Sainte-Marguerite (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2017).

  • Superficie - 82,56 km2.


  • Éphémérides -


1697 (30 avril) Concession d'une seigneurie par le gouverneur Frontenac et l'intendant Champigny à Louis Jolliet d'Anticosti ; la seigneurie de Jolliet (110) est située au sud de la seigneurie de Lauzon (108), sur le versant droit de la rivière Chaudière.
1725 La seigneurie de Jolliet (110) appartient aux héritiers de Louis Jolliet (Claire Jolliet, épouse de Joseph Fleury de La Gorgendière, et Charles Jolliet de Mingan).
1777-1781 La seigneurie de Jolliet (110)est acquise progressivement par Gabriel-Elzéar Taschereau ; comme petit-fils de Louis Jolliet d'Anticosti, il acquiert une partie de la seigneurie de Jolliet 110) en 1777, puis en 1781, il en devient seigneur principal, après avoir acquis progressivement les droits successoraux de Joseph Fleury Deschambault et la part que William Grant avait obtenu en 1770 comme époux de Marie-Anne-Catherine Fleury d'Eschambault. Arrière-petit-fils de Louis Jolliet d'Anticosti.
1811 Partage des biens de Gabriel-Elzéar Taschereau entre ses héritiers ; Antoine-Charles Taschereau, Georges-Louis Taschereau, Julie-Louise Taschereau, Thomas-Pierre-Joseph Taschereau, Jean-Thomas Taschereau et Marie-Louise Taschereau, épouse de Olivier Perrault.
1820 Arrivée des premiers colons venus de Saint-Étienne-de-Beaumont.
1830 (17 décembre) Donation d'une terre de 3 arpents de front x 16 de profondeur pour des fins paroissiales par Marguerite Marcoux, veuve de Lazare Buteau.
1831 (8 novembre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Marguerite par détachement de celles de Sainte-Claire-de-Jolliet et de Sainte-Marie-de-Beauce.
1840 Nomination du premier curé résidant. (5 décembre) Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Marguerite.
1844 La paroisse compte 2 222 habitants.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse Sainte-Marguerite-de-Joliette.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Sainte-Marguerite-de-Joliette.
1852 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Sainte-Marguerite.
1853 Début de la construction de l'église Sainte-Marguerite.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) La municipalité de Sainte-Marguerite-de-Joliette est reconstituée sous le nom de Saint-Marguerite.
1861 La population de Sainte-Marguerite est de 1 824 habitants.
1864 Bénédiction de l'église Sainte-Marguerite par le vicaire général du diocèse de Québec, C.-T. Cazeau.
1881 La population de Sainte-Marguerite est de 1 518 habitants.
1886 Le bureau de poste prend le nom de Sainte-Marguerite-de-Dorchester.
1901 La population de Sainte-Marguerite est de 1 088 habitants.
1925 Établissement d'un atelier de charron (fabrication et réparation de voitures d'hiver et d'été.
1923 La population de Sainte-Marguerite est de 1 144 habitants.
1941 La population de Sainte-Marguerite est de 1 162 habitants.
1942 (28 août) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Marguerite.
1961 La population de Sainte-Marguerite est de 1 261 habitants.
1981 La population de Sainte-Marguerite est de 1 223 habitants.
1990 La population de Sainte-Marguerite est de 993 habitants.
2000 La population de Sainte-Marguerite est de 971 habitants.
2010 La population de Sainte-Marguerite est de 1 080 habitants.

  • Attraits :


Église Sainte-Marguerite (1853-1864) ; plans de Charles-Philippe-Ferdinand Baillairgé ; orgue Casavant (1943).

  • Économie -


Acériculture.
Aviculture.
Élevage du porc.
Manufacture de boîtes de camion.
Production laitière.

  • Toponymie -


Jolliet rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.
Sainte-Marguerite rappelle le souvenir de Marguerite Marcoux, donatrice des terrains de la fabrique en 1830.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au nord de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de La Nouvelle-Beauce.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.
Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)