Saint-Sylvestre (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 143,34 km2.
  • Gentilé - Saint-Sylvestrien, ienne.


  • Éphémérides -


Voir Saint-Gilles (municipalité de paroisse).

Vers 1820 Arrivée de colons irlandais.
1826 Arrivée de colons canadiens-français venus de Sainte-Famille de L'Île-d'Orléans (g).
1828 (26 novembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Sylvestre ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Beaurivage.
Vers 1829 Arrivée de colons anglais, écossais et allemands ; le cimetière anglican est le seul vestige qui rappelle que ces pionniers ayant pour noms, entre autres, Arthurs, Buchanan, Ferguson, Hankin, Hide, Hutchison, King, Parks, Sample, Seward, Weston et Woodside.
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Sylvestre.
1837 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de St. Sylvester.
1845(8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Sylvestre-de-Beaurivage.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Sylvestre-de-Beaurivage.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Sylvestre.
1919(15 octobre) Constitution de la municipalité du village de Saint-Sylvestre par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1923 La population de la paroisse est de 1 400 âmes.
1937 (8 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Sylvestre.
1951 L'armée canadienne aménage une base militaire qu'elle nomme Radar du Mont Sainte-Marguerite.
1964 L'armée canadienne abandonne sa base militaire.
1990 La population de Saint-Sylvestre (village) est de 342 habitants, celle de Saint-Sylvestre (paroisse), 586.
1996 (4 décembre) Regroupement des municipalités de Saint-Sylvestre (village) et de Saint-Sylvestre (paroisse).
2000 La population de Saint-Sylvestre est de 962 habitants.
2010 La population de Saint-Sylvestre est de 1 011 habitants.

  • Patrie -


François-Xavier Talbot.

  • Attraits :


Cabanes à sucre (400 couverts et 430 couverts).
Cimetière anglican (après 1829) ; classé site historique en 1962.

  • Économie -


Acériculture (914 000 entailles).
Agriculture.

  • Toponymie -


Beaurivage (Saint-Gilles) rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au sud de Lévis, sur la rivière Beaurivage.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Lotbinière.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 216 via Route 173.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Publicité

(Annonces .)
Outils personels