Saint-Sébastien (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 91,19 km2.
  • Gentilé - Sébastiennais, aise.


  • Éphémérides -


1846 (Mars) Arrivée des premiers colons (Baptiste Campagna, Barthélemy Royer, Ignace Royer) venus de Saint-Anselme, de Sainte-Claire, de Lévis et de Saint-Charles-de-Bellechasse. Fondation d'une mission catholique.
1848 (28 janvier) Proclamation du canton de Aylmer.
1851 Ouverture d'une école.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité du canton de Aylmer.
1856 (20 janvier) Célébration d'une première messe dans la maison de Louis Paradis.
1867 Construction d'une école.
1869 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Sébastien.
1878 Fondation du premier cercle agricole paroissial de la Beauce
1885 (12 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Sébastien ; son territoire couvre une partie des cantons de Aylmer, Dorset et Gayhurst.
1889 (14 novembre) Bénédiction de l'église Saint-Sébastien.
1892 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Saint-Sébastien-de-Beauce.
1894-1895 Le chemin de fer de la Quebec Central Railway atteint la municipalité.
1923 La population de la paroisse est de 1 259 âmes.
1933 (11 mars) Constitution de la municipalité du village de Saint-Sébastien par détachement de celle du canton de Aylmer.
1934 (22 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Sébastien.
1958 La municipalité du canton de Aylmer devient celle de la paroisse de Saint-Sébastien.
1965 Le bureau de poste prend le nom de Saint-Sébastien-de-Frontenac.
1975 (15 mars) Regroupement des municipalités de la paroisse et du village de Saint-Sébastien.
1990 La population de Saint-Sébastien est de 805 habitants.
2000 La population de Saint-Sébastien est de 837 habitants.
2010 La population de Saint-Sébastien est de 747 habitants.

  • Patrie -


Madeleine Audet Bélanger.
Joseph-Pierre-Cyrénus Lemieux.

  • Attraits :


Église Saint-Sébastien et son cimetière (1889) ; style néo-classique ; orgue Casavant (1950).

  • Économie -


Agriculture.
Exploitation d'une carrière de granit. Considérée comme la capitale québécoise et canadienne du granit.

  • Toponymie -


Aylmer rappelle le souvenir de Matthew Whitworth Aylmer, gouverneur général du Canada (1830-1835).
Le décret d'érection de la paroisse ayant été signé le jour de la fête de saint Sébastien, elle a été placée sous son patronage.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 90 km au nord-est de Sherbrooke.
À 500 m d'altitude au pied du mont Saint-Sébastien.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté du Granit.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.

  • Accès : Route 263 via Route 108.

Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)