Rivière-Ouelle (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 54,72 km2.
  • Gentilé - Rivelois, oise.


  • Éphémérides -


1672 (29 octobre) Concession d'une seigneurie (2 lieues de front sur le fleuve, dont 1 lieue au dessus et 1 lieue au dessous de la rivière Ouelle, x 1 1/2 lieue et de profondeur) par l'intendant Jean Talon à Jean-Baptiste-François Deschamps de La Bouteillerie. Arrivée des premiers colons (Bérubé, Lévesque, Boucher et Dubuisson) qui la nomment Rivière-Ouelle (162).
1685 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-de-Liesse.
1686 Construction d'une chapelle.
1690 (Octobre) Le curé Pierre de Francheville et une quarantaine de ses paroissiens repoussent un détachement de la flotte anglaise de l'amiral William Phips.
1694 (18 septembre) Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-Liesse ; son territoire couvre la seigneurie de Rivière-Ouelle (162) aussi appelée de La Bouteillerie.
1703 (16 mars) Au décès de Jean-Baptiste-François Deschamps de Boishébert, la seigneurie passe à ses fils, l'abbé Charles-Joseph Deschamps et Louis-Henri Deschamps de la Bouteillerie (1679-1736)).
1706 (8 mai) Cession de ses droits dans la seigneurie par l'abbé Charles-Joseph Deschamps à son frère, Louis-Henri Deschamps de Boishébert.
1725 Construction d'un deuxième moulin seigneurial.
1736 (6 juin) Au décès de Henri-Louis Deschamps de Boishébert, la seigneurie passe à sa femme, Louise-Geneviève de Ramezay (1/2) et à ses enfants, Louise-Charlotte Deschamps de Boishébert, épouse de Roch de Saint-Ours Deschaillons (1/8), Louise-Geneviève Deschamps de Bois-Hébert (1/8), Charles Deschamps de Boishébert et de Raffelot (1/8) et Angélique-Joseph Deschamps de Boishébert (1/8).
1750 (20 octobre) Augmentation de la seigneurie par 2 lieues de front sur 2 lieues de profondeur à prendre au bout du territoire originel en faveur de la seigneuresse, Louise-Geneviève de Ramezay, veuve de Henri-Louis Deschamps de Boishébert.
1759 (9 au 10 septembre) Les rangers du major George Scott débarquent dans la seigneurie de Kamouraska (164) et dans la seigneurie de la Rivière-du-Sud (148h) et détruisent 109 maisons ; dans les jours qui suivent, sont aussi détruites les maisons et le moulin (1725) de Rivière-Ouelle, Saint-Roch-des-Aulnaies, Saint-Jean-Port-Joli, L'Islet, Cap-Saint-Ignace et Sainte-Anne-de-la-Pocatière ; en tout, les rangers de Scott ont détruit 998 bons bâtiments, bateaux plats et chaloupes sur une distance de 52 miles, ont fait 15 prisonniers et tué 5 personnes dont le seigneur Jean-Baptiste Couillard et son frère l'abbé Joseph Couillard.
1774 (31 janvier) Vente de sa part de la seigneurie (1/6) par Charles Tarieu de Lanaudière fils, époux de Élisabeth de La Corne Deschamps, à Michel Perrault. (9 mars) Vente de sa part de la seigneurie (2/3) par Charles Deschamps de Boishébert à Michel Perrault. (15 septembre) Vente de sa part de la seigneurie (1/6) par Louise-Charlotte Deschamps de Boishébert, épouse de Roch de Saint-Ours, à Michel Perrault.
1792 Au décès de Michel Perrault, la seigneurie passe à Jacques-Nicolas Perrault.
1794 Inauguration de la première église Notre-Dame-de-Liesse sous la direction du curé Bernard-Claude Panet ; l'église a été décorée par Louis Dulongpré, François Baillairgé et Louis Quévillon.
1803 Ouverture d'une école royale sous la direction de John Johnson.
1807 Construction d'un couvent.
1809 Prise en charge du couvent par les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.*.
1812-1813 Acquisition de la seigneurie par le commerçant Pierre Casgrain.
1818 Construction d'un pont de bois sur la rivière Ouelle par le seigneur Pierre Casgrain.
1824 Ouverture d'une école élémentaire de la fabrique paroissiale.
1828 Acquisition de la seigneurie par Pierre-Thomas Casgrain, fils de Pierre Casgrain.
1834 Le seigneur Pierre-Thomas Casgrain fait construire son manoir.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Liesse-de-la-Rivière-Ouelle.
1877 Inauguration de l'actuelle église paroissiale.
1891 Remplacement du pont de 1818 par un pont de fer nommé Pont Gagnon.
1894 Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-Liesse.
1923 La population de la paroisse Notre-Dame-de-Liesse est de 1 500 âmes.
1931 Construction de l'École Delisle.
1934 (23 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Rivière-Ouelle.
1950 (13 novembre) Tragédie mortelle ; accident aérien ; l'abbé Philias Ménard, vicaire de la paroisse, est tué dans l'écrasement d'un avion sur le mont Obiou (France).
1959 Remplacement du pont Gagnon.
1983 Notre-Dame-de-Liesse-de-la-Rivière-Ouelle abrège son nom en Rivière-Ouelle.
1990 La population de Rivière-Ouelle est de 1 349 habitants.
2000 La population de Rivière-Ouelle est de 1 230 habitants.
2008
(16 mai, vers 2 h 30) En rentrant de son travail à la tourbière de Rivière-Ouelle, Daniel Casgrain constate que son épouse, Nancy Michaud, 37 ans, n'est pas dans leur résidence de la route 132 alors que ses 2 enfants, âgés respectivement de 6 ans et 18 mois, dorment dans leur chambre ; des traces de violence dans sa maison l'incitent à appeler la police ; le 17 mai, la police découvre que le compte de madame Michaud à la Caisse populaire Desjardins de Rivière-Ouelle avait été débité au cours de la nuit par une personne portant cagoule dont l'action avait été captée par les caméras du guichet automatique ; le 18 mai suivant, vers 15 h 30, le cadavre de madame Michaud est découvert dans le sous-sol d'une maison inhabitée de la route 132, à environ 2 km de sa résidence familiale ; cette maison appartient à la grand-mère de Francis Proulx, 29 ans ; ce dernier est alors interrogé par la police relativement à la disparition de madame Michaud ; le 19 mai, Francis Proulx est formellement accusé du meurtre prémédité de madame Michaud ; Proulx, abandonné jeune par ses parents avait été élevé par sa grand-mère dans une maison situées à quelques mètres de la résidence de madame Michaud, mais résidait dans une chambre louée dans le presbytère au moment de son arrestation ; au moment de son décès, Nancy Michaud était une attachée politique de Claude Béchard, le ministre des Richesses naturelles et de la Faune du Québec ; le 23 mai 2008, Proulx est cité à procès pour vol de 100 000 $ perpétré à l'endroit d'une femme de 82 ans de La Pocatière. L'autopsie ayant révélé que madame Michaud avait été agressée sexuellement, tuée d'une balle à la tête, puis de nouveau agressée sexuellement, Francis Proulx est formellement accusé, le 3 juin 2008, d'agression sexuelle, de meurtre prémédité et de nécrophilie ; le 27 mai 2009, Francis Proulx est reconnu coupable de meurtre prémédité et condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; le 26 juin 2009, Me Christian Gauthier, le nouvel avocat de Proulx, conteste le verdict et la sentence et demande à la Cour d'appel de déclarer Proulx non criminellement responsable pour cause de troubles mentaux. Le 28 septembre 2009, Proulx est condamné à 20 mois de prison pour avoir, le 17 septembre 2007, volé une somme de près de 70 000 $ de sa grande-tante de 83 ans ; de cette somme, il avait dépensé 20 000 $ au casino et à l'achat de cartes de sport et de monnaie ; environ 43 000 $ ont été récupérés par la grande-tante. Le 16 juillet 2012, la Cour d'appel rejette la demande de l'avocat de Proulx d'ordonner un nouveau procès.

2010 La population de Rivière-Ouelle est de 1 131 habitants.

Personnages cités dans la MDQ , nés, installés, mariés ou décédés à Rivière-Ouelle -


Bachand, Théodore
Beaulieu dit HudonAlbert, Pierre-Joseph-Alphonse
Béchard, Théodore
Bérubé, Jeanne-Marguerite
Boucher, Joseph
Boucher, Marie-Anne
Bouillon, Catherine
Bois, Jacques
Campion, Marie
Casgrain, Charles-Eusèbe
Casgrain, Henri-Edmond.
Casgrain, Henri-Raymond
Casgrain, Jean
Casgrain, Léon
Casgrain, Pierre
Chapais, Jean-Charles
Chevalier, Jean
Cimon, André
Dancosse, Anne
Dancosse, Pierre
D'Anjou, Adélard.
D' Auteuil, Pierre
Deschamps de la Bouteillerie, Jean-Baptiste-François
Deschamps dit Boishébert, Louis-Henri
Deschênes, Omer-Joseph
Dubé, Mathurin
Dubé, Rodolphe.
Dumais, Paschal
Duval dit Duponthaut, André
Émond Pierre (1656-1714)
Émond, Pierre (1738-1801)
Gagnon, Charles-Antoine-Ernest
Gagnon, Jean
Gagnon, Pierre
Garon, Joseph
Grenet, Jean
Grondin, Jean
Grondin, Louise
Grondin, Marie-Agnès
Hudon, Joseph-Alphonse
Hudon dit Barsalou, Pierre
Juin, Marie
Lavergne, Marie-Hélène
Lavoie, Marguerite
Lebel, Jean
Letellier de Saint-Just, Luc.
Lévesque, Marguerite
Lévesque, Robert
Macard, Catherine-Gertrude
Malépart de Beaucourt, Paul
Michel, Jacquette
Migneault*dit Labrie, Jean
Miville dit Deschênes, Jacques
Morin, Jean-Marie
Pelletier, Charles-Alphonse-Pantaléon
Pelletier, Jean-Marie-Joseph-Pantaléon
Perreault, Jacques-Nicolas
Plourde, René
Roy, Marie-Françoise
Saint-Pierre, Pierre de
Savonet, Sauvenier, Jeanne
Sergent, Louis-Philippe
Sirois dir Duplessis, François
Soucy, Anne
Thiboutot, Marie-Anne
Trotin, Marie

  • Attraits :


École Delisle (1931) ; reconstitution du système d'écoles de rang qui existait à l'époque de la construction de l'école.
Église Notre-Dame-de-Liesse (1877) ; construite sur les fondations de celle de 1792 ; plans de David Ouellet ; maître-autel (1716) importé de France ; 7 tableaux dont Les Bergers et Les Mages, oeuvres de Louis Dulongpré ; un tableau intitulé Notre Dame de Liesse (1745), oeuvre de Paul Malépart de Beaucourt.
Manoir Casgrain (1834) ; 13, rue Casgrain.
Presbytère (1881-1882) ; style Second Empire ; plans de David Ouellet ; subdivisé en 8 logements en 1978 ; classé monument historique en 1979.
Zone d'interdiction de chasse aux oiseaux migrateurs.

  • Services -


Aéroport privé.

  • Toponymie -


Ouelle, nom de la rivière, rappelle le souvenir de Louis Houel, compagnon de Samuel de Champlain, membre de la Compagnie des Cent-Associés et syndic des missionnaires récollets au Canada.
Gagnon rappelle le souvenir de Charles-Antoine-Ernest Gagnon.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent.
À environ 65 km au sud-ouest de Québec, à l'embouchure de la rivière Ouelle.
Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.
Municipalité régionale de comté de Kamouraska.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 132 ou Autoroute Jean-Lesage (20).

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)