Rivière-Saint-Jean (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 652,54 km2.
  • Gentilé - Jeanriverain, aine.


  • Éphémérides -


1849 Arrivée des premiers habitants, les trois frères Girard, venus de Gaspésie pêcher la morue et le saumon à l'embouchure de la rivière Magpie ; une plaque sur un mur intérieur de l'église paroissiale Saint-Octave commémore cet événement.
1857 Philéas Sirois de L'Islet construit un établissement de pêche.
1870 Établissement des entreprises de pêche Robin and Colas et Le Bouthillier à l'embouchure de la rivière Magpie.
1876 Fondation de la mission Saint-Jean et ouverture des registres de la paroisse.
1877 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Rivière-Saint-Jean.
1895 Fondation de la mission catholique Saint-Octave à l'embouchure de la rivière Magpie.
1899 Arrivée des Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil-de-Chicoutimi-n.d.b.c.* venues prendre charge de l'éducation des enfants.
1905 Érection canonique de la paroisse Saint-Jean.
1923 La population de la paroisse Saint-Jean est de 260 âmes. La population de la mission Saint-Octave est de 200 âmes.
1931 Fermeture du magasin général de Magpie.
1945 (22 février) Fondation de la Caisse populaire de Magpie.
1958-1961 Construction de barrages sur la rivière Magpie pour l'alimentation d'une centrale hydroélectrique de 1,8 MW.
1966 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Rivière-Saint-Jean.
1984 (12 mai) Dissolution de la Caisse populaire de Magpie.
1990 La population de Rivière-Saint-Jean est de 456 habitants.
2000 La population de Rivière-Saint-Jean est de 315 habitants.
2002 La municipalité régionale de comté de Minganie et le producteur d'électricité Hydroméga Service s'associent pour développer une centrale au fil de l'eau au site d'une ancienne centrale exploitée par Hydro-Québec.
2008 (20 juin) Inauguration officielle de la Centrale hydroélectrique Magpie.
2010 La population de Rivière-Saint-Jean est de 267 habitants.


  • Attraits :


La rivière Saint-Jean, navigable sur une grande partie de son parcours, est la plus importante de la région et compte plus de 20 fosses à saumon.
Sentiers Magpie (18 km) ; longe le littoral entre Magpie et Rivière-au-Tonnerre ; la flore comprend une forêt d'épinettes, de sapins, de bouleaux et de frênes ; la faune aviaire comprend l'eider à duvet, le plongeon huard et le cormoran.

  • Toponymie -


Magpie, emprunté à la rivière Magpie, est un mot anglais désignant le «geai gris», un oiseau appelé communément «pie bavarde» au Canada.

  • Repères géographiques -


Sur la côte nord du golfe du Saint-Laurent.
À environ 150 km à l'est de Sept-Îles, à l'embouchure de la rivière Saint-Jean.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de Minganie.
Région touristique de Duplessis (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 17.
Carte 17 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)