Scott (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 32, 91 km2.
  • Gentilé - Scottois, oise.


  • Éphémérides -


1736
(23 septembre) Concession de 3 seigneuries par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart; la plus rapprochée du fleuve Saint-Laurent est concédée à Thomas-Jacques Taschereau, la suivante est concédée à François-Pierre Rigaud de Vaudreuil et la suivante à Joseph Fleury de La Gorgendière ; les 3 seigneuries sont traversées par la rivière Chaudière et les trois propriétaires sont chargés de construire un grand chemin roulant de charrette à partir du fleuve Saint-Laurent, le long de cette rivière ; la seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111) est bornée au nord par la seigneurie de Saint-Étienne (109) et à l'est par la seigneurie de Saint-Gilles (107).
1737
Fondation de la mission Sainte-Marie ; son territoire couvre la seigneurie de Saint-Étienne (109) et la seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111).
1758
Inauguration de la route justinienne entre Lévis et l'endroit aujourd'hui appelé Scott.
1832
(21 et 22 mai) Important débordement de la rivière Chaudière.
1851
(30 octobre) Important débordement de la rivière Chaudière.
1854
(18 décmbre) Abolition du régime seigneurial.
1875
(23 juin) Pose du dernier rail du chemin de fer en face de la gare par le lieutenant-gouverneur du Québec, René-Édouard Caron, et inauguration du chemin de fer de la compagnie Lévis and Kennebec Railway entre Lévis et Scott Jonction.
1876
Inauguration du chemin de fer entre Scott Jonction et Saint-Joseph-de-Beauce.
1879
Mise en exploitation du moulin à scie par Henry Charles Crawford.
1881
(Mars) La compagnie Quebec Central Railway acquiert la Lévis and Kennebec Railway lors d'une vente aux enchères exécutée par le shérif sur le parvis de l'église Notre-Dame de Lévis.
1882
Fondation de la mission Saint-Maxime.
1885
(Printemps) Important débordement de la rivière Chaudière.
1892
(4 décembre) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Maxime.
(24 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Maxime-de-Scott.
1895
Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Maxime. Mise en exploitation d'une briquetterie utilisant l'argile des côteaux de la rivière Chaudière.
(18 septembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Maxime par détachement de celles de Sainte-Marie, Saint-Isidore et Saint-Bernard.
1896
(2 octobre) Constitution de la municipalité du village de Scott par détachement de celle de Saint-Maxime-de-Scott.
1896
(14 au 22 avril) Important débordement de la rivière Chaudière.
1897
Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Maxime (Scott Jonction).
1901
Mise en exploitation de la biscuiterie de Johnny Allard et Édouard Bernier.
1910
Incendie du moulin à scie Crawford qui est immédiatement reconstruit.
1911
La municipalité compte 1 101 habitants.
1912
(16 avril) Important débordement de la rivière Chaudière.
1913
Incendie du moulin à scie Crawford ; il n'est pas reconstruit.
1917
(17 au 19 juin et 30 au 31 juillet) Important débordement de la rivière Chaudière entraînant la destruction d'une partie du pont.
1920
(27 mars) Important débordement de la rivière Chaudière.
1928
(7 au 8 avril) Important débordement de la rivière Chaudière.
1931
La population de la municipalité est de 927 habitants.
1933
(16 janvier) Constitution de la municipalité de Taschereau-Fortier par détachement de celle de la paroisse de Saint-Maxime-de-Scott.
1936
(13 au 20 mars) Important débordement de la rivière Chaudière.
1938
Fermeture de la biscuiterie de Johnny Allard et Édouard Bernier.
1942
(11 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Scott.
1947
(7 mai) Important débordement de la rivière Chaudière.
1951
La municipalité de Saint-Maxime-de-Scott compte 571 habitants et celle de Taschereau-Fortier, 383.
(5 avril) Important débordement de la rivière Chaudière.
1957
(20 au 21 décembre) Important débordement de la rivière Chaudière.
1971
La population de Saint-Maxime-de-Scott (paroisse) est de 560 habitants, celle de Taschereau-Fortier, 601.
1978
La municipalité de Saint-Maxime-de-Scott (paroisse) devient celle de Scott (village).
1980
Fermeture de la briquetterie.
1982
(19 avril) Important débordement de la rivière Chaudière.
1986
(30 mars) Important débordement de la rivière Chaudière.
1990
La population de Scott est de 554 habitants, celle de Taschereau-Fortier, 877.
1991
(7 au 15 avril) Important débordement de la Chaudière.
1995
(29 mars) Regroupement des municipalités de Taschereau-Fortier et de Scott sous le nom de cette dernière.
2000
La population de Scott est de 1 650 habitants.
2006
(20-21 octobre) Une pluie abondante (70 mm) s'abat sur la région de la Chaudière-Appalache au cours de la nuit, cause le débordement de la rivière Chaudière, de la rivière du Sud, de la rivière Bécancour et de leurs affluents et entraîne l'inondation de nombreuses maisons et bâtiments et l'évacuation de dizaines de résidants d'Armagh, Beauceville, Notre-Dame-des-Pins, Saint-Côme-de-Linière, Sainte-Marie, Saint-Georges, Saint-Joseph, Saint-Pierre-de-Broughton, Scott et Vallée-Jonction.
2010
La population de Scott est de 1 938 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Maxime (1900-1904).
La cache à Maxime ; 265, rue Drouin ; vignoble et complexe champêtre.
Porte d'entrée de la vallée de la Chaudière.

  • Accueil -


Auberge des Fleurs.
Gîte l'Aubergine logé dans une maison construite en 1829.

  • Économie -


Aviculture.
Élevage du porc.
Production laitière.

  • Toponymie -


Fortier rappelle le souvenir de Gabriel-Narcisse-Achille Fortier (1829-1898), petit-fils de Gabriel-Elzéar Taschereau et dernier héritier des droits seigneuriaux de la seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111).
Saint-Maxime rappelle le souvenir de l'abbé Maxime Filion (1852-1930), curé de Saint-Raymond, le premier prêtre originaire de Scott.
Scott rappelle le souvenir de Charles Armstrong Scott, promoteur du chemin de fer construit en 1875 entre Saint-Anselme et la Chaudière ; il était également, avec Louis-Napoléon Larochelle, le fondateur de la compagnie Lévis and Kennebec Railway dont le chemin de fer relie Québec et la New England en 1830.
Taschereau rappelle le souvenir de Thomas-Jacques Taschereau.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au nord de Saint-Georges.
Sur la rivière Chaudière.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de La Nouvelle-Beauce.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 173 ou Autoroute 73 x Route 171.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)