Robin (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Robin est un hypocoristique de Robert ; se disait par mépris, dénigrement ou plaisanterie des gens de robe (prêtres, juristes).

En vieux français du moyen-âge, robin désignait le mouton.
Les premiers robinets avaient souvent la forme d'une petite tête de mouton.
Robin est le patronyme de l'un des deux à trois mille mercenaires allemands recrutés par la Couronne britannique pour l'aider à mâter la Révolution américaine, et demeurés au Canada après le Traité de Versailles (1783).
En 2000, en France, il y a 54 480 personnes qui portent le patronyme Robin dont une concentration en Loire-Atlantique.

crédits -

Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)
Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, Paris, 2000)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)