Sainte-Perpétue (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 71,14 km2.
  • Gentilé - Perpétuen, enne.


  • Éphémérides -


1853
Arrivée du premier colon, François Houle.
1866
(6 septembre 1866) Érection canonique de la paroisse Sainte-Perpétue par détachement de celles de Sainte-Monique et de Saint-Frédéric.
1867
Construction d'une chapelle en bois.
1878
(9 mars 1878) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Perpétue.
1881
Nomination du premier curé résidant et transport de la chapelle sur le site de l'église actuelle.
1898
Inauguration de la première église paroissiale.
1912
Construction du presbytère.
1922
(27 juillet) Incendie de l'église de 1897.
1923
La population de la municipalité de Sainte-Perpétue est de 1 125 âmes.
Inauguration de l'actuelle église Sainte-Perpétue.
(1 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Perpétue.
1990
La population de la municipalité de Sainte-Perpétue est de 1 030 habitants.
2000
La population de la municipalité de Sainte-Perpétue est de 1 006 habitant.
2010
La population de la municiplité de Sainte-Perpétue (paroisse) est de 966 habitant.


  • Attraits :


Église Sainte-Perpétue (1923) ; plans de Louis Caron ; orgue Casavant (1936).
Festival du cochon ; au cours de l'été 2015.

  • Toponymie -


Sainte-Perpétue rappelle le souvenir de sainte Perpétue, l'une des premières martyres africaines.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord de Drummondville, sur la rivière Nicolet-Sud-Ouest.
Diocèse de Nicolet.
Municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska.
Région touristique du Centre-du-Québec.

  • Accès : Route 259 via Autoroute 20 ou Route 122.

Carte 20.

Carte 20 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)