Riendeau (Claude)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • En septembre 1973, Claude Riendeau, 35 ans, un gardien à l'emploi du transporteur d'argent Brink's est tué au cours d'une attaque à main armée survenue sur la Côte-de-Liesse à Saint-Laurent (Montréal ; au cours de cet événement, un autre gardien de la Brink's est blessé ; en 1974, William «Bill» MacAllister, 31 ans, un membre du gang de l'Ouest, est reconnu coupable de tentative de meurtre relativement à cet incident et condamné à la prison à perpétuité ; le vol avait rapporté 270 000 $ aux bandits ; libéré sous conditions en 1981, MacAllister est arrêté de nouveau à Mont-Rolland le 21 mars 1993, en vertu d'un mandat de la police de Floride qui le recherche pour complot d'importation de drogues des États-Unis au Canada ; extradé aux États-Unis en 1994, il y est condamné à 19 ans de prison en 1995 ; en 2002, les Américains le renvoient au Canada où il reste derrière les barreaux jusqu'à sa libération conditionnelle en 2008 ; les autorités carcérales canadiennes décident de le garder en prison parce qu'il avait manqué aux conditions fixées pour sa libération sur parole en 1981 ; la police avait arrêté Paul Larue, un trafiquant de drogues, qui avait impliqué MacAllister dans le complot d'importation ; le 9 novembre 2006, la Cour suprême du Canada refuse d'entendre son appel de la décision des tribunaux inférieurs de considérer légale son arrestation à son retour des États-Unis en 2002. À la fin de 2008, il est réincarcéré à l'Institut Leclerc pour avoir violé l'une des conditions de sa libération en rencontrant un ami d'enfance dont il savait qu'il avait été reconnu coupable de paris illégaux et en rencontrant un associé des Hells-Angels. Voir également Guerres des gangs.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)