Taschereau (Henri-Elzéar)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de loi (avocat) né en 1836 (7 octobre) à Sainte-Marie (Beauce).

Études au Séminaire de Québec. Député de Beauce à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU (1861-1867).
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ (1871-1878).
Juge (1878-1906), et juge en chef (1902-1906) de la Cour suprême du Canada-CSC.
Coseigneur de la seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111).
Fils de Pierre-Elzéar Taschereau. Petit-fils de Thomas-Pierre-Joseph Taschereau et d'Amable Dionne. Arrière-petit-fils de Gabriel-Elzéar Taschereau. Petit-neveu d'Antoine-Charles Taschereau et de Jean-Thomas Taschereau. Cousin de Jean-Thomas Taschereau fils. Gendre de Robert Unwin Harwood. Beau-frère d'Antoine Chartier de Lotbinière Harwood.
Décès en 1911 (11 avril) à Ottawa, Ontario, Canada.

  • Publications - Liste partielle


The Criminal Law Consolidation and Amendments Acts of 1869 (1874)
Code de procédure civile du Bas-Canada (1876)
Criminal Code of Canada (1895)

  • Distinctions -


Fait chevalier (Sir) en 1901.

  • Crédits :


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (direction de Suzanne Allaire et Dominique Johnson, Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)
Les Cours de justice et la magistrature du Québec (volume 1, Ignace Deslauriers, juge retraité de la Cour supérieure du Québec, Direction des communications du ministère de la justice du Québec, Bibliothèque nationale du Québec, 1991)

Publicité

(Annonces .)
Outils personels