Sainte-Foy (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 83,32 km2.
  • Gentilé - Fidéen, enne.


  • Éphémérides -


1638 Fondation de la mission Notre-Dame-de-Foy par les jésuites.
1669 Construction par le père Chaumonot d'une chapelle à l'usage des Hurons.
1673 Construction d'une école.
1698 (18 septembre) Érection canonique, nomination du premier curé résidant et incendie de la chapelle de Notre-Dame-de-Foy.
1699 Ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-de-Foy.
1760 (28 avril) Bataille de Sainte-Foy, l'une des batailles de la Guerre de Sept Ans ; François de Lévis et ses 5 000 Français s'opposent au colonel James Murray et ses 3 900 Anglais ; Lévis, qui assiégeait la ville de Québec occupée par les Anglais depuis le 18 septembre 1759, remporte la victoire ; cependant, les Français et les Anglais attendaient chacun des renforts d'outre-mer ; une flotte britannique transportant 18 000 hommes mouille à Québec, les troupes de Lévis sont contraintes à se replier vers Montréal.
1845 (8 juin) Constitution des municipalités de la paroisse de Sainte-Foy et de la paroisse de L'Ancienne-Lorette.
1847 (1 septembre) Abolition des municipalités des paroisses de Sainte-Foy et de L'Ancienne-Lorette.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Foy.
1856 Constitution de la municipalité de Saint-Colomb-de-Sillery par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Foy.
1862 Érection canonique de la paroisse Saint-Félix-de-Cap-Rouge par détachement de celles de Sainte-Foy et de Saint-Augustin-de-Desmaures.
1872 Constitution de la municipalité de Saint-Félix-de-Cap-Rouge par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Foy et de Saint-Augustin-de-Desmaures.
1876 Inauguration de l'église Notre-Dame-de-Foy selon des plans de Joseph-Ferdinand Peachy.
1914 Incendie de l'intérieur de l'église Notre-Dame-de-Foy.
1921 Érection canonique de la paroisse Saint-Yves.
1923 La population de la paroisse Sainte-Foy est de 1 076 âmes.
1932 Construction de la prison des femmes.
1943 (11 janvier) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Foy.
1948 Constitution de la municipalité de Notre-Dame-de-Lorette par détachement de celle de la paroisse de L'Ancienne-Lorette.
1949 La municipalité de la paroisse de Sainte-Foy devient ville.
1950 Érection canonique de la paroisse Saint-Thomas-d'Aquin.
1955 (9 avril) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Thomas-d'Aquin.
1956 Érection canonique de la paroisse Saint-Louis-de-France.
1959 Érection canonique de la paroisse Sainte-Ursule.
1960 Érection canonique de la paroisse Sainte-Geneviève. (8 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Louis-de-France.
1961 Érection canonique de la paroisse Saint-Denis.
1962 (22 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Geneviève.
1963 Érection canonique de la paroisse Saint-Benoît-Abbé. Fondation du Centre psycho-pédagogique de Québec (cette institution était privée primaire et secondaire, pour filles et garçons en 2005).
1964 Érection canonique des paroisses Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle et Saint-Mathieu.
1965 (13 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Ursule.
1966 Érection canonique de la paroisse Saint-Vincent.
1967 La municipalité du village de Notre-Dame-de-Lorette devient ville et adopte le nom de L'Ancienne-Lorette.
Fondation du Cégep de Sainte-Foy.
1969 Fondation du Collège Champigny (cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons en 2005).
1970 (18 septembre) Fondation de la Caisse Desjardins de Sainte-Foy. (26 décembre) Annexion de la municipalité de la paroisse de L'Ancienne-Lorette par celle de la ville de Sainte-Foy.
1972 Fondation du Champlain Saint Lawrence Regional College.
1977 (12 juin) Incendie de l'église Notre-Dame-de-Foy dont seuls les murs sont sauvegardés.
1978 Les ruines de l'église Notre-Dame-de-Foy sont classés site historique.
1990 La population de Sainte-Foy est de 69 615 habitants.
2000 La population de Sainte-Foy est de 72 925 habitants. (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais adoptée par l'Assemblée nationale le même jour ; cette loi ordonne, entre autres, le regroupement des municipalités de Beauport, Cap-Rouge, Charlesbourg, Lac-Saint-Charles, L'Ancienne-Lorette, Loretteville, Québec, Saint-Augustin-de-Desmaures, Sainte-Foy, Saint-Émile, Sillery, Val-Bélair et Vanier sous le nom de Québec.
2001 (31 décembre) Les villes regroupées cessent d'exister séparément.
2002 (1 janvier) Naissance de la nouvelle ville de Québec.
2004 (20 mai) Les contribuables de l'ancienne municipalité de Sainte-Foi (20,2 %) signent le registre demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville Québec et à devenir une entité municipale distincte. (20 juin) Référendum sur le démembrement de la ville de Québec ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Sainte-Foy (27,35 % des électeurs inscrits) demeure partie de la ville de Québec.

  • Patrie -


Narcisse-Fortunat Belleau.
Sylvie Bernier.
François Drolet.
Charles Fitzpatrick.
Théophile Hamel.
François Huot.
Louis O'Neil.

  • Attraits :


Église Notre-Dame-de-Foy ; 2825, chemin Sainte-Foy ; style néo-classique ; plans de Joseph-Ferdinand Peachy ; incendiée en juin 1977 ; les murs restés debout sont conservés ; classée site historique en 1978.
Centre muséographique ; Pavillon Louis-Jacques-Casault de l'Université Laval ; quatre expositions permanentes : L'Univers, La Terre, La Vie et L'Homme.
Maison Basile-Routhier (construite entre 1755 et 1781 pour le juge Basile Routhier) ; 3325, rue de Rochambeau ; centre d'art textile destiné à la formation d'artistes et d'artisans du textile ; classée monument historique en 1978.
Maison Glover (1818) ; 2095, chemin Sainte-Foy.
Maison Hamel-Bruneau (1858) ; 2608, chemin Saint-Louis ; style Regency ; restaurée puis transformée en centre culturel.
Musée de géologie René-Bureau ; Pavillon Adrien-Pouliot de l'Université Laval ; 30 000 spécimens de minéraux et de fossiles du monde entier dont le quart sont exposés en permanence.
Jardin Roger-Van den Hende ; Pavillon de l'Envirotron de l'Université Laval ; plus de 2 500 espèces de plantes provenant de toutes les parties du monde.
Parc Aquarium du Québec (1959) ; 1675, avenue des Hôtels ; 16 ha ; reproduit les écosystèmes du fleuve Saint-Laurent et des régions polaires ; 3 500 spécimens de 300 espèces de mammifères (ours blancs et phoques du Groënland), poissons, reptiles ou mammifères marins ; tunnel vitré qui plonge les visiteurs dans un environnement inspiré de l'océan Pacifique.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 9 trous (Métropolitain), un parcours de 18 trous (L'Albatros).
Ski de fond ; 10 km.

  • Services -


Aéroport de Québec (Jean-Lesage).
Aéroport privé.
Archives nationales du Québec à l'Université Laval.
Centre hospitalier Courchesne (67 lits).
Centre hospitalier de l'Université Laval (462 lits).
Cégep de Sainte-Foy (public, préuniversitaire et technique).
Centre de recherche en forestrie de Sainte-Foy.
Centre psycho-pédagogique de Québec (privé, primaire et secondaire).
Champlain Saint Lawrence Regional College (cégep public anglophone, préuniversitaire et technique).
Hôpital Laval (370 lits).
Pont de Québec.
Pont Pierre-Laporte.
Université Laval.

  • Toponymie -


La première paroisse a été mise sous le patronage de Notre-Dame de Foy pour commémorer l'envoi par le père de Véroncourt au père Pierre-Joseph-Marie Chaumonot, en 1669, d'une statue en bois reliée au culte de Notre-Dame de Foy, dans un lieu situé près de Dinant (Belgique) ; Notre Dame de Foy viendrait du fait d'une vierge d'Agen martyrisée sur ordre de l'empereur Maximien en confessant publiquement sa foi en Jésus-Christ.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent, au sud-ouest de Québec dont elle est voisine.
Diocèse de Québec.
Région touristique de Québec.
Carte 4.

Carte 4 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)