Saint-Laurent (Louis Stephen)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme de loi (avocat) né en 1882 à Compton.

Bâtonnier du Barreau de la province de Québec (1929-1930).
Président de l'Association du Barreau canadien (1930-1932).
Administrateur de la Bank of Montreal-BM (1941).
Député du Parti libéral du Canada-PLC de Québec-Est à la Chambre des communes-CdesC (1942-1958).
Ministre de la Justice et procureur général du Canada (1941-1946), puis secrétaire d'État aux Affaires extérieures (1946-1948) dans le cabinet de William Lyon Mackenzie King, il est le seul ministre du Québec qui appuie la conscription en 1944.
Chef du Parti libéral du Canada (1948-1957).
Premier ministre du Canada (15 novembre 1948 - 21 juin 1957).
Sous son administration, le Canada est admis dans l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord-OTAN, participe à la guerre de Corée, reçoit Terre-Neuve dans la Confédération en 1949, fait voter l'assurance hospitalisation du Canada, étend le pouvoir de la Cour suprême du Canada d'examiner les lois adoptées par les provinces fait construire la route transcanadienne et la voie maritime du Saint-Laurent et une politique de péréquation est établie au pays ; la dette accumulée est totalement remboursée.
Père de Jean-Paul Saint-Laurent. Beau-frère de Henri-René Renault.
Décès en 1973 (25 juillet) à Québec.

  • Distinctions -


Compagnon de l'Ordre du Canada-OC (1967).

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)