Rivière-Mitis ou Pachot (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Éphémérides -


1689 (7 janvier) Concession d'une seigneurie (1 lieue de front, dont 1/2 lieue en bas et 1/2 lieue en haut de la rivière Mitis x 1 lieue de profondeur) par le gouverneur Denonville et l'intendant Champigny à François Viennay-Pachot.
1702 La seigneurie est achetée par Charlotte-Françoise Juchereau de Saint-Denis au prix de 40 000 £. La nouvelle propriétaire prend le titre de comtesse parce que la seigneurie a été érigée en comté.
1703 (25 août) Vente de la seigneurie par Charlotte-Françoise Juchereau, veuve de François-Viannay Pachot, à René Lepage de Sainte-Claire.
1724 La seigneurie est léguée à Pierre Lepage de Saint-Barnabé, fils de René Lepage de Sainte-Claire.
1790 (24 juin) Vente de la seigneurie par Louis Lepage de Saint-Germain à Joseph Drapeau.
1810 (3 novembre) Au décès de Joseph Drapeau, la seigneurie passe à sa veuve Geneviève Noël de Tilly, et à ses filles, Marie-Josephte Drapeau, veuve de Jean-Baptiste d'Estimauville, Angélique-Flavie Drapeau, Marguerite-Josephte Drapeau, Gertrude-Luce Drapeau, Louise-Angèle Drapeau et Adelaïde Drapeau, épouse de Augustin Kelly.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1858 (11 septembre) La seigneurie appartient aux héritiers de Joseph Drapeau.

  • Toponymie -


Aussi appelée Rivière-Mitis.
Pachot est le nom du premier seigneur de l'île.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent, entre la seigneurie de l'Anse-aux-Coques et la seigneurie de Mitis (180).
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)