Raymond (Jean-Moïse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (commerçant, exploitant de scieries, fabricant de potasse, propriétaire foncier) et inspecteur d'écoles né en 1787 à La Tortue (Saint-Mathieu).

Major de milice et juge de paix.
Études au Collège Saint-Raphaël de Montréal.
Participe à la Guerre anglo-américaine de 1812-1814 comme major de milice.
Député du Parti canadien-PC (1824-1827), puis du Parti patriote-PP (1827-1830) de Huntingdon, puis de La Prairie (1830-1838) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC.
Député de Leinster à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU (1841-1842).
Fils de Jean-Baptiste Raymond. Gendre (secondes noces) de Laurent Leroux. Beau-frère de Joseph Masson. Beau-père de Tancrède Sauvageau et de Jean-Baptiste Varin.
Décès en 1843 à Saint-Jacques (Lanaudière).

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (direction de Suzanne Allaire et Dominique Johnson, Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)