Sainte-Julie (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 47,78 km2.
  • Gentilé - Julievillois, oise.


  • Éphémérides -


1835 Arrivée des premiers colons venus de Varennes s'établir sur le Grand Coteau.
1849 Construction de la première chapelle dédiée à sainte Julie.
1850 (27 novembre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Julie par détachement de celle de Saint-Mathieu-de-Beloeil et de Sainte-Anne-de-Varennes. Construction de la première chapelle.
1852 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Julie.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Julie.
1923 La population de la paroisse Sainte-Julie est de 950 âmes.
1937 (16 mai) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Julie.
1961 La population est de 1 300 habitants.
1971 La municipalité de la paroisse de Sainte-Julie devient ville.
1990 La population de Sainte-Julie est de 15 502 habitants.
2000 La population de Sainte-Julie est de 27 437 habitants.
2002 (1 juin) Annonce du regroupement des services de police de Beloeil, Calixa-Lavallée, Carignan, Chambly, Contrecoeur, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Amable, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Sainte-Julie, Saint-Marc-sur-Richelieu, Saint-Mathieu-de-Beloeil, Varennes et Verchères.
2004 (26 août) Alain Saint-Onge, jusque-là directeur adjoint de la sécurité publique de Laval devient le premier directeur de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent.
2010 La population de Sainte-Julie est de 29 644 habitants.

  • Patrie -


Joseph-Roland Comtois.

  • Centres d'intérêt -


Èglise Saint-Julie (1899-1902) ; 1686, rue Principale ; plans de l'architecte Georges-Alphonse Monette ; façade à un clocher et 2 tourelles latérales ; orgeue Paul-Émile Pépin (1907) ; cimetière municipal adjacent à l'église.

  • Toponymie -


Sainte-Julie rappelle le souvenir de Julie Gauthier dit Saint-Germain, épouse de Pierre-Eustache Lussier, donateur du terrain sur lequel la chapelle fut construite en 1849.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest-nord-ouest de Beloeil.
Diocèse de Saint-Jean-Longueuil.
Municipalité régionale de comté de Lajemmerais.
Communauté métropolitaine de Montréal.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Autoroute 30 ou Autoroute 20.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)