Senneville (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 7,84 km2.


  • Éphémérides -


1672 (19 janvier) Concession de l'arrière-fief Senneville à Michel-Sidrac Dugué de Boisbriand.
1679 (20 juin) Vente de son arrière-fief par Michel-Sidrac Du Gué à Jacques Leber dit Larose et Charles Le Moyne de Longueuil et de Châteauguay.
1686 Érection d'un poste de traite de fourrures et d'un moulin par Jacques Leber à Senneville.
1703 Le poste de traite de Senneville est fortifié et armé.
1732 (18 mars) L'arrière-fief Senneville appartient à Joseph-Hypolite Leber, petit-fils de Jacques Leber.
Vers 1750 Construction de la maison S.S. Grier par un dénommé Charlebois.
1751 (8 juillet) L'arrière-fief Senneville appartient à Jean Leber et Marie-Anne Leber, les enfants de Joseph-Hypolite Leber de Senneville.
1757 (13 mai) Vente de l'arrière-fief Senneville par Jean Leber et Marie-Anne Leber à Jean-Baptiste Crevier.
1760 Après la conquête, la famille Leber s'expatrie en France.
1895 (12 janvier) Constitution de la municipalité du village de Senneville par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Anne-du-Bout-de-l'Ile (Sainte-Anne-de-Bellevue).
1917 Fondation de la desserte Corpus Christie pour la pratique religieuse des estivants catholiques.
1923 La population du village est de 564 habitants.
1969 (Décembre) Une loi de l'Assemblée nationale ordonne, entre autres, la création de la Communauté urbaine de Montréal-CUM et l'intégration à cette communauté de toutes les municipalités de l'île de Montréal, de l'île Bizard et de l'île Dorval.
1995 La population est de 973 habitants.
2000 La population de Senneville est de 897 habitants. (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais*adoptée par l'Assemblée nationale le même jour; cette loi ordonne, entre autres, la fusion de toutes les municipalités de l'île de Montréal (Anjou, Baie-D'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, Lachine, LaSalle, Montréal, Montréal-Est, Montréal-Nord, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Outremont, Pierrefonds, Pointe-Claire, Roxboro, Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève, Saint-Laurent, Saint-Léonard, Saint-Pierre, Senneville, Verdun et Westmount) et des municipalités de L'Île-Bizard et de L'Île-Dorval pour constituer la nouvelle ville de Montréal.
Les territoires des municipalités de Pierrefonds et Senneville seront réunis pour former celui de l'arrondissement Pierrefonds-Senneville de la ville de Montréal.
2001 (4 novembre) Élection du conseil de la future nouvelle ville de Montréal. (4 décembre) Tragédie mortelle ; accident maritime ; une embarcation transportant 5 travailleurs affectés à la rénovation du pont de l'île aux Tourtes reliant l'île de Montréal à Vaudreuil-Dorion à Senneville se renverse dans les eaux du lac ; bilan : 3 morts, des travailleurs d'origine portugaise. (31 décembre) Les villes fusionnées cessent d'exister.
2002 (1 janvier) Naissance de la nouvelle ville de Montréal.
2004 (20 mai) Les contribuables de l'ancienne municipalité de Senneville (61,8 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville de Montréal et à devenir une entité municipale distincte des autres municipalités de l'île. (20 juin) Référendum sur le démembrement de Montréal ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Senneville obtient sa séparation de la ville de Montréal avec une majorité de 93,25 % représentant 73,63 % des électeurs inscrits.
2006 (1 janvier) La municipalité de Senneville retrouve son statut de ville indépendante.
2010 La population de Senneville est de 961 habitants.

  • Attraits :


Refuge d'oiseaux migrateurs (chasse interdite).
Résidence Le Sabot construite sur un terrain de 1,6 hectare au bord du lac des Deux-Montagnes dont
Domaine Le Sabot ou The Boot (264 Chemin Senneville) aménagé en 1912 selon des plans de l'architecte écossais David Shennan pour F. Cleveland Morgan le petit neveu de Henry Morgan, fondateur du magasin Morgan's (La Baie) de la rue Sainte-Catherine ouest à Montréal et appartenant toujours à ses descendants en 2012 lorsqu'elle est mise en vente au prix de 8,5 M$.
Angus Castle (1985) ; style gothique construite en pierres taillées à la main par des maçons européens selon des plans de l'architecte Anderson de Westmount.
La Grange-Étable du Domaine Bois-de-la-Roche construite au XIXe siècle, agrandie par les architectes Edward Maxwell et W. S. Maxwell

  • Toponymie -


Senneville rappelle la commune de Senneville-sur-Fécamp (Seine-Maritime, France) patrie de Jacques Leber, l'un des premiers propriétaires de l'arrière-fief Senneville en Nouvelle-France.

  • Repères géographiques -


Sur la pointe ouest de l'île de Montréal au bord du lac des Deux-Montagnes.
Diocèse de Montréal.
Carte 12.
Carte 12 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)