Senesac (Daniel «Dada»)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 15 janvier 1995, à Montréal, Daniel «Dada» Senesac, membre du gang des Rock-Machine, est tué dans le quartier Rosemont par l'explosion d'une bombe qu'il assemblait dans le coffre arrière d'une automobile volée. Voir également Guerres des gangs.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)