Saint-Sulpice (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 37 km2.
  • Gentilé - Sulpicien, ienne.


  • Éphémérides -


1640 (17 décembre) Concession d'une seigneurie (2 lieues de front sur le fleuve Saint-Laurent x 6 lieues de profondeur) par la Compagnie de la Nouvelle-France à Pierre Chevrier de Fancamp et Jérôme LeRoyer de La Dauversière, membres de la Société Notre-Dame de Montréal ; traversée par les rivière L'Assomption et ses affluents, les rivières l'Achigan, Saint-Esprit, Rouge, les ruisseaux Vacher et Point-du-Jour.
1647 Acquisition de la seigneurie par les sulpiciens de Paris qui la nomment Saint-Sulpice.
1680 Arrivée des premiers colons.
1706 Nomination du premier curé résidant, ouverture des registres de la paroisse Saint-Sulpice et construction d'une première église.
1724 Inauguration d'une nouvelle église Saint-Sulpice.
1731 La seigneurie compte 159 censitaires.
1776 Départ des sulpiciens qui conservent cependant la propriété de la seigneurie.
1817 Les frères Dugas et Pierre Richard construisent un moulin à scie sur la rivière Rouge.
1819 Les seigneurs de Saint-Sulpice construisent un moulin banal sur la rivière Ouareau.
1823 Les frères Dugas construisent un moulin à farine.
1831 (12 septembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Sulpice ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Saint-Sulpice et les îles Bouchard, Privée et aux Boeufs.
1832 Inauguration de la troisième église Saint-Sulpice avec chapelles latérales et sacristie.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Sulpice.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Sulpice.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Sulpice.
1861 La seigneurie appartient au Séminaire Saint-Sulpice de Montréal.
1873 Rénovation de l'église Saint-Sulpice.
1923 La population de la paroisse est de 525 âmes.
1990 La population de Saint-Sulpice est de 1 969 habitants.
1993 (30 octobre) Un avion Cessna entre en collision avec un appareil Beechcraft Bonanza et s'abîme dans le fleuve en face de Saint-Sulpice ; l'appareil Beechcraft peut atterrir à L'Assomption ; Philippe-Michel Garreaud, 20 ans, le pilote du Cessna, et Daniel Marcil, 31 ans, son passager, sont portés disparus ; le Beechcraft revenait de Québec et le Cessnaeffectuait un vol de plaisance.
2000 La population de Saint-Sulpice est de 3 495 habitants.
2006 (17 février, vers 13 h 30) Une soudaine baisse de température et une absence totale de visibilité l'accompagnant entraînent un carambolage d'une soixantaine de véhicules sur l'autoroute 40 ; une personne perd la vie au cours de l'incident et trente personnes sont blessées dont quatre grièvement ; l'endroit du carambolage ressemblait à un dépotoir d'automobiles.
2009 (29 septembre) Retrouvée grâce à une nouvelle technologie de sonar sous-marin, la carlingue de l'avion Cessna qui s'était abîmé le 30 octobre 1993, et les cadavres de ses deux occupants sont remontés à la surface.
2010 La population de Saint-Sulpice est de 3 303 habitants.

  • Patrie -


Albert Lacombe.
Eugène-Urgel Piché.
Bernard Prud'Homme.

  • Attraits :


Chapelle processionnelle (1830) ; classée monument historique en 1959.
Église Saint-Sulpice (1832) ; 1095, rue Notre-Dame ; style croix latine ; d'après le plan élaboré par l'abbé Pierre Conefroy (nef coupée en deux par un transept qui dégage deux chapelles latérales, et fermée par une abside en hémicycle) ; décoration intérieure néogothique ; rénovée en 1873 selon des plans des architectes Victor Bourgeau et Louis-François-Xavier Leprohon ; tabernacle du maître-autel conservé de l'église précédente (vers 1750) attribué à François-Noël Levasseur et Jean-Baptiste-Antoine Levasseur ; tombeau du maître-autel (1797-1799) de Philippe Liébert ou Louis-Amable Quévillon; décoration intérieure par René Saint-James et Urbain Brien dit Desrochers ; classée monument historique en 1959.

  • Toponymie -


Saint-Sulpice rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du fleuve Saint-Laurent entre les municipalités de Lavaltrie et Repentigny.
Au sud de Joliette.
Comprend l'île Bouchard et l'île Ronde.
Diocèse de Montréal.
Municipalité régionale de comté de L'Assomption.
Communauté métropolitaine de Montréal-CMM.
Région touristique de Lanaudière.

  • Accès : Route 138 ou Autoroute de la Rive-Nord (40) via Route 343.

Carte 10.

Carte 10 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)