Radisson (localité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)


  • Gentilé - Radissonnien, ienne.


  • Éphémérides -


1970
Début de la construction du village par la Société d'énergie de la baie James pour loger les familles des employés de Hydro-Québec affectés à la construction du complexe hydroélectrique de la Grande Rivière ; loge maintenant le personnel de Hydro-Québec qui travaille dans la région.
1974
Fondation du village de Radisson pour accueillir les travailleurs appelés à construire les aménagements hydroélectriques de la baie James.
1978
Le hameau est habité par 3 000 personnes.
2010
Le hameau est habité par environ 350 à 400 personnes.
(24 juillet) Tragédie mortelle : un hydravion de la compagnie Nordair s'écrase peu après le décollage ; bilan : 2 morts (le pilote Glen Arseneault et un passager touriste ontarien, Michael Robinson) et 3 blessés.
2012
(avril) Le hameau exige d'être incorporé en municipalité avant d'être intégrée dans un gouvernement régional qui sera créé à la suit de l'entente entre le Gouvernement et le Grand conseil des Cris ; le territoire (300 000 km2) qui sera couvert par le gouvernement régional comprend Radisson, Chapais, Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon et Matagami ; le Gouvernement régional sera formé sur une base paritaire de cris et des autres habitants.
2013 (5 juillet) Un feu de forêt entraîne l'évacuation de centaines de résidants des communautés riveraines de la baie James. ceux qui ont refusé de quitter leurs demeures sont isolés du reste du monde jusqu'à l'extinction de l'incendie. L
a centaine de travailleurs d'Hydro-Québec à la centrale de la Sarcelle sont également évacués ; la centrale est équipée de gicleurs automatiques. Les travailleurs qui construisent les installations du projet Eleonore de la compagnie minière Goldcorp sont ramenés au sud.
La route Matagami Radisson est fermée à la circulation à cause de la fumée isolant pratiquement ainsi les communautés d'Eastmain, de Wemindji, de Chisasibi et de Radisson.
(5 juillet) On estime à 300 000 hectares la partie de la forêt boréale rasée par le feu que personne ne peut contrôler ; même les racines des arbres sont brûlées. La région n'a pas reçu de pluie depuis plus de 60 jours ; le Gouvernement du Québec fournit 30 hélicoptères, 6 bombardier d'eau Canadair et 200 pompiers pour contrer l'évolution de l'incendie.


  • Attraits :


Belvédère ; donne sur l'escalier du Géant, un évacuateur des crues percé par Hydro-Québec lors de l'aménagement de ses barrages.
Sentier écologique de Radisson ; sur la rive nord de la Grande Rivière(2,5 km) dans la taïga québécoise ;
la flore comprend 500 espèces de plantes vasculaires et 300 types de mousses et lichens ;
la faune comprend 39 espèces de mammifères dont le coyote, la loutre de rivière, le lynx du Canada, l'ours noir, le renard roux etc. ;
la faune aviaire comprend les oies, bernaches, canards barboteurs et plongeurs et oiseaux de rivage.

  • Toponymie -


Radisson rappelle le souvenir de Pierre-Esprit Radisson.

  • Repères géographiques -


Sur le versant est du bassin de la baie James.
Sur la rive sud de la Grande Rivière.
À environ 975 km au nord-nord-ouest de Montréal, près du réservoir La Grande-2 ou LG2.
Région touristique d'Eeyou-Istchee Baie-James.

  • Accès : Route 109 via Route 117.

Carte 18 et Carte 22.

Carte 18 sur Google Maps
Carte 22 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)