Saint-Polycarpe (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 70,80 km2.
  • Gentilé - Polycarpien, ienne.


  • Éphémérides -


1734(21 avril) Concession d'une seigneurie (2 lieues de front sur le lac Saint-François x 3 lieues de profondeur jusqu'à la ligne frontière du Haut-Canada) par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart à Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne de Longueuil qui la nomme Nouvelle-Longueuil (63) ; ce territoire, traversé par les rivières Delisle et Baudet (Beaudette) est borné au nord-est par la seigneurie de Soulanges (62).
1778 (12 mai) Au décès de Paul-Joseph Lemoyne de Longueuil, la seigneurie passe à son fils, Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne de Longueuil.
Vers 1800 Mise en exploitation d'un moulin à farine sur les rapides de la rivière Delisle par le seigneur Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne de Longueuil.
1806 (21 novembre) La seigneurie de Nouvelle-Longueuil (63) est léguée par testament par Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne de Longueuil à son neveu, Jacques-Philippe Saveuse de Beaujeu, qui en prend possession en 1807 au décès du testateur.
1816 Fondation d'une mission catholique et construction d'une chapelle.
1818 Nomination du premier curé résidant.
1819 Ouverture des registres de la paroisse.
1830 Construction d'un moulin à farie et une scierie sur la rivière Delisle. (12 janvier) Érection canonique de la paroisse Saint-Polycarpe ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Nouvelle-Longueuil (63).
1837 Tenue des assises du mouvement patriote.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la Nouvelle-Longueuil.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la Nouvelle-Longueuil.
1849 (7 mars) Érection canonique de la paroisse de Saint-Zotique par détachement de celle de Saint-Polycarpe.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Polycarpe sur une partie du territoire de la seigneurie de Nouvelle-Longueuil (63).
1863 (24 janvier) La seigneurie appartient à Gérard-René Saveuse de Beaujeu.
1887 (19 février) Constitution de la municipalité du village de Saint-Polycarpe par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1923 La population de la paroisse est de 1 800 âmes.
1928 (Mars) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Polycarpe.
1930 Liquidation de la Caisse populaire de Saint-Polycarpe.
1945 (17 avril) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Polycarpe.
1965 (22 mai) Fondation de la Caisse populaire de Dalhousie Station.
1984 (25 août) Fusion des caisses populaires de Dalhousie Station et de Saint-Polycarpe sous le nom de cette dernière.
1986 (2 août) Fusion des caisses populaires de Saint-Polycarpe et de Saint-Clet sous le nom de Caisse populaire de Soulanges.
1988 (31 décembre) Regroupement des municipalités du village et de la paroisse de Saint-Polycarpe.
1990 La population de Saint-Polycarpe est de 1 569 habitants.
2000 La population de Saint-Polycarpe est de 1 672 habitants.
2010 La population de Saint-Polycarpe est de 1 823 habitants.

  • Patrie -


Arthur Guindon.
Philippe Lalonde.
Joseph-Octave Mousseau fils.
Jean-Guy Pilon.

  • Attraits :


Église Saint-Polycarpe (1837) ; orgue Casavant (1903).

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous.

  • Toponymie -


Nouvelle-Longueuil rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.

Saint Polycarpe a été choisi comme patron de la paroisse parce qu'il était un ami intime de saint Ignace d'Antioche, patron de la paroisse voisine de Saint-Ignace-de-Coteau-du-Lac.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest de Vaudreuil, sur la rivière Delisle.
Diocèse de Valleyfield.
Division administrative seigneuriale de Montréal-DASM.
Municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 340 via Route 338 ou Autoroute 20 et Route 325.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)