Saint-Hyacinthe (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 189,11 km2.


  • Gentilé - Maskoutai

n, aine (tiré du nom de la seigneurie de Maska).

  • Éphémérides -


1748
(23 septembre) Concession d'une seigneurie (6 lieues de front sur la rivière Yamaska x 3 lieues de profondeur) par le marquis de la Galissonnière et l'intendant Bigot à François-Pierre Rigaud de Vaudreuil qui la nomme Maska ; la seigneurie, traversée par la rivière Yamaska, est bornée par la seigneurie de Saint-Ours (80) et la seigneurie de de Ramezay (133) au nord-est, et par la seigneurie de Rouville (119) (119), la seigneurie de Saint-Charles-d'Yamaska (116) et la seigneurie de Saint-Denis (79a) au nord-ouest.
1750
Inauguration du chemin entre Saint-Ours et Saint-Denis.
1753
(25 octobre) Vente de la seigneurie de Saint-Hyacinthe par François-Pierre de Rigaud de Vaudreuil à Jacques-Hyacinthe Simon dit Delorme qui la nomme Saint-Hyacinthe et qui établit sa demeure à l'endroit aujourd'hui appelé Sainte-Rosalie.
1757
Arrivée des premiers colons et construction du premier manoir seigneurial au Rapide-Plat par le seigneur Delorme.
1768
(23 août) Célébration d'une première messe dans le manoir du seigneur Delorme.
1777
Érection canonique et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire.
1778
Au décès de Jacques-Hyacinthe Simon Delorme, la seigneurie de Saint-Hyacinthe passe à sa femme, Marie-Anne Crevier dit Deschenaux.
1780
Inauguration d'une chapelle en bois dédiée à Notre-Dame-du-Rosaire.
1783
Construction du presbytère de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire.
1793
Construction en pierre de la première église Notre-Dame-du-Rosaire qui sera inaugurée en 1796.
1798
Au décès de Marie-Anne Crevier dit Deschenaux, la seigneurie de Saint-Hyacinthe passe à Hyacinthe-Marie Delorme (5/8), fils de Jacques-Hyacinthe Simon dit Delorme, et Pierre-Dominique Debartzch (3/8), petit-fils de Jacques-Hyacinthe Simon dit Delorme.
1806
Inauguration du chemin entre Saint-Ours et Sorel.
1810
Ouverture d'une première école par l'abbé Antoine Girouard, curé de Notre-Dame-du-Rosaire.
Ouverture de la première école à Sainte-Rosalie.
1811
(23 septembre) La seigneurie de Saint-Hyacinthe est partagée entre les coseigneurs Hyacinthe-Marie Simon Delorme (5/8), qui nomme sa partie Delorme (117b), et Pierre-Dominique Debartzch (3/8), qui nomme sa partie Debartzch (117c).
(8 septembre) Fondation du collège classique pour garçons par l'abbé Antoine Girouard, curé de la paroisse de Saint-Hyacinthe, qui lui donne le nom de Saint-Antoine-de-Padoue ; ce quatrième collège classique fondé au Bas-Canada était alors situé à l'emplacement de la cathédrale actuelle ; en 1853, le nouveau séminaire construit sur une terre donnée par François Cadoret ouvrait ses portes sur le site occupé en 2005, rue Girouard, par le Collège Antoine-Girouard (cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons en 2010).
1812 Le Séminaire est occupé par la milice stationnée à Saint-Hyacinthe pour combattre l'invasion américaine de 1812.
1814
Au décès de Hyacinthe-Marie Simon dit Delorme, son cousin, Jean Dessaulles hérite du manoir et de certains droits dans la seigneurie de Delorme (117b).
1816
Fondation par l'abbé Antoine Girouard du Couvent de Saint-Hyacinthe, une institution d'enseignement supérieur pour les filles.
1818
Inauguration du chemin entre Saint-Hyacinthe et Saint-Denis.
1831
La seigneurie Delorme (117b) compte 1 100 habitants.
1832
(2 juin) Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe ; son territoire couvre la partie la plus ancienne de l'actuelle ville de Saint-Hyacinthe.
(3 juin) Érection canonique de la paroisse Sainte-Rosalie ; son territoire couvre une partie du fief Dessaules.
1833
Construction de la première chapelle Sainte-Rosalie.
1834
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Rosalie.
1835
Le notaire Napoléon Pacaud et son beau-frère Boucher de la Bruère fondent la Banque canadienne de Saint-Hyacinthe.
Au décès de Jean Dessaules, la seigneurie de Delorme (117b) passe à sa veuve, Rosalie Papineau.
1837
Établissement de l'atelier du facteur d'orgues Joseph Casavant à Saint-Hyacinthe.
Tenue des assises du mouvement patriote.
1840
(18 mai) Mgr Ignace Bourget et Édouard Crevier fondent l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe dont ils confient la responsabilité aux Soeurs grises de Montréal-s.g.m.* ; les soeurs Thuot, Pinsonneault, Joron et Guyon prennent charge de cette maison de charité ; la communauté des Soeurs grises de Saint-Hyacinthe devient autonome et indépendante de la maison-mère des Soeurs grises de Montréal-s.g.m.*.
1845
(23 juin) Donation de la seigneurie de Debartzch (117c) par Pierre-Dominique Debartzch et Josephte de Saint-Ours, son épouse, à leurs filles Louise-Aurélie, épouse de Alexandre-Édouard Kierzkowski, Josephte-Elmire, épouse de Lewis Thomas Drummond, Rosalie-Caroline, épouse de Samuel Cornwallis Monk, et Marguerite-Cordelia, épouse de Édouard Sylvestre de Rottermund.
(8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe. Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Rosalie.
1847
(1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe.
Abolition de la municipalité de la paroisse de Sainte-Rosalie.
1848
(Décembre) Le chemin de fer de la St. Lawrence and Atlantic Railroad Company relie Longueuil et Saint-Hyacinthe en passant par Mont-Saint-Hilaire.
1849
Le chemin de fer de la St. Lawrence and Atlantic Railroad Company relie Saint-Hyacinthe à Richmond.
(6 octobre) Constitution de la municipalité du village de Saint-Hyacinthe par détachement de celle de la paroisse Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe.
1850
Le village de Saint-Hyacinthe devient ville.
(12 décembre) Avec l'ouverture du pont de la compagnie du Grand Tronc, le chemin de fer peut relier Saint-Hyacinthe à Richmond.
1851
La seigneurie compte 3 113 habitants.
1852
La seigneurie de Delorme (117b) est partagée entre les enfants de Jean Dessaules ; Louis-Antoine Dessaulles, l'aîné (1/2), Rosalie Dessaulles (1/4) et Georges-Casimir Dessaulles (1/4).
Le chemin de fer de la St. Lawrence and Atlantic Railway relie Portland (Maine) à Richmond.
(8 juin) Érection canonique du diocèse de Saint-Hyacinthe.
1853
L'abbé Antoine Girouard cède son Petit séminaire à l'évêque et installe son institution dans un nouvel édifice construit à l'extérieur du village sur une ferme donnée par monsieur Cadoret.
Inauguration de l'église Notre-Dame-du-Rosaire construite selon des plans de Victor Bourgeau.
(Mars) Première parution du Courrier de Saint-Hyacinthe.
(15 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Hyacinthe-le-Confesseur par détachement de celles de Notre-Dame-du-Rosaire et Saint-Barnabé-Sud.
1854
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Hyacinthe-le-Confesseur.
Le chemin de fer de la Quebec and Richmond Railway relie Richmond à Lévis.
(14 mai, vers 14 h) Incendie d'une brasserie, de 2 hôtels, du premier séminaire, qui avait été transformé en évêché, du Palais de justice, et de 40 maisons et leurs dépendances ; ces bâtisses étaient situées à l'angle des rues Bourdages et Cascades, Saint-Dominique et Cascades et Girouard, Saint-Dominique et Sainte Anne.
(3 octobre) Fondation de l'Académie Prince pour jeunes filles.
(18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855
(1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe.
Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Rosalie.
1856
(Juin) Pose de la première pierre du Marché Centre.
1858
Le Couvent de Saint-Hyacinthe devient le Couvent Notre-Dame-de-Lorette lorsque les Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.* en prennent la direction.
1859
(23 août) Incendie du Palais de justice et de la prison situés sur la rue Dessaulles.
1861
(18 mai) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur par détachement de celle de la paroisse Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe.
(14 septembre) Fondation de la communauté des Religieuses adoratrices du Précieux-Sang-de-Notre-Seigneur par Aurélie Caouette et Mgr Joseph Larocque.
1862
Construction d'un pont à péage sur la rivière Yamaska entre La Providence et Saint-Hyacinthe par Narcisse Hébert pour son propre compte ; ce pont prit le nom de Barsalou.
1864
Ouverture de l'Ouvroir Sainte-Geneviève par les Soeurs grises de l'Hôtel-Dieu pour procurer de l'emploi aux filles et aux femmes pauvres de la ville ; cette institution était logée sur la rue Saint-Antoine entre les rues Duclos et Sainte-Marie.
1867
La seigneurie de Delorme (117b) est vendue aux enchères à Robert Jones.
1868
Fondation de la St. James Presbyterian Church par le pasteur Riel Duclos.
1871
Fondation du régiment de Saint-Hyacinthe de l'Armée canadienne qui participera à la Guerre des Boers et à la Première Guerre mondiale - 1914-1918. Construction de la gare du Grand Tronc.
1873
Fondation de la Banque de Saint-Hyacinthe par entre autres, Pierre Bachand, Louis Delorme, Georges-Casimir Dessaulles, Maurice Laframboise, William Henry Chaffers, Adolphe-Philippe Caron et Rémi Raymond.
(Premier dimanche d'octobre) Les dominicains prennent charge de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire.
1874
(27 janvier) Début des opérations de la Banque de Saint-Hyacinthe dont les premiers officiers sont Pierre Bachand, président, F.-X. Bertrand, vice-président, et Romuald Saint-Jacques, caissier ; logée à l'angle des rues Cascades et Hôtel-Dieu, elle déménagera en 1876 à l'angle des rues Girouard et Saint-Denis, puis, en 1877, dans son propre édifice à l'angle des rues Cascades et Sainte-Anne.
(24 février) Début de la construction d'un nouveau pont de chemin de fer en bois par la Compagnie du Grand Tronc pour remplacer ainsi celui de 1850.
1876
(5 août) Inauguration du Couvent des Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.*, leur maison-mère, et du Collège Saint-Maurice, pensionnat pour les jeunes filles du diocèse construit sur un terrain donné par François Cadorette ; le collège est dirigé par les Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.* (cette institution était privée secondaire, pour filles en 2010).
(3 septembre, vers 13 h 30) Incendie des 4/5 de la ville dont la St. James Presbyterian Church, 5 manufactures, 6 hôtels, 11 édifices publics, 64 magasins et 800 maisons et dépendances ; le feu a été allumé à l'instigation d'un certain Magloire Blanchet qui sera condamné à 7 ans de prison pour son méfait.
(Automne) Inauguration du chemin de fer entre Saint-Hyacinthe, Saint-Pie et Ange-Gardien par la Saint-Hyacinthe-Stanbridge Railways.
1877
Fondation de l'Institut des Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe par Élisabeth Bergeron et Mgr Louis-Zéphirin Moreau. Inauguration de l'éclairage au gaz des rues de la ville.
1878
Consécration de la St. James Presbyterian Church.
1879
Construction sur la rue Girouard de l'actuelle fabrique d'orgues par les fils du fondateur, Joseph Casavant ; a fourni au-delà de 4 000 orgues au Québec et ailleurs dans le monde.
1880
Inauguration de l'église Saint-Hyacinthe-le-Confesseur (cathédrale).
Ouverture d'une succursale de la Banque Jacques-Cartier sur la rue Girouard.
1881
Établissement de la communauté des Frères du Sacré-Coeur-fsc à l'Académie Girouard.
1882
Construction de l'église Sainte-Rosalie. Les pompiers prennent possession de leur caserne ; cet immeuble de 3 étages situé sur la rue Cascades, entre les rues Sainte-Marie et Duclos, sera démoli en 1963 pour faire place à un centre commercial.
1883
Éléonore Charron, de Saint-Denis-sur-Richelieu, et le chanoine J.-R. Ouellette, supérieur du Séminaire, fondent la communauté des Soeurs de Sainte-Marthe pour assurer le travail domestique au Séminaire.
La Compagnie du Grand Tronc remplace son pont de bois par un pont en fer.
1888
Ouverture de la première station expérimentale agricole et du premier laboratoire de chimie agricole au Séminaire de Saint-Hyacinthe.
(21 février) Début officiel d'éclairage à l'électricité.
1889
Fondation de la mission Saint-Thomas-d'Aquin par les dominicains alors responsables de la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire de Saint-Hyacinthe.
(Novembre) Début du transfert des quelque 2 000 à 2 500 corps inhumés dans le cimetière de la cathédrale vers le nouveau cimetière au delà du village Casavant.
1890
Construction d'une première église Saint-Thomas-d'Aquin.
1891
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Thomas-d'Aquin.
1892
Inauguration du monastère des dominicain construit selon des plans de Napoléon Bourassa. Établissement des Frères maristes à Saint-Hyacinthe.
(27 novembre) Ouverture de l'École de laiterie de Saint-Hyacinthe par la Société d'industrie laitière.
1893
(2 avril) Érection canonique de la paroisse Saint-Thomas-d'Aquin par détachement de celles de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe et de La Présentation ; la paroisse est confiée aux dominicains.
(23 août) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Thomas-d'Aquin par détachement de celles de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur et de La Présentation.
1894
(19 février) Assemblée de fondation de la Compagnie des Pouvoirs Hydrauliques de Saint-Hyacinthe.
1897
Démolition de l'église de 1890 et construction d'une nouvelle église Saint-Thomas-d'Aquin.
(Printemps) Mise en exploitation du moulin à tricots de la compagnie Granite Mills, une entreprise venue d'Angleterre qui exploitait jusque-là un moulin à Pike River ; en novembre 1899, la Granite Mills est achetée par la Canadian Woolen Mills ; en 1903, la Penman's Manufacturing s'installe dans l'usine ; en 1964, la Penman's Manufacturing passe à la Dominion Textile qui fermera l'usine en 1982.
1898
Constitution de la municipalité du village de Saint-Joseph-d'Yamaska par détachement de celle de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur.
(2 juin) Mise en opération de l'Aqueduc municipal.
1899
(28 décembre) Constitution de la municipalité du village de La Providence par détachement de celle de la paroisse de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe ; la superficie du village est de 580 arpents au bord de la rivière Yamaska.
Inauguration de la nouvelle gare ferroviaire du Grand Tronc à Saint-Hyacinthe.
1900
La population de Saint-Hyacinthe est de 9 210 habitants.
(12 juillet) Inauguration de la succursale de la Eastern Townships Bank à l'angle des rues Girouard et Saint-Denis.
1902
Ouverture du Collège commercial Sacré-Coeur construit sur un terrain acquis du seigneur Dessaulles en 1897.
(29 mai) Inauguration de l'Hôpital Saint-Charles (100 lits) de Saint-Hyacinthe dirigée par les Soeurs grises.
1903
(1 avril) Le noviciat des Frères maristes inaugurée en 1899 est rasé au sol par un incendie.
(20 mai) Incendie de 200 maisons, de 7 manufactures, de l'Ouvroir Sainte-Geneviève et de l'Académie Girouard (1/3 de la ville) situées dans la partie inférieure de la ville de Saint-Hyacinthe.
1904
Construction du manège militaire.
1905
Ouverture du Patronage Saint-Vincent-de-Paul par les Frères de Saint-Vincent-de-Paul.
1907
(28 février) Fondation de La Mutuelle du Commerce.
1908 Faillite de la Banque de Saint-Hyacinthe. Arrivée des Soeurs de Saint-Joseph à Sainte-Rosalie. (30 août) La Bank of Montreal-BM achète l'immeuble de la banque de Saint-Hyacinthe en faillite et y ouvre une succursale.
1911 Inauguration d'une nouvelle aile au Séminaire de Saint-Hyacinthe.
1912
(27 mai) Inauguration de l'École normale au Couvent des Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.* (Collège Saint-Maurice).
1914
(21 février) Incendie de l'Académie Girouard causé par l'explosion de la fournaise.
1916
(28 février) Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph-d'Yamaska par détachement de celle de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur.
(15 août) Tragédie mortelle ; accident de chemin de fer ; deux locomotives de la Grand Trunk Company circulant en sens inverses sur le même rail entre en collision à la sortie du pont de Sainte-Rosalie ; bilan 4 morts et 2 blessés.
1917
(28 novembre) Incendie de l'Hôtel-Dieu situé à l'angle des rues Dessaulles et Saint-Joseph.
1918
Ouverture de l'école Mercier.
1921
Nomination du premier curé résidant et construction de l'église de la paroisse Saint-Joseph-d'Yamaska.
1922
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Joseph-d'Yamaska.
1923
La population de la paroisse Saint-Hyacinthe est de 8 775 âmes, celle de Saint-Joseph-d'Yamaska, 1 050, celle de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe, 3 960, celle de Sainte-Rosalie, 1 262, celle de Saint-Thomas-d'Aquin, 810.
1924
Ouverture d'une succursale de la Banque provinciale du Canada.
(24 octobre) Inauguration officielle de l'Hôtel de ville de Saint-Hyacinthe dans l'édifice acheté de l'Union Saint-Joseph (La Survivance Compagnie d'assurances).
1925 (1 janvier, vers 4 h 30) Violent incendie sur la rue Cascades ; plusieurs commerces sont détruits.
1926
Les Soeurs de Saint-Joseph prennent la direction du couvent de Saint-Joseph-d'Yamaska. La Banque provinciale du Canada emménage dans un nouvel édifice à l'angle des rues Cascades et Saint-François.
1927
Incendie des ailes latérales du séminaire ; la partie centrale (1853) est épargnée.
(28 mai) Érection canonique de la paroisse du Christ-Roi par détachement de celle de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur.
(29 septembre) Inauguration de la Porte des maires construite selon des plans de l'architecte René Richer.
(15 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Hyacinthe.
(2, 3 et 4 novembre) Inondation de tout le territoire dans un rayon de 160 km autour de Saint-Hyacinthe.
1928
Reconstruction de la partie détruite du séminaire, construction des ailes et de la chapelle gothique selon des plans de l'architecte René Richer.
(2 mai) Bénédiction de l'église du Christ-Roi située sur la rue Concorde, près de la rue Marguerite-Bourgeois.
1929
Les Frères du Sacré-Coeur-fsc prennent la direction de l'Académie Saint-Dominique. (27 octobre) Inauguration du chalet du Club de golf fondé par, entre autres, T.-Damien Bouchard, François Jetté et J.-C. Laframboise.
1930
(13 février) Inauguration du nouvel hôpital Saint-Charles.
(17 octobre) Ray Cortland, condamné pour le meurtre de Joseph Ward de Richelieu, est pendu à la prison de Saint-Hyacinthe.
1935
Fondation du Collège Saint-Maurice par les Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.*.
1936
(19 mars) La rivière Yamaska déborde de son lit inondant 350 maisons et emportant une partie du pont Barsalou à La Providence.
1937
Érection canonique de la paroisse du Précieux-Sang-de-Notre-Seigneur-Jésus-Christ (La Providence) par détachement de celle de Notre-Dame-du-Rosaire.
1938
(18 janvier, vers 1 h 30) Tragédie mortelle ; incendie du collège du Sacré-Coeur ; bilan : au moins 46 morts dont 5 religieux.
1940
(2 janvier) Inauguration de l'Aréna de Saint-Hyacinthe par les Canadiens de Montréal.
1943
(12 septembre) Inauguration officielle de l'École technique de Saint-Hyacinthe par Mgr Arthur Douville, évêque de Saint-Hyacinthe.
(24 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Thomas-d'Aquin.
1944
(18 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Rosalie.
1945
Fondation de l'École des textiles qui loge dans l'École technique.
1946
Établissement des facteurs d'orgues Guilbault-Thérien qui y construisent des orgues à traction mécanique dont les plans sont inspirés des facteurs allemands et français du XVIIIe siècle.
(12 janvier) Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement par détachement de celle de Notre-Dame-du-Rosaire.
(2 avril) Ouverture de l'École des textiles. Érection canonique de la paroisse du Sacré-Coeur-de-Jésus.
1947
Constitution de la municipalité du village de Douville.
(29 octobre) Ouverture de l'École de médecine vétérinaire de la province de Québec sur l'emplacement occupé par l'École de la Marine pendant la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945.
1948
Ouverture, à Douville, d'une maison de retraite fermée par les dominicains.
(8 mai) Fondation de la Caisse populaire de La Providence.
(16 mai) Inauguration officielle de l'église Notre-Dame-du-Très Saint-Sacrement.
(21 novembre) Bénédiction de l'église du Sacré-Coeur-de-Jésus.
1949 (1 janvier) Constitution de la municipalité du village de Sainte-Rosalie par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1951
Inauguration du Grand Séminaire du Christ-Roi par Mgr Arthur Douville.
(12 mai) Fondation de la Caisse populaire de Dessaules.
1952
Érection canonique de la paroisse Assomption-de-Notre-Dame.
Érection canonique de la paroisse Sainte-Eugénie.
1953
Fondation de l'École secondaire Saint-Joseph (cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons en 2010) dirigée par les Soeurs de Saint-Joseph.
1956
(10 mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.
1957
(29 juin) Fondation de la Caisse populaire de Bourg-Joli.
1958
Ouverture d'une usine de papiers-mouchoirs Kleenex par la compagnie américaine Kimberly-Clarke.
1961
(14 janvier) Fondation de la Caisse populaire de Douville.
1963
(2 février, vers 5 h) Incendie de la plus ancienne partie (partie centrale, 1853) du Séminaire de Saint-Hyacinthe ; les ailes de 1928 sont épargnées.
1965
Le village de La Providence devient ville.
1967
Le village de Douville devient ville.
(15 avril) Fondation de la Caisse populaire de Morin.
1968
Le village de Saint-Joseph devient ville.
Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe ; le séminaire devient l'École du Séminaire, une institution d'enseignement privée de niveau secondaire.
1971
(6 mars) Fondation de la Caisse d'économie Richelieu-Yamaska.
1975
(19 novembre) Regroupement des municipalités de La Providence, Saint-Joseph, Douville et Saint-Hyacinthe sous le nom de cette dernière.
1981
Incendie d'une partie du centre-ville de Saint-Hyacinthe.
1982
(11 mars) Fermeture de l'usine de la Dominion Textile.
1990
La population de Saint-Hyacinthe est de 38 603 habitants, celle de Sainte-Rosalie (village et paroisse), 4 797, celle de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur, 1 031, celle de Saint-Thomas-d'Aquin, 3 004, et celle de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe, 868.
1991
Fondation de la Petite Académie du Boisé (cette institution était privée préscolaire et primaire, pour filles et garçons en 2010).
1992
L'École du Séminaire devient le Collège Antoine-Girouard.
(8 avril) Incendie du Collège Saint-Maurice et de la maison mère des Soeurs de la Présentation-de-Marie p.m.* (1876).
1996
(1 juillet) Fermeture de la prison provinciale de Saint-Hyacinthe.
1998
(29 octobre) Début d'une grève des 265 employés syndiqués de l'abattoir de poulets de marque Flamingo (Olymel) de la Coopérative fédérée du Québec.
1999
(3 mars) La municipalité du village de Sainte-Rosalie obtient le statut de ville.
(23 mars) Les employés des abattoirs de poulets d'Olymel à Joliette et à Berthierville acceptent une entente avec la compagnie ; selon cette entente, l'abattoir de Joliette demeurera fermé, l'abattoir de Berthierville passera d'une capacité de 600 000 poulets à 900 000, et 142 employés de Joliette seront transférés à Berthierville et à Sainte-Rosalie.
1999
(3 avril) Le village de Sainte-Rosalie devient ville.
2000
La population de Saint-Hyacinthe est de 39 338 habitants, celle de Sainte-Rosalie (village et paroisse), 5 767, celle de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur, 1 173, celle de Saint-Thomas-d'Aquin, 4 171, et celle de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe, 878.
La compagnie Kimberly-Clarke s'engage à investir 150 M $ dans la modernisation de son usine de papiers-mouchoirs Kleenex, à y maintenir 152 emplois et à en créer 75 autres pendant 5 ans après la fin du projet en échange d'une subvention de 15 M $ versés progressivement par Investissement Québec.
2001
(27 décembre) Regroupement des municipalités de Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe, de Sainte-Rosalie (village et paroisse), de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur, de Saint-Thomas-d'Aquin et de Saint-Hyacinthe sous le nom de cette dernière.
2002
(30 septembre) La Sûreté du Québec prend charge de la sécurité sur le territoire de la ville de Saint-Hyacinthe ; les policiers de Saint-Hyacinthe sont intégrés au personnel de la Sûreté du Québec.
2003
(Mars) La compagnie Kimberly-Clarke avise Investissement Québec qu'elle n'investira que 51,2 M $ dans son usine de papiers-mouchoirs Kleenex dans laquelle le Gouvernement avait investi 4,1 M $ des 15 M $ promis en 2000.
2004
(20 mai) Les contribuables de l'ancienne municipalité la paroisse de Sainte-Rosalie (13,5 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum en vue de décider de la séparation de leur ancienne municipalité de celle de Saint-Hyacinthe pour qu'elle devienne une entité municipale distincte.
(20 juin) Le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Sainte-Rosalie (27,51 % des électeurs inscrits) demeure partie de Saint-Hyacinthe.
2005
(Juillet) La compagnie Kimberly-Clarke annonce la fermeture de son usine de papiers-mouchoirs Kleenex et la mise à pied de 170 employés.
(20 octobre) Suite au rejet par 62 % des syndiqués de la recommandation de leurs dirigeants de réduire les coûts de production par 20 %, la compagnie Olymel annonce la fermeture de son usine le 10 février 2006 et la mettra à pied ses 417 employés de Saint-Hyacinthe le 10 février 2006.
(29 octobre) De nouveau appelés à se prononcer sur la recommandation de leurs dirigeants, les membres du syndicat des employés d'Olymel acceptent les nouvelles conditions de travail et la compagnie retire son avis de fermeture.
2006
(Mai) Investissement Québec réclame 4,1 M$ de la compagnie Kimberly-Clarke parce que cette dernière n'a pas rempli les conditions négociées avec elle en 2000.
(Juin-novembre) Infection nosocomiale à l'Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe ; 70 patients de cette institution contractent la bactérie claustridium difficile ; 16 d'entre eux décèdent des suites de cette maladie pendant cette période ; le 24 septembre 2007, la coroner Catherine Rudel-Tessier blâme sévèrement l'Hôpital pour le laxisme et les lacunes sur le plan de l'hygiène, l'entretien ménager et la trop grande promiscuité des patients ; elle attribue 4 décès directement à la bactérie C. difficile, 3 décès aux diarrhées conséquences de l'infection et 11 décès dont la bactérie C. difficile a été la cause indirecte ; le 27 août une demande de recours collectif contre l'Hôpital Honoré-Mercier est déposée au Palais de justice de Saint-Hyacinthe.
2007
(9 juin) Investissement Québec intente une action contre la compagnie Kimberly-Clarke qui refuse de rembourser les 4,1 M$ reçus depuis l'an 2000 conditionnellement au maintien et à la création d'emplois à son usine de papiers-mouchoirs Kleenex.
(15 juin) La compagnie Commonwealth Plywood annonce que, le 30 juillet suivant, elle suspendra les activités de ses usines et que les employés seront mis à pied pour une durée indéterminée à Belleterre, Denholm, Labelle, Lachute, La Tuque, Low, Mont-Laurier, Princeville, Rapides-des-Joachims, Québec, Sainte-Thérèse, Saint-Hyacinthe, Shawinigan et Tee Lake.
2009
(Février) La ville de Saint-Hyacinthe et la Municipalité régionale de comté Les Maskoutains signent une entente avec le ministère de la Sécurité publique et la Sûreté du Québec en vertu de laquelle cette dernière continuera d'assumer la sécurité publique de ce territoires pour une période de 10 ans.
(Printemps) Les employés du magasin Wall-Mart obtiennent leur première convention collective.
(9 octobre) Les syndiqués à l'emploi de l'usine de porc de la compagnie Olymel déclenchent une grève légale.
2010
La population de Saint-Hyacinthe est de 53 027 habitants.
(5 janvier) Début du retour au travail progressif des travailleurs de la compagnie Olymel.
(28 janvier) Inauguration du nouvel Hôtel Holiday Inn et Suites (94 chambres) dans le Complexe M.
(26 avril) La compagnie Olymel annonce la mise à pied de 183 employés affectés au désossage des hauts de cuisses de poulets à son usine de Saint-Jean-sur-Richelieu ; cette opération sera assumée par ses usines de Sainte-Rosalie (Saint-Hyacinthe), Berthierville et Brampton, Ontario.

Maskoutains cités dans La Mémoire du Québec -

Télesphore-Damien Bouchard, Denis Dejordy, Gaspard Fauteux, Gérald Fauteux.

  • Centres d'intérêt -


Cathédrale Saint-Hyacinthe-le-Confesseur (1880 ; restauration ; 1908, 1942 et 1964) ; style roman pur ; orgue Casavant (électropneumatique, 1884) ; toile de la voûte du choeur intitulée Le Père éternel peinte par Ozias Leduc ; chemin de croix peint par Joseph Uberti de Paris en 1913.
Église de L'Assomption-de-Notre-Dame (1953-1954) ; plans de Victor Laliberté ; nef à un vaisseau ; orgue Casavant (1961).
Église du Christ-Roy (1928) ; dimensions : 180 pi x 60 pi ; 900 places ; architecture de René Richer de Saint-Hyacinthe ; construction par Omer Dumont d'Acton Vale ; 2 cloches de la fonderie Slegers-Causard de Tellin en Belgique (1928) ; orgue Casavant (1944).
Église Notre-Dame-du-Rosaire (1858) ; 2000, rue Girouard ; style synthèse du baroque et du néoclacissisme ; plans de Victor Bourgeau ; orgue Casavant (1892).
Église Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement (1948).
Église du Précieux-Sang-de-Notre-Seigneur-Jésus-Christ (1938).
Église du Sacré-Coeur-de-Jésus (1948) ; orgue Casavant (1948).
Église Sainte-Rosalie (1882) ; orgue Casavant (1901).
Église Saint-Joseph (1926) ; orgue Casavant (1954).
Église Saint-Thomas-d'Aquin (1897).
Gare ferroviaire patrimoniale (1899) de la compagnie de chemin de fer du Grand Tronc, ancêtre du Canadien National.
Jardin Daniel-A.-Séguin ; 3215, rue Sicotte ; cultivé par les étudiants en horticulture de l'Institut de techniques agroalimentaires de Saint-Hyacinthe.
Vieux marché (1877) ; loge le Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous et un parcours de 9 trous.

  • Accueil -


Hôtel des Gouverneurs (290 chambres, 45 salles de réunion).
Hôtel Holiday Inn et Suites (94 chambres).

  • Économie -


Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale.
Fabrication d'orgues (Casavant).
Filatures.
Sidérurgie.

  • Services -


Aéroport privé.
Cégep de Saint-Hyacinthe (public, préuniversitaire et technique).
Centre des technologies textiles.
Centre d'innovation technologique agroalimentaire.
Centre hospitalier Honoré-Mercier (405 lits).
École de médecine vétérinaire du Québec (Université de Montréal), hôpital vétérinaire d'enseignement contenant quatre cliniques (ambulatoire, animaux de compagnie, grands animaux, oiseaux de proie).
Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe (609 lits).
Institut de techniques agroalimentaires.
Palais de justice.

  • Toponymie -


Barsalou réfère à Joseph Barsalou (1822-1897) qui construisit et exploita un pont à péage sur la rivière Yamaska à Saint-Hyacinthe à partir de 1864, qui fonda la ville de Maisonneuve (Montréal) et en fut maire de 1884 à 1889 et de 1890 à 1892.
Dessaules rappelle que le territoire de la municipalité est situé dans le fief Dessaules de la seigneurie de Saint-Hyacinthe.
Douville rappelle le souvenir de Mgr Arthur Douville, évêque de Saint-Hyacinthe (1942-1967).
Sainte-Rosalie rappelle le prénom de plusieurs membres de la famille de Jean Dessaules, propriétaire du fief : sa belle mère Rosalie Cherrier, épouse de Joseph Papineau, Rosalie Papineau, fille de Joseph Papineau, et sa fille Rosalie Dessaules, épouse de Maurice Laframboise.
Saint-Hyacinthe rappelle le souvenir de Jacques-Hyacinthe Simon dit Delorme qui, en 1753, devient propriétaire d'une seigneurie qu'il nomme Saint-Hyacinthe.
Saint-Thomas d'Aquin s'explique par le fait que la paroisse étant originellement desservie par les dominicains, elle a été placée sous le patronage de saint Thomas d'Aquin, le philosophe et théologien appartenant à cette communauté.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres à l'est de Montréal, sur la rivière Yamaska.
Diocèse de Saint-Hyacinthe (siège épiscopal).
Division administrative seigneuriale de Montréal-DASM.
District judiciaire de Saint-Hyacinthe (chef-lieu).
Municipalité régionale de comté des Maskoutains (siège social).
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 116 x Route 233 x Route 137 ou Autoroute 20.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)