Sicard (Arthur)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (mécanicien et fermier), homme d'affaires (industriel) et inventeur né en 1876 à Saint-Léonard-de-Port-Maurice (Montréal). Il travaillait à la ferme laitière de son père et faisait la livraison aux clients ; son travail était compliqué lorsque venait les hivers au cours des quels la neige paralysait souvent son parcours. Un voisin avait acquis une moissonneuse-batteuse à lame rotative qui projetait la paille.

En 1927, s'inspirant de la moissonneuse-batteuse de ce voisin, il invente la première machine permettant de projeter la neige au loin à l'aide d'un mécanisme de soufflerie à hélices et d'un tuyau conducteur ; cette première machine est vendue à la ville d'Outremont au prix de 13 000 $ ; utilisée jusqu'en 1952, cette première machine est depuis exposée au Musée national des sciences et de la technologie à Ottawa.
En 1928, la ville de Montréal achète de Sicard 2 souffleuses, puis deux autres en 1938.
IMonsieur Sicard dirige par la suite la construction de 250 souffleuses à neige vendus un peu partout au Canada et dans les pays nordiques.
Décès en 1946.

  • Distinctions -


Le nom de la rue Sicard de Montréal honore sa mémoire comme celui du parc Sicard de Montréal.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)