Rizzuto (Victor, dit Vito)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Rizzuto (Victor, dit Vito). (H) (C) (J)

Gangster né en 1946 à Cattolica Eraclea, province d'Agrigente, Sicile, Italie.
Arrive au Canada en 1954 avec son père, Nick Rizzuto qui s'établit à Montréal.
On l'appelait Teflon Don en raison de sa capacité à échapper à la police.
En 1972, Rizzuto et son beau-frère, Paolo Renda, sont condamnés respectivement à 2 et 4 ans de prison pour complot d'incendie criminel d'un salon de barbier appartenant à Renda ; les complices voulaient empocher l'argent de l'assurance incendie.
En 1978, Rizzuto et Renda sont soupçonné du meurtre de Paolo Violi ; ce qui n'a jamais été prouvé.
Le 5 mai 1981, Rizzuto se rend à New York pour régler une dispute à l'intérieur de la famille Bonanno.
En novembre 1987, il est accusé d'avoir importé à Terre-Neuve 16 tonnes de haschisch d'une valeur de 225 M $, mais l'accusation tombe lorsqu'il est révélé que la GRC avait illégalement enregistré des conversations de son avocat.
En novembre 1988, il est accusé d'avoir comploté pour l'importation d'une grande quantité de haschisch à Sept-Îles, mais l'accusation tombe lorsque le principal témoin de la Couronne est reconnu coupable d'entrave à la justice et refuse de témoigner.
En juillet 2001, la police arrête 2 hommes qui aurait comploté pour assassiner Rizzuto.
En août 2001, Rizzuto règle hors cours une poursuite du ministère du Revenu qui l'accusait de n'avoir pas rapporté des revenus de 1,5 M $ entre 1986 et 1988.
Le 30 mai 2002, Rizzuto est arrêté et accusé de conduite avec les facultés affaiblies et d'avoir refusé de se soumettre au test d'alcoolémie.
En 2003-2005, Vito Rizzuto et Tony Magi s'associent pour la construction de résidences dans l'ancien entrepôt réfrigéré du 1 000 de la Commune sur le Vieux-Port de Montréal.
Le 20 janvier 2004, vers 6 h, Vito Rizzuto est arrêté à sa résidence de Saraguay à la requête du Gouvernement des États-Unis qui demande son extradition pour l'accuser de meurtre, de complot pour meurtre et de gangstérisme ; un complice, Salvatore Vitale, devenu délateur aurait révélé que lui-même, Rizzuto et Gerlando Sciascia, agissant sur ordre de Joseph Massino, chef de la famille Bonanno de la mafia new yorkaise, avaient tué les capos Alphonso Indelicato, Philip Giaccone et Dominick Trinchera dans un appartement du quartier Ozone Park dans le Queen's à New York le 5 mai 1981 ; le cadavre d'Indelicato, criblé de 3 balles, avait été trouvé dans un terrain vague de New York, 3 semaines après sa disparition ; selon Vitale, Rizzuto aurait tué Trinchera ; Gerlando Sciascia, surnommé George du Canada, qui avait fait feu sur Indelicato, a été assassiné à New York le 19 mars 1999 sur ordre de Joseph Massino.
Le 5 avril 2004, Vito Rizzuto conteste la demande d'extradition déposée par le Gouvernement des États-Unis qui veut qu'il soit jugé pour les assassinats de 1981 ; il invoque la prescription.
Le 8 avril 2004, le juge Jean-Guy Boilard refuse de se prononcer sur la contestation présentée par les avocats de Vito Rizzuto à l'encontre de l'extradition en raison des limites temporelles imposées par la convention USA-Canada sur les extraditions de citoyens pour des crimes commis avant 1986 ; le juge décide qu'il appartient à la Cour d'appel et au ministre de la Justice du Canada de décider du sort de Rizzuto.
En juillet 2004, Joseph Massino est condamné pour 7 meurtres.
Le 6 août 2004, le juge François Doyon de la Cour d'appel du Québec refuse de libérer Rizzuto sous cautionnement.
En octobre 2004, sur la foi des renseignements fournis par une demi douzaine de délateurs, les ossements des 2 autres victimes de l'assassinat de 1981 sont déterrés dans le même lot vacant que celui où le cadavre d'Indelicato avait été découvert dans le secteur Queen's de New York.
Le 8 décembre 2004, le ministre de la Justice du Canada, Irwin Cutler, ordonne l'extradition de Rizzuto aux USA.
En février 2005, un mandat d'arrêt international est émis contre Rizzuto à la demande du gouvernement italien qui le relie à l'intention de la Mafia de financer la construction d'un pont entre la Sicile et l'Italie sur le détroit de Messina.
Le 23 juin 2005, joseph Massino est condamné à la prison à perpétuité à New York après avoir avoué sa participation au meurtre de Gerlando Sciascia.
Le 17 août 2006, après avoir épuisé tous les recours, y compris une tentative d'appel refusé par la Cour suprême du Canada, Rizzuto est extradé à New York où il est formellement accusé de meurtre ; il plaide non coupable à l'accusation de gangstérisme portée contre lui devant un juge du district de Brooklyn.
Le 4 mai 2007, Vito Rizzuto reconnaît sa culpabilité à une accusation réduite de complot pour meurtre commis en 1981 et de gangstérisme.
Le 25 mai 2007, le tribunal de New York condamne Vito Rizzuto à 10 ans de prison et à une amende de 250 000 $US.
Le 23 octobre 2007, Rizzuto est l'objet d'un mandat d'amener émis par la Direzione Investigativa Antimafia, la police spécialisée contre la mafia italienne ; il est accusé de diriger à partir de sa prison un réseau de blanchiment d'argent en Italie.
Le 28 décembre 2009, son fils, Nick Rizzuto Jr est assassiné.
Le 10 novembre 2010, son père, Nick Rizzuto Sr est assassiné.
Le 5 octobre 2012, Vito Rizzuto est libéré de prison aux États-Unis et envoyé au Canada par avion ; il reprend sa place comme chef de la mafia de Montréal.
Le 19 novembre 2012, après l'avoir perdu de vue pendant quelques jours, les policiers remettent à Vito Rizzuto une assignation à comparaître devant la Commission Charbonneau qui enquête sur la collusion et la corruption dans l'octroi et la gestion des contrats de construction au Québec.

Parmi ceux qui auraient fomenté son remplacement pendant l'emprisonnement de Vito Rizzuto aux États-Unis, on trouve :
Joe Di Maulo, assassiné par balles à Blainville le 4 novembre 2012
Giuseppe De Vito, trouvé mort empoisonné au cyanure dans sa cellule du pénitencier de Donnacona le 8 juillet 2013
Moreno Gallo assassiné par balles dans un restaurant d'Acapulco, Mexique, le 10 novembre 2013.
Décès en 2013 (nuit du 22 au 23 décembre 2013) à l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, de complications dues à un cancer du poumon ; il avait 67 ans.
Fils de Nick Rizzuto Sr. Beau-frère de Paulo Renda. Père de Nick Rizzuto Jr.
Les funérailles de Vito Rizzuto ont été célébrées le 30 décembre 2013 dans l'église Madonna Della Difesa sur la rue Henri-Julien à Montréal.


Voir aussi

Guerres des gangs.

  • Crédits -


The Sixth Family - the Collapse of the New York Mafia and the Rise of Vito Rizzuto (Lee Lamothe et Adrian Humphreys, 2005).
Mafia Inc. (André Cédilot et André Noël, Éditions de l'Homme, 2010).
N.B. Le film américain Donnie Brasco est inspiré de la tuerie de 1981.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)