Sault-au-Cochon (lieu-dit)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Site d'un désastre aérien d'origine criminelle.


  • Éphémérides -


1949 (9 septembre, vers 10 h 45) Un avion DC-3 de la Quebec Airways (Canadian Pacific Airlines), parti de l'aéroport de L'Ancienne-Lorette à destination de Baie-Comeau, explose en plein vol et s'écrase sur le flanc du cap Tourmente située au lieu-dit de Sault au Cochon ; l'explosion fait 23 morts (les 17 passagers et les 4 membres de l'équipage) ; une bombe artisanale, présumément fabriquée par Généreux Ruest, avait été placée à bord de l'avion par sa soeur, Marguerite Ruest Pitre, pour le compte de Albert Guay, un bijoutier de Québec ; ce dernier voulait se débarrasser de son épouse Rita Morel, l'un des passagers du vol, profiter ainsi d'une assurance de 10 000 $ pour payer ses dettes et convoler avec une jeune fille de 17 ans dont il était amoureux.
1950 (23 février) Début du procès de Albert Guay. (23 juin) Albert Guay est reconnu coupable, puis condamné à être pendu. (Décembre) Albert Guay dénonce ses complices, Généreux Ruest, un horloger qui aurait fabriqué la bombe, et Marguerite Ruest Pitre qui avait acheté la dynamite et livré la bombe à l'aéroport en échange de l'annulation d'une dette de 600 $.
1951 (12 janvier) Exécution de Albert Guay à la prison de Bordeaux.
1952 (25 juillet) Exécution de Généreux Ruest à la prison de Bordeaux.
1953 (9 janvier) Exécution de Marguerite Ruest Pitre à la prison de Bordeaux.

  • Toponymie -



Cochon est le nom qu'on donnait anciennement aux marsouins qui abondaient dans les parages.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Près du cap Tourmente, à environ 65 km au nord-est de Québec.
Région touristique de Charlevoix.
Carte 5.
Carte 5 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)