Richardson (John)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Hommes d'affaires (commerçant de fourrures et financier) né vers 1755 à Portsoy, Banffshire, Écosse.

Études au King's College d'Aberdeen (Écosse).
Arrive en Amérique en 1773.
En 1787, il est à l'emploi de la Robert Ellice and Co.
Père de la lignée Richardson/Grant d'Amérique.
Épouse Sarah Grant à Montréal en 1794.
Député du Parti des bureaucrates de Montréal-Est (1792-1796), puis de Montréal-Ouest (1804-1808) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC.
Avec John Forsyth, son cousin, il fonde la Forsyth, Richardson and Company en 1790 pour faire le commerce des fourrures. Président (1817) du comité fondateur de la Bank of Montreal-BM.
Membre du Conseil exécutif du Bas-Canada-CEBC (1811-1831).
Commissaire en chef du bureau des Travaux publics du Bas-Canada (1821-) ; à ce titre il entreprend les travaux de construction du canal de Lachine.
L'un des fondateurs du Montreal General Hospital-MGH (1821).
Beau-père de Thomas Brown Anderson. Neveu de James Flynn. Cousin de John Forsyth et de'Edward Ellice
Décès en 1831 (18 mai) à Montréal.

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (direction de Suzanne Allaire et Dominique Johnson, Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)