Saint-Agapit (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 65,91 km2.
  • Gentilé - Agapitois, oise.


  • Éphémérides -


1738 Concession d'une seigneurie à Gilles Rageot fils qui lui donne les noms de Saint-Gilles et Beaurivage.
1830 Arrivée de premiers colons venus de Saint-Nicolas, de Montmagny et de Sainte-Croix.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1867 Construction de l'église de la paroisse Saint-Agapit-de-Beaurivage. (18 février) Érection canonique par détachement de celles de Saint-Apolinaire et Saint-Gilles-de-Beaurivage et ouverture des registres de la paroisse Saint-Agapit-de-Beaurivage ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Beaurivage.
1869 Nomination du premier curé résidant.
1887 (8 mai) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Agapit-de-Beaurivage.
1911 (10 mai) Constitution de la municipalité de Saint-Agapitville par détachement de celle de la paroisse de Saint-Agapit-de-Beaurivage.
1923 La population de la paroisse est de 1 132 âmes.
1935 (14 mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Agapit.
1979 (14 avril) Regroupement des municipalités de Saint-Agapit-de-Beaurivage et de Saint-Agapitville sous le nom de Saint-Agapit.
1990 La population de Saint-Agapit est de 2 943 habitants.
2000 La population de Saint-Agapit est de 3 016 habitants.
2010 La population de Saint-Agapit est de 3 169 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Agapit (1867) ; orgue Casavant (1907).

  • Toponymie -


Beaurivage rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Lévis, sur la rivière Beaurivage.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Lotbinière.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 116 x Route 273 via Autoroute 20.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)