Saint-Laurent (Joseph)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme d'affaires (industriel fabriquant de briques) né dans la seigneurie de Saint-Ours (80). Propriétaire d'une petite ferme à Swanton (Vermount, USA) au cours des années 1850. L'un des conducteurs du Underground Railway qui servait à amener au Canada des esclaves noirs fuyant leurs propriétaires du sud des États-Unis en passant par Swanton, Philipsburgh, Québec, puis Montréal. On dit qu'il avait obtenu un contrat pour la fourniture de briques à un certain Elinus J. Morrison un entrepreneur de Manchester, New Hampshire ; il se rendit en Georgia, USA, pour obtenir de l'argile rouge afin de fabriquer ses briques ; il aurait alors visité des plantations afin d'apprendre des esclaves la préparation de cette argile dont le haut contenu en fer la faisait plus résistante ; il revenait alors avec sa provision d'argile en utilisant le système de chemins de fer et de bateaux vapeur ; il en profitait pour ramener, en même temps, des esclaves en fuite qu'il cachait dans sa grange ; sur un petit bateau, il remontait la rivière Missisquoi vers l'endroit marécageux appelé Dead Creek, puis les évadés émergeaient à Highgate Springs, Vermount, et se rendaient à Philipsburg, la prochaine agglomération de la baie Missisquoi. Décès à Philipsburg (Saint-Armand) et ihumation dans le cimetière protestant de Saint-Armand.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)