Sainte-Marie-Salomé (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 34,44 km2.
  • Gentilé - Saloméen, enne.


  • Éphémérides -


Vers 1765 Arrivée des premiers colons, des Acadiens exilés venus de Boston.
1790 Arrivée de colons venus de Château-Richer.
1820 Début des véritables travaux de défrichement.
1888 (15 août) Érection canonique par détachement de celle de Saint-Jacques-de-l'Achigan, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Sainte-Marie-Salomée. (27 décembre) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Marie-Salomé par détachement de celle de Saint-Jacques-de-l'Achigan.
1919 (Avril) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Marie-Salomé.
1923 La population de la paroisse est de 803 âmes.
1936 (Avril) Liquidation de la Caisse populaire de Sainte-Marie-Salomé.
1943 (2 mars) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Marie-Salomé.
1990 La population de Sainte-Marie-Salomé est de 1 074 habitants.
2000 La population de Sainte-Marie-Salomé est de 1 229 habitants.
2010 La population de Sainte-Marie-Salomé est de 1 288 habitants.

  • Attraits :


Église Sainte-Marie-Salomé ; orgue Casavant (1947). Chaque année, au cours du Festival international de Lanaudière, des concerts de musique classique sont donnés dans l'église paroissiale.

  • Économie -


Culture de la pomme de terre, du foin, du tabac et des céréales.

  • Toponymie -


La paroisse étant un détachement de la paroisse Saint-Jacques-de-l'Achigan, elle fut mise sous le patronage de sainte Marie Salomé, la mère de saint Jacques le Majeur.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Joliette.
Diocèse de Joliette.
Municipalité régionale de comté de Montcalm.
Région touristique de Lanaudière.

  • Accès : Chemin Montcalm via Route 341 et Autoroute de la Rive-Nord (40).

Carte 10.

Carte 10 sur Google Maps

Publicité

(Annonces .)
Outils personels