revêtir son uniforme de pompier ; il a mis tout le matériel utilisé dans des sacs à ordures blanc ; il vole ensuite 50 $ à son père... pour mettre de l'essence dans son automobile .. se rend au restaurant Tim Horton près de Terrebonne où il se débarrasse des vêtements ensanglantés emballés dans les sacs à ordure blancs et les jette dans la benne à déchets du restaurant puis se rend à l'école.
Le 17 février 2018 vers 17 h 20, un homme, 55 ans, est sérieusement blessé au cours d'une dispute dans un appartement de la rue Beaudry à Montréal ; le blessé est transporté à l'hôpital où il succombera à ses blessures le 18 février suivant. Un homme âgé de 68 ans est interrogé par la police au sujet de ce décès. La victime était le frère de l'agresseur.
Le 26 février 2018, vers midi, Athena Gervais, 14 ans, boit, avec ses camarades une certaine quantité d'une boisson sucrée vendue chez les dépanneurs et contenant 11,9 % d'alcool produit par le Groupe Geloso sous la marque commerciale FCKDUP. Le lendemain, la jeune fille est trouvée morte dans un ruisseau qui coule près du Laval High School. Le père de la jeune fille décédée, Alain Gervais, entreprend une croisade pour que les gouvernements fédéral et provincial adoptent les législations nécessaires pour prévenir ce genre d'incident.
Le 12 mars 2018, le corps de Mario Macri, 44 ans, un dirigeant de la compagnie de prêts et de placements Plan B est trouvé dans le garage intérieur du complexe commercial de l'arrondissement de LaSalle où il avait son bureau. Il avait reçu une balle à la tête alors qu'il se trouvait rout près de son automobile BMW. Selon les informations du Journal de Montréal, Macri avait déjà été associé à Jamie Laramée, un membre important de la pègre irlandaise. Jamie Laramée avait été assassiné par balles en 2013 dans un bar du boulevard Newmansitué à proximité des bureaux de Macri. C'est la compagnie de Mario Macri qui avait financé le prêt hypothécaire pour le condominium du Hells Angel Normand «Casper Ouimet avant son arrestation lors des opérations SHarQcil * et Diligence.
Le 16 mars 2018, Madame Rhonda Georgekish, une ex-policière (-2015) du service de police de Eyou EEnou, est arrêtée dans sa résidence de Wemindji par la Sûreté du Québec puis accusée du meurtre de sa fille de 9 ans.
Le 21 mars 2018, le cadavre de Jean-François Henri, un résident deUne amie voisine, est trouvé dans une halte routière en bordure de l'autoroute 55 à Ulverton en Estrie ; la victime avait un lourd dossier judiciaire notammenet lié au trafic de stupéfiants. L'un de ses amis d'enfance croit que Jean-François Henri a pu être victime d'un règlement de compte en raison de dettes de drogue ; il savait que Henri se tenait avec des gens pas trop commodes et qu'il trempait dans des affaires bizarres, mais il ne pensait pas qu'il se rendrait jusque-là. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec-SQ ont localisé Gélinas à trois rues de la résidence de sa cpine à Gatineau.Le 20 mai 2018, Guillaume Gélinas est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 18 ans de sa peine derrière les barreaux.
Le 24 mars 2018, un peu avant 21 h, Thomas Ratté, un adolescent de Charlesbourg, Québec, est tué après avoir été happé par une camionnette conduite par un automobiliste âgé de 29 ans qui a par la suite échoué le test de l'éthylomètre au poste de police ; l'impact s'est produit à l'angle près de l'Avenue du Bourg-Royal et de Château-Bigot dans le secteur Charlesbourg de Québec.
Le 6 avril 2018, peu après 18 h., deux hommes sont blessés par balles dans l'arrondissement Ville-Marie de Montréal ; l'un des blessés âgé de 31 ans, décède de ses blessures. L'autre blessé âgé de 42 ans est hospitalisé, ses blessures sont jugées sérieuses ; selon la police, la personne qui aurait fait feu s'est enfuie en automobile.
Le 10 avril 2018, le corps d'une femme est repêché dans la rivière des Prairies à proximité du pont de l'autoroute 19. Lors de la découverte, on ne savait pas la cause du décès.
Le 13 avril 2018, deux hommes Adam Sekkaf, 26 ans, de Montréal sans antécédent judiciaire, et Mohammed Gassi, 25 ans, un résident de la Rive-Nord en attente de procès pour fraude, sont atteints par balles alors qu'ils sont assis sur les sièges avant d'une Chevrolet Cruze immobilisée dans le stationnement arrière d'une brasserie de Beloeil. Sekkaf succombe à ses blessures, alors que Gassi est transporté à l'hôpital où il repose dans un état stable.
Mercredi le 18 avril 2018, le cadavre de Rosalie Gagnon, 2 ans, est découvert dans un bac à ordures près d'une résidence de l'arrondissement Charlesbourg à Québec. Le cadavre avait reçu plus d'une dizaine de coups de couteau. Ce serait la mère, Audrey Gagnon, 23 ans, qui aurait fourni les informations qui ont permis à la police de trouver le cadavre. La police a interpellé Audrey Gagnon pour interrogatoire ; cette jeune femme aurait des problèmes de toxicomanie ; la police a aussi appréhendé un homme dans la vingtaine habitant à la même adresse que madame Gagnon ; le père naturel de Rosalie n'aurait pas été présent dans la vie de la mère et de l'enfant. Madame Gagnon aurait été condamnée à six mois de prison pour voies de fait graves en 2014. (Le Journal de Montréal, 19 avril 2018, page 5). Le 19 avril 2018, Audrey Gagnon est accusée d'entrave à un agent de la paix et de méfait. Le 26 avril 2018, la Maison Marie-Rollet admet avoir expulsé Audrey Gagnon et sa fille dans les jours précédant le drame pour des motifs 'très importants'. Le 27 avril 2018, Audrey Gagnon est formellement accusée du meurtre non prémédité de sa fillette et d'outrage à un cadavre. Le 5 mai 2018, des funérailles de la jeune défunte sont célébrées à l'église Saint-Rodrique,
Le 18 avril 2018, Martine Soucie, 25 ans, est reconnue coupable de l'homicide de sa fille Miliange Soucie décédée des suites d'une fracture du tibia qui a entraîné une embolie pulmonaire le 16 novembre 2014 dans le logement familial de Gatineau; selon la juge Anouk Desaulniers, la seule conclusion logique tirée de la preuve circonstancielle est que l'accusée a causé la fracture du fémur droit de l'enfant ; selon les radiographies, l'enfant présentait de multiples fractures depuis sa naissance.
(Lundi le 23 avril 2018, vers 6 h 30) Emily Ann Anderson, 25 ans et Kaylee Anderson Tooma, 2 ans et demi,sont trouvées mortes dans un logement de la rue Brochu à Sept-Îles ; la femme et l'enfant auraient été tuées à coups de marteau. Ronald Henry Tooma croyait qu'il était doté d'une puce électronique lui permettant de connaître le futur lorsqu'il a tué son épouse et sa fille ; Tooma voulait ainsi protéger son épouse et sa fille des visions d'horreur les concernant. C'est une autre enfant qui se trouvait dans le logement qui est allée chercher de l'aide chez une voisine de palier. Ronald Henry Tooma, 25 ans, est accusé des meurtres prémédité de ces deux personnes. Le 5 février 2019, Tooma est déclaré non criminellement responsable de ces meurtres(Journal de Montréal, 6 février 2019, page 15)
Le 26 avril 2018, Keven Paillé, 36 ans, de Trois-Rivières est assassiné au pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines ; l'assassin purgeait une sentence de prison à perpétuité pour un double homicide. En 2011, ce dernier avait commis un assaut à coups de couteau. En 2012, il avait participé à une émeute à la prison de Sainte-Anne-des-Plaines. En 2015, il s'était attaqué à un gardien de prison qu'il avait menacé de mort. Entre 1997 et 2018, Paillé avait été l'objet de 48 accusations criminelles.
Le 11 mai 2018, le cadavre de Richard Grenier, 59 ans, est découvert par un passant dans un fossé près du Technoparc Saint-Laurent ; son fils, Jérémie Fortier-Grenier est arrêté en lien avec le meurtre de Richard Grenier et il est accusé de meurtre prémédité et d'outrage à un cadavre.
Le 14 mai 2018, Samy Kaci Mokaddem, 39 ans, est abattu à bout portant alors qu'il prenait place dans son automobile Bentley Continental décapotable stationnée sur la rue Bélanger à Montréal. Mokaddem est décédé à l'hôpital au courant de la journée. Selon Le Journal de Montréal, Mokaddem serait arrivé à Montréal en 2015 alors que la police française menait une enquête sur lui pour fraude et faux chèques.
Le 21 mai 2018, Gilles Giasson, 67 ans, de Trois-Rivières qui avait été porté disparu trois jours auparavant manque toujours à l'appel. Giasson est le père adoptif de François Asselin, 35 ans, qui a été accusé d'avoir tué François Lefebvre, 59 ans, un compagnon de travail à Sherbrooke trouvé mort dans camion appartenant à une entreprise de livraison de Trois-Rivières chez qui Asselin et Lefebvre travaillaient. La police ne met pas de côté la possibilité que Gilles Giasson ait été victime d'un homicide vu que des signes de violence ont été décelés dans l'appartement qu'il partageait avec son fils.
Le 26 mai 2018, vers 9h 50, le cadavre de Constantinos dit Costa Tountas, 45 ou 33 ans, est trouvé dans un appartement du sous-sol d'un immeuble à logements de la Première avenue prés du boulevard Gouin dans le secteur Pierrefonds-Roxboro de Montréal ; la victime, un mécanicien en aéronautique, avait des marques de blessures par balles au haut du corps ; Costa avait été conduire sa fille à l'école ; Michael David Burns, 33 ans, est arrêté comme témoin important par la police en lien avec ce décès pour lequel il est formellement accusé de meurtre prémédité ; le dossier de Burns comprend des sentences mineures pour non-respect de conditions et possession de stupéfiants dont de la cocaïne.
Le 3 juin 2018, le cadavre pieds nus et peu vêtu de Héliodore Dulac est découvert allongé derrière son véhicule dans l'entrée de cour de sa propriété du chemin de la Yard à Milan ; affligée d'une maladie dégénérative, la victime était à mobilité réduite ; la police croit que le vol pourrait être à l'origine de l'incident ; un homme et une femme soupçonnés du meurtre de Monsieur du Dulac sont arrêtés par la police à Lambton.
Nuit du 11 au 12 juin 2018, Chloé Labrie, 28 ans, une technologiste médicale originaire de Victoriaville et travaillant depuis 4 ans au Centre de santé Tulattavik dans l'Ungava, est tuée d'un projectile d'arme à feu à la tête dans son logement de Kuujjuaq ; le suspect, Randy Koneak, 20 ans, un résident du même village a été arrêté, puis accusé du meurtre prémédité de Chloé Labrie.
Le 21 juin 2018, un homme, dans la cinquantaine, est trouvé dans un état critique dans une ruelle adjacente à un immeuble résidentiel du secteur Pont-Viau de Laval ; l'homme a été transporté à l'hôpital où il est décédé le lendemain ; son corps présentait des marques apparentes de violence ; c'est pourquoi la police de Laval traite son décès comme un homicide.
Le 23 juin 2018, vers 14 h 30, la police découvre le cadavre d'une femme de 71 ans, dans sa résidence de l'avenue Pacifique dans le secteur Laval-des-Rapides à Laval ; la police recherche Christopher Oliveira ou Christophe Oliviera, 31 ans (182 cm ou 72 pcs), qui aurait déjà été locataire d'une chambre chez la victime ; la police soupçonne Oliveira d'avoir tué la femme. Oliveira a une cicatrice sur sa joue droite et des tatouages sur son cou, son dos, sa poitrine, sa main gauche (une étoile) et son bras gauche (un crâne et un livre).
Le 26 juin 2018, Nicolas Lavoie-Cloutier, 18 ans, est abattu en pleine rue dans le secteur La Plaine à Terrebonne ; le jeune homme était connu des policiers comme étant lié au monde des stupéfiants. Il devait comparaître devant le tribunal pour répondre à des accusations d'agression armée et de possession de stupéfiants.
Le 30 juin 2018, le cadavre de Tommy Dugas, 34 ans, un trafiquant de methamphétamine est découvert transpercé d'un projectile d'arme à feu dans le stationnement de l'hôtel Holiday Inn à l'intersection de l'autoroute 40 et du boulevard Saint-Jean à Pointe-Claire (Montréal) ; la police arrête Jérôme Latham, 49 ans, près de Brookville, Ontario et l'accuse du meurtre non prémédité de Dugas. Les deux hommes sont connus des policiers. Selon la police, un conflit aurait éclaté entre les deux hommes à propos d'une transaction de stupéfiants prévue. En 1994, Latham avait été condamné pour introduction par effraction. En avril 2014, Dugas avait été condamné à trois ans de prison, mais, au moment de son décès, il était en liberté depuis peu ; Latham avait été arrêté au début des années 1990 dans une histoire de tentative de meurtre, mais il avait été acquitté.
Le 1er juillet 2018, vers 3 h. 30, Un incendie ravage le resto-bar 239 à l'intersection de l'Avenue du Parc et de la route 347 à Saint-Gabriel-de-Brandon ; le cadavre de Chloé Belhumeur-Lemay, 22 ou 24 ans, l'une des serveuses du bar, mère d'une fillette de trois ans, originaire de Berthierville, est trouvé dans les décombres ; le cadavre porte des traces de violence ; on croit que l'incendie aurait été allumé pour couvrir le meurtre de la victime. Le 2 juillet 2018, Daniel Arsenault, 52 ans, est arrêté à sa résidence et interrogé par le groupe tactique d'intervention en lien avec le décès de madame Belhumeur-Lemay. (En 2012, Arsenault avait été condamné à un an de prison pour production de cannabis et à trois années concurrentes pour agression armée. En 2016, Arsenault avait été condamné à cinq mois de prison pour complot et introduction par effraction). Il semble que Chloé Belhumeur-Lemay et Daniel Arsenault ne se connaissaient pas. Daniel Arsenault est accusé du meurtre de Chloé Belhumeur-Lemay qui aurait té commis à l'occasion d'un vol qui a mal tourné et qu'Arsenault aurait voulu camoufler en incendiant le bâtiment.
Le 24 août 2018, Philippe Lareau est blessé gravement à la tête au bar Le Petit Laurier au centre-ville de Saint-Jean-sur-Richelieu ; Lareau qui était inconscient à l'arrivée des services d'urgence, décède une semaine plus tard à l'hôpital. Le 21 mars 2019, la police annonce qu'elle a arrêté Francis Paradis en lien avec le décès de Philippe Lareau.
Le 28 août 2018, le cadavre d'un homme de 18 ans est découvert dans son appartement d'un immeuble de la rue Goyer dans le quartier Côte-des-Neiges de Montréal. Le cadavre portait des marques de violence ; selon des voisins, la victime aurait hébergé un sans-abri dans la vingtaine pour «le dépanner».
Le 31 août 2018, en début de soirée, un homme dans la trentaine est atteint par plusieurs projectiles d'arme à feu sur la rue Bruno dans le secteur Chomedey à Laval ; personne n'a entendu les coups de feu ; la victime se trouvait devant sa maison en reconstruction. (Journal de Montréal, 1er septembre 2018, page 25)
Le 13 septembre 2018, vers 7 h Boris Gagnon, 46 ans, est pris à partie par deux individus (Danny Brochu, 40 ans, et Sébastien Carrara, 42 ans), alors qu'il marchait dans le secteur du nouveau Centre hospitalier d el'Université de Montréal-CHUM, à l'angle des rues Viger et Berri à Montréal ; les individus auraient tenté de le voler à la pointe d'un couteau ; une dispute a éclaté et la victime a été poignardée ; Monsieur Gagnon a succombé à ses blessures à l'hôpital. La police réussit à mettre la main au collet de Carrara. Celui-ci est accusé de meurtre non prémédité.
Le 9 août 2018, Simon Brind'amour, 37 ans, un homme marié père de trois enfants, écrit sur Facebook que lui et Mademoiselle Josiane Arguin entretiennent une relation.
Le 1er septembre 2018, vers 8 h Josiane Arguin, 34 ans, quitte son domicile de la rue Anvers du quartier Parc-Extension et n'est plus jamais revue vivante ; elle est portée disparue. Simon Brind'Amour avec qui madame Arguin était en couple depuis le mois d'août 2017 est interrogé en lien avec cette disparition ; puis Brind'Amour est accusé du meurtre non prémédité de madame Arguin, et d'avoir commis un outrage, indécence ou une indignité envers le cadavre ou les restes de Madame Arguin pour l'avoir mis dans un sac de sport et l'avoir mis aux poubelles. ; l'événement qui, jusque-là, était traité comme une disparition, est désormais considéré comme un homicide par la police, même si la police ne révèle pas si le cadavre de Madame Arguin a ou n'a pas été trouvé ; les enquêteurs se disent que, même si son cadavre n'est pas encore trouvé, ils ont de bonnes raisons de croire qu'elle a été assassinée. Simon Brind'amour est arrêté, puis accusé du meurtre de Josiane Arguin ; Brind'Amour est un travailleur de la construction, père de trois enfants ; il n'a pas d'antécédents judiciaires. (The Gazette, 3 novembre 2018, page A12 ; Le Journal de Montréal, 30 décembre 2018, page 2)
Le 14 septembre 2018, Serge Paré, 61 ans, un travailleur minier, est tué au cours d'une dispute à son camp de chasse à Desmaraisville, un hameau situé à plus de 200 km de Val-d'Or en Abitibi ; Stéphane Morin, 55 ans, est accusé du meurtre non prémédité de Serge Paré. La dispute aurait porté sur des territoires de chasse. Même s'il n'y habitait pas, Stéphane Morin utilisait l'adresse du domaine de M. Paré à Val-d'Or comme lieu de résidence.
Le 22 septembre 2018, Manon Lefebvre est portée disparue ; le 5 novembre 2018, les autorités rapporte que son cadavre a été retrouvé le 15 octobre 2018 dans un secteur de l'Arrondissement de LaSalle à Montréal ; selon les premières constatations des policiers, Manon Lefebvre n'aurait pas été victime d'un acte criminel.
Le 25 septembre 2018, au milieu de la soirée, Sébastien Vena, 46 ans, de Sainte-Lucie-des-Laurendides est atteint par balles à l'extérieur du restaurant Fusion sur le boulevard Lévesque dans l'arrondissement Saint-Vincent-de-Paul de Laval ; le blessé entre dans le bar, mais il y est rejoint par le tueur qui l'achève à l'intérieur. Cet homme était sous enquête de la police pour trafic de drogues en Abitibi ; selon un témoin, un homme masqué a utilisé un silencieux pour assourdir la détonation. Vena aurait eu des liens avec les Hells Angels ; son dossier judiciaire comportait un plaidoyer de culpabilité à l'accusation de tentative de tuer deux personnes le 25 septembre 2004. En décembre 2017, la police a reçu un mandat de perquisition et a saisi trois véhicules de luxe des armes et plus de 100 000 $ en argent comptant chez lui. (The Gazette, 17 septembre 2018, page A4)
Le 8 octobre 2018, en se présentant chez Pierre Chaperon, 58 ans, son ex-conjoint, sur la rue des Éperviers à Drummondville, pour récupérer son ordinateur portable, Nathalie Blais, 48 ans, est assassinée par balle ; comme elle avait peur de la réaction de son ex, Madame Blais, la mère de quatre enfants, s'était faite accompagner par une amie ; le couple s'était séparé environ quatre semaines auparavant. Attendant sur la galerie, l'amie a entendu deux coups de feu ; rendus sur place vers 11 h, les policiers de la Sûreté du Québec-SQ ont découvert les corps inanimés des deux ex-conjoints ; il s'agirait d'un meurtre suivi d'un suicide
Le 10 octobre 2018, Ophélie Martin-Cyr, 19 ans, une étudiante en techniques juridiques au Collège Ellis, est assassinée à Trois-Rivières ; son cadavre, transpercé d'au moins un projectile d'arme à feu, est découvert dans un champ de Yamachiche. Le 19 octobre 2018, René Kègle, 38 ans, et Francis Martel, 31 ans, sont accusés du meurtre prémédité de mademoiselle Martin-Cyr. D'autre part, la police découvre deux cadavres calcinés dans une automobile incendiée à Trois-Rivières ; l'un des cadavres est identifié comme celui de l'entrepreneur Steve Lamy, le propriétaire de l'automobile incendiée qui était introuvable depuis plusieurs jours ; la police croit qu'elle pourra identifier ce cadavre lorsque que quelqu'un sera porté disparu.
Le 11 octobre 2018, vers 7 h 20, Bruno Turcotte, 57 ans, est assassiné dans un édifice résidentiel du nord de Montréal. En janvier 2016, Turcotte avait été condamné à 9 mois de prison et une période de probation de 3 ans pour une affaire de possession et de trafic de crack. En 2013, Turcotte avait été reconnu coupable de possession et de trafic de crack.(Journal de Montréal, 12 octobre 2018, page 17).
Le 12 octobre 2018, vers 20 h 50, Alessandro Vinci, 31 ans, un résident de Laval, est victime d'une fusillade dans la salle de vente d'Automobile Vinci Inc. sur le boulevard Lévesque ouest, près de la 91ième avenue dans l'arrondissement Sainte-Dorothée à Laval ; la victime était le fils du propriétaire de la compagnie Automobile Vinci Inc et travaillait comme vendeur dans l'entreprise de son père.
Le 13 octobre 2018, un incendie dans une maison de Gaspé cause la mort d'une femme et de deux adolescents. La police n'exclut pas la possibilité que l'incendie ait été délibérément allumé.
Le 14 octobre 2018, vers 07 h., un homme, 20 ans, est découvert blessé à l'extérieur d'un édifice d'appartement du quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; l'homme avait vraisemblablement été blessé à coup de couteau. Selon des résidents de l'édifice, la victime serait d'origine jamaïcaine (The Gazette, 16 octobre 2018, page A5).
Le 15 octobre 2018, Steve Lamy, un entrepreneur de Trois-Rivières est porté disparu.
Le 15 octobre 2018, Ophélie Martin-Cyr est assassinée et deux corps calcinés sont découverts dan une automobile incendiée à 8 km de la résidence de René Kègle. Le 14 octobre, René Kègle, 36 ans, et Francis Martel, 31 ans, sont accusés du meurtre d'Ophélie Martin-Cyr.
Le 15 octobre 2018, à 8 h 45, le cadavre d'un homme est découvert dans l'appartement 208 d'un édifice situé sur le boulevard Décarie, juste au nord de l'avenue Notre-Dame-de-Grâce dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce (Montréal). La personne qui a fait la découverte avait aperçu un trou de balle dans la porte de l'appartement 208. La police a dû enfoncer la porte de l'appartement ; la police croit que la victime a été abattue par des balles tirées à travers la porte. (The Gazette, 16 octobre 2018, page A5).
Le 29 octobre 2018, vers 20 h, la police découvre un homme, âgé dans la cinquantaine sur la rue Pierre-Tétreault près de la rue Hochelaga dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de Montréal ; l'homme avait été blessé par balles et est décédé à l'hôpital où les policiers l'avaient conduit.
Le 3 novembre 2018, Mathieu Ouellette, 31 ans, est découvert ensanglanté et inconscient sur la banquette arrière d'une camionnette dont le conducteur s'était présenté dans une station service pour se renseigner sur le centre hospitalier le plus proche. Le préposé à la station service a alors appelé la SQ et Monsieur Ouellette a été transbordé dans une ambulance ; il serait décédé au cours du voyage vers l'hôpital ; il portait plusieurs lacérations à la tête et avait perdu beaucoup de sang.
Le 12 novembre 2018, un jeune homme, âgé de 17 ans, est assassiné dans le quartier de L'Île des Soeurs de Montréal ; deux adolescents (un jeune homme et une jeune fille âgés de 17 ans) sont arrêtés et accusés de meurtre non prémédité. La Couronne annonce qu'elle demandera la condamnation à une peine pour adulte, ce que la défense annonce qu'elle contestera ; les deux accusés demeurent détenus jusqu'à leur enquête sur remise en liberté en attendant leur procès ; un adulte reconnu coupable de meurtre peut faire face à une condamnation à la prison à perpétuité sans possibilité de libération avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine en prison ; dans le cas de mineurs reconnus coupables de meurtre non prémédité devant le tribunal de la jeunesse, la peine la plus sévère est de 7 ans de prison.
Le 15 novembre 2018, un homme est grièvement blessé dans une résidence de la rue Saint-Paul à Gatineau ; la police mandée sur les lieux fait transporter le blessé à l'hôpital où son décès est constaté.
Le 16 novembre 2018, Johnny Normand, 22 ans, est avec sa nouvelle flamme dans l'appartement de la jeune femme à Gatineau ; David Émond, 22 ans, l'ancien copain de celle-ci, qui n'acceptait pas la séparation, débarque dans le logement, ramasse ses effets personnels, puis commence à insulter et à violenter son ex-copine ; Johnny Normand prend la défense de la femme, l'altercation s'ensuit entre les deux hommes et Johnny Normand est tué au cours de la bagarre ; David Émond fuit les lieux du décès, mais il est rattrapé par la police dans la nuit du 16 au 17 novembre 2018 ; Normand est accusé du meurtre non prémédité de David Émond.
Le 17 novembre 2018, une automobile de la Sûreté du Québec-SQ circulant sur le pont Jacques-Cartier en direction de Montréal, reçoit un message à l'effet qu'un homme conduisait une automobile alors que son permis de conduire et sa plaque d'immatriculation étaient suspendus ; l'auto-patrouille se colla sur l'automobile suspecte à un feu rouge sur l'avenue De Lorimier et le policier demanda à voir le permis de conduire du conducteur ; au lieu d'obtempérer, celui-ci s'enfuit à toute vitesse poursuivi par l'auto-patrouille de la SQ et aboutit sur la rue De Lorimier à Montréal ; dans cette poursuite, l'auto-patrouille heurte Nancy Carrier, 42 ans, qui pelletait la neige devant sa résidence. La chasse s'est terminée lorsque Théodore a perdu le contrôle de son véhicule qui est entré en collision avec une auto-patrouille qui lui barrait le chemin. Théodore avait déjà déclaré « S'il y a un bouffon qui commence à tirer, ça ne finira pas bien ! Théodore est accusé de conduite dangereuse, négligence criminelle et conduite dangereuse pendant une poursuite de la police».La rage de Théodore serait reliée à une décision de la police de Longueuil de lui émettre une contravention à cause des vitres tintées de son véhicule. Dans un video-clip publié sur Facebook, Théodore avait déjà affirmé : «Pour moi, toutes les autorités provinciales et municipales opèrent de facto illégalement ; si quelque chose arrive, vous aurez été avertis ; Si vous voulez m'arrêter, vous devrez me tuer». Ceci s'applique aux agents de police, aux procureurs de la Couronne et aux juges qui sont des « pieces of garbage and dirty cockroaches » i.e. morceaux de déchets et sales coquerelles.» Madame Carrier a été hospitalisée et a subi plusieurs interventions chirurgicales. À la suite d'une audition pour sa remise en liberté, le juge Pierre Labelle refuse de libérer Théodore sous conditions. (The Gazette, 28 novembre 2018, cahier City ; page A10).
Le 19 novembre 2018, Jordan Tremblay est assassiné dans un abri d'auto situé dans l'entrée de garage de la résidence de sa grand-mère.
Le 23 novembre 2018, Gilbert Nshimiyumukiza est assassiné pour une petite dette de drogues alors qu'il est assis sur un sofa dans un appartement du quartier Ahuntsic-Cartierville de Montréal. Nshimiyumukiza était arrivé au Canada comme réfugié Rouandais à l'âge de 22 ans ; il avait vu ses parents se faire tuer par arme à feu à bout portant. Le 23 novembre 2018, Jermaine Gero, 44 ans, est arrêté et accusé du meurtre de Nshimiyumukiza.
Le 27 novembre 2018, peu après minuit, des patrouilleurs de la Sûreté du Québec-SQ remarquent un véhicule immobilisé sur le chemin Belle-Rivière un secteur plutôt isolé en bordure de l'autoroute 30 à Saint-Julie (Montérégie), puis ils aperçoivent un corps non loin de l'automobile garée ; il s'agissait du cadavre de Frédéric Fournier, 25 ans, de Granby ; comme le cadavre portait des marques de violence, la Sûreté du Québec-SQ traite le cas comme un homicide.
Dans la nuit du 3 au 4 décembre 2018, vers 0,30, Elisha Vernon Davis, un homme de 31 ans, est blessé mortellement et un autre homme est gravement blessé lors d'une fusillade survenue près du bar Belmont, à l'angle du boulevard Saint-Laurent et de l'avenue du Mont-Royal dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal de Montréal ; Davis, qui était connu de la police, décède à l'hôpital quelques heures après la fusillade.
Le 11 décembre 2018, un incendie éclate dans un appartement du quartier Rosemont de Montréal ; les pompiers appelés sur les lieux de l'incendie y découvrent le cadavre de Catherine Daviau, 26 ans, portant des marques de violence et étendu sur le lit de sa chambre ; l'autopsie révèlera que la jeune femme avait été agressée sexuellement puis assassinée dans sa résidence ; l'assassin aurait mis le feu à la résidence avant de partir afin de masquer son crime.
Le 12 décembre 2018, le cadavre de Christine Saint-Onge, 41 ans, de Laval, est retrouvé par des policiers mexicains sur du terrain de golf adjacent au Secrets Puerto Los Cabos Golf & Spa à Los Cabos, Mexique. La mère de deux garçons avait été battue à mort au cours de ce qui a été qualifié de dispute conjugale. Décédée d'une fracture du crâne. Madame Saint-Onge s'était envolée au sud vers le 29 novembre 2018 avec Pierre Bergeron, 52 ans ; les deux avaient formé un couple au cours des quatre derniers mois. Elle avait communiqué avec ses proches à plusieurs reprises jusqu'au 4 décembre 2018. Le 5 décembre 2018, Pierre Bergeron était revenu sans elle au pays, puis, le lendemain, 6 décembre 2018, il s'était suicidé ; selon Le Service de police de Montréal-SPVM, il est probable que l'assassinat de madame Saint-Onge ait été commis par Bergeron qui était un homme jaloux. Une ex-conjointe de Bergeron affirme au Journal de Montréal que Bergeron était contrôlant à l'excès, manipulateur et terrorisant.
Le 15 décembre 2018, vers 18 h 45, Laurie-Anne Grenier, 27 ans, est trouvée morte dans son logement de la rue Bouthilier Nord à Saint-Jean-sur-Richelieu. Elle avait rencontré son copain Vincent Boucher quelques mois au paravant dans un centre de traitement des dépendances en Estrie où ils avaient séjourné entre juin et août 2018 ; le nouveau couple aurait logé pendant environ un mois sur la rue Johnson à Sherbrooke avant d'aboutir à Saint-Jean-sur-Richelieu ; le propriétaire de l'appartement loué par le couple à Sherbrooke a découvert que cet appartement avait été lourdement endommagé avant qu'il évince le couple. Selon le Journal de Montréal, Madame Grenier avait quitté Boucher parce qu'elle avait peur de lui ; elle disait que c'était un fou. Boucher a été arrêté à Sainte-Adèle et a été accusé du meurtre prémédité de Laurie-Anne Grenier. En mars 2018, Boucher avait reconnu sa culpabilité à une accusation de voies de fait armées sur un autre homme; il avait aussi des antécédents criminels en matière de trafic de stupéfiants.
Le 20 décembre 2018, Sébastien Beauchamps, 44 ans, un ancien membres des Rockers, est victime de plusieurs coups de feu dans le stationnement d'une station-service Ultramar du quartier Saint-Léonard dans la partie nord de l'île de Montréal ; les balles auraient été tirées à travers la vitre de l'automobile de Beauchamps ; celui-ci était un trafiquant de drogues lié aux Hells Angels ; il avait un lourd passé criminel ; il décède à l'hôpital des suites de ses blessures. Le 28 mars 2001, il avait été arrêté dans le cadre de l'Opération Printemps 2001 ; en 2004, il avait écopé d'une peine de prison de 7 ans et 9 mois pour trafic de stupéfiants et gangstérisme ; il aurait été soupçonné par ses pairs d'avoir été un informateur pour la police dans le cadre du projet Mastiff, une enquête anti-drogues ; un pistolet muni d'un silencieux a été trouvé sur les lieux du crime ; ce qui est typique des règlements de compte dans le milieu des criminels. En 2001, il avait dit 'Je regarde le monde qui se lèvent à 7 h du matin, qui restent pognés dans le trafic pour 10 piastres de l'heure, pis qui reviennent le soir... C'est eux autres les fous...'. Frédérick Silva, un présumé tueur à gages, est soupçonné d'avoir abattu Beauchamps ; la fusillade a été filmée par une caméra de surveillance ; cependant comme l'assassin avait la tête revêtue d'une cagoule, la police ne peut positivement identifier l'assassin à moins que ce soit par d'autres moyens d'enquête ; trois armes à feu munie e silencieux (dont un pistolet de type Cobray identique à l'une des douze armes chex l'ex-propriétaire du resto-bar Le Villagio de Trrebonne ont été abandonnées sur les lieux du meurtre. Le 23 février 2019, Silva est arrêté dans l'appartement qu'il habitait sur la rue Duke dans le Vieux-Montréal.
Le 24 décembre 2018, vers 11 h 40 un échange de coups de feu dans un édifice d'appartements de 10 étages situé près de l'angle du boulevard Jean-Talon Est et de la rue Côme entre les rues de la Villanelle et Valdombre dans l'arrondissement de Saint-Léonard laisse deux morts, un homme de 38 ans décédé sur la scène du crime et un homme de 41 ans décédé à l'hôpital le 25 décembre 2018 : les deux morts (Mark Hilary 'dit Ocean' Dasilma, 41 ans, un membre d'un gang de rue, et Davis Arbour, 38 ans, un proche du gang des Hells Angels) étaient connus de la police. Fodil Adderhamane Lakehal, 21 ans, le beau-frère de Mark Hilary dit 'Ocean' Dasilma, qui est trouvé sur place, est arrêté et accusé en lien avec ces meurtres ; Arbour était un trafiquant de drogue qui cachait son stock dans son domicile, ce qui aurait attiré la convoitise de certains trafiquants ou consommateurs ; il y avait 1 kg de cocaïne, 8 kg de cannabis, 6 000 comprimés de speed, 1 300 comprimés de cialis et d'autres drogues et 19 110 $ en argent comptant sur la scène du crime. À leur arrivée les policiers ont trouvé la conjointe d'Arbour qui se cachait dans la cuisine ; Celle-ci avait entendu l'un des voleurs dire avant le meurtre «Tu sais ce qu'on cherche». Les policiers croient que le tireur serait Gabriel Jasmin, 34 ans. Celui-ci est détenu dans une affaire non reliée (unrelated) et doit comparaître prochainement pour répondre à une accusation de meurtre. Les autres suspects sont Kim Savard-Pichette, 27 ans accusé de vol et Berva Lyon Lovinsky, 45 ans qui est bien connu pour avoir été la tête dirigeante d'un vaste réseau de prostitution juvénile pour clients notables de Québec, ce qui l'avait fait condamner à 6 ans de prison. Le 24 décembre 2018, il agissait comme conducteur de l'automobile de fuite pour les voleurs.

En 2018, il y a eu 32 meurtres à Montréal dont 21 étaient liés au crime organisé.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)