Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 43,64 km2.


  • Éphémérides -


1679 Fondation de la mission Saint-Jean-Baptiste.
1682 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Jean-Baptiste.
1683 Nomination du premier curé résidant.
1714 (27 août) Érection canonique de la paroisse Saint-Jean-Baptiste.
1737 Inauguration de l'église Saint-Jean-Baptiste.
1752 Le docteur Jean Mauvide et son épouse, Marie-Anne Geneste, achètent la moitié sud de la seigneurie de l'île d'Orléans.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Jean-Isle-d'Orléans.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Jean-Isle-d'Orléans.
1852
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Saint-Jean-d'Orléans.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de Saint-Jean-Baptiste, nom que l'usage abrégera en Saint-Jean.
1923 La population de la paroisse est de 843 âmes.
1990 La population de Saint-Jean est de 894 habitants.
2000 La population de Saint-Jean est de 851 habitants.
2004 (5 avril) La municipalité de Saint-Jean adopte le nom de Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans et abandonne son statut de paroisse.
2010 La population de Saint-Jean est de 990 habitants.

  • Patrie -


Adrien Pouliot.
Barthélemy Pouliot.
Joseph-Pierre Turcotte.
Joseph-Sylvio-Narcisse Turcotte.

  • Attraits :


Chapelle de la Vierge de Pitié (1885).
Église Saint-Jean-Baptiste (1734-1737) ; 2001, chemin Royal ; allongement par la nef et réfection de la façade (1852) selon des plans de Louis-Thomas Berlinguet ; 3 tableaux d'Antoine Plamondon, Saint François-Xavier prêchant aux Indes (1833), La mort de saint Joseph (1848), et Les Miracles de sainte Anne (1856) ; sculptures (retables des chapelles et partie du maître-autel, 1774) par Jean Baillairgé, mobilier (chaire, banc d'oeuvre, pilastres, tombeau d'autel, 1810-1812) par Louis-Basile David, et retable du maître-autel (colonnes, pilastres, avec leurs chapitaux et piedestaux, corniches droites et mordillons, 1815) par André Pâquet dit Lavallée selon des plans de Thomas Baillairgé ; orgue unifié Odilon Jacques (1940 ; 2 claviers installés en 1996) ; classée monument historique en 1957.

Maison Pasquier (1698) ; démolie en septembre 2019.
Maison de pierres (1780) ; rénovée et transformée en gîte du passant.
Manoir Mauvide-Geneste (1734-1735) ; 1451, chemin Royal ; construit pour le chirurgien Jean Mauvide et son épouse Marie-Anne Geneste qui l'habite de 1752 à 1764 ; le juge Joseph-Camille Pouliot achète le manoir en 1926 et lui redonne sa splendeur d'antan ; abrite aujourd'hui un restaurant ainsi qu'un musée qui présente des collections d'objets domestiques et de meubles de tradition française et de tradition anglo-saxonne ; acquis par la Société du développement de la seigneurie Mauvide-Genest en 2000, grâce à un octroi de 2,1 M $ du gouvernement du Québec ; classé monument historique en 1971 ; restauré en 1972.
Maison Poitras (vers 1690) ; 918, chemin Royal ; construite sur un terrain concédé en 1689 à la famille Goblain ou Gobelin ; endommagée par l'armée anglaise en 1759 ; restaurée en 1970 ; classée monument historique en 1973.
Presbytère Saint-Jean (1879).

  • Toponymie -


Saint-Jean rappelle le souvenir de Jean de Lauson.

  • Repères géographiques -


Sur le centre est de l'île d'Orléans.
Au nord-est de Sainte-Pétronille, face à la rive droite du Saint-Laurent.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de L'Île-d'Orléans.
Communauté métropolitaine de Québec-CMQ.
Région touristique de Québec.

  • Accès : Route 368 via Route 138 ou Autoroute 40.

Carte 4.

Carte 4 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)