Saint-Georges-de-Clarenceville (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 63,76 km2.
  • Gentilé - Clarencevillois, oise.

Population 2012 : 1 123 habitants.

  • Éphémérides -


1733 (3 avril) Concession d'une seigneurie (2 lieues de front sur la rivière Richelieu jusqu'à la baie Missisquoi en profondeur) par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart à François Foucault qui lui donne le nom de Foucault (125).
1741 (10 mai) Augmentation de la seigneurie de Foucault par une lieue de front par la profondeur originale.
Vers 1785 Arrivée des premiers colons, des Loyalistes venus des USA.
1801 (28 février) Acquisition de la seigneurie de Foucault (125) par Henry Caldwell qui la renomme Caldwell's Manor (125).
1813 Un bataillon de l'Armée britannique occupe le territoire pour protéger le Canada contre l'invasion des Américains.
1818-1820 Construction de la St. George Anglican Church.
1832 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Clarenceville.
1833 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Georges.
1835 (4 avril) Érection canonique de la paroisse protestante de St. George of Noyan et érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Georges-de-Henryville.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de Clarenceville. (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse Saint-Georges-de-Noyan-de-Henryville.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Clarenceville et de celle de Saint-Georges-de-Noyan-de-Henryville.
1848 Bénédiction de l'église Saint-Georges.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de Saint-Georges-de-Noyan-de-Henryville.
1862 Construction de l'église méthodiste. Arrivée des Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.*.
1872 (7 mars) Érection canonique par détachement de celle de Saint-Georges-de-Henryville, ouverture des registres de la paroisse et aménagement de l'église Saint-Jacques-le-Majeur dans l'ancien temple méthodiste ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Noyan et de la seigneurie de Foucault (125).
1883 Établissement du premier curé résidant de Saint-Jacques-le-Majeur.
1891 Arrivée des Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe qui prennent charge de l'éducation des enfants.
1900 Première restauration de l'église Saint-Georges.
1913 (30 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-George-de-Henryville.
1920 (15 octobre) Constitution de la municipalité du village de Clarenceville.
1923 La population de la paroisse Saint-Georges est de 975 âmes, celle de Saint-Jacques-le-Majeur, 522. Arrivée des Frères maristes.
1932 (14 août) Liquidation de la Caisse populaire de Saint-George-de-Henryville.
1937 (7 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Georges-de-Henryville.
1943 Seconde restauration de l'église Saint-Georges.
1950 (15 octobre) Constitution de la municipalité du village de Clarenceville par détachement de celle de la paroisse de Saint-Georges-de-Henryville.
1957 La municipalité de la paroisse de Saint-Georges-de-Henryville adopte le nom de Saint-Georges-de-Clarenceville.
1962 (11 août) Fondation de la Caisse populaire de Clarenceville.
1988 (12 mars) Fusion des caisses populaires de Clarenceville et de Saint-Georges-de-Henryville sous le nom de cette dernière.
1989 (27 décembre) Regroupement des municipalités de Clarenceville et de Saint-Georges-de-Clarenceville sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Saint-Georges-de-Clarenceville est de 579 habitants, celle de Clarenceville, 249.
1996 (Octobre) Fermeture de l'église Saint-Georges.
2000 La population de Saint-Georges-de-Clarenceville est de 1 029 habitants.
2010 La population de Saint-Georges-de-Clarenceville est de 1 143 habitants.

  • Centres d'intérêt -


Église St. George's (1818-1820) ; 98, rue Front ; anglicane ; rénovée en 1926 ; classée monument historique en 1983.
Église Saint-Georges (1848) ; catholique, extérieur gothique, intérieur roman.
Église Unie (1862) ; anciennement méthodiste.

  • Toponymie -


Caldwell's Manor (Foucault) rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé ; ainsi nommée par le seigneur Henry Caldwell (1735-1810).
Clarenceville rappelle le souvenir de William Henry, duc de Clarence, fils du roi George III qui visita le Canada en 1787.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud de Saint-Jean-sur-Richelieu, près de la frontière des USA.
Municipalité régionale de comté du Haut-Richelieu.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 202.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)