Vautrin (Irénée)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

Études à l'École normale Jacques-Cartier de Montréal et à l'Université de Montréal-UdeM.
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Saint-Jacques à l'Assemblée législative du Québec-ALQ(1919-1923 et 1927-1935).
Ministre de la Colonisation, de la Chasse et des Pêcheries (1934-1935) dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau. Président de l'Association des architectes de la province de Québec (1932).
Présente un projet de loi sur le vote des femmes à la session de 1930 puis à celle de 1931.
La «culotte à Vautrin» est une expression se rapportant à un événement cocasse de la vie parlementaire québécoise des dernières années du gouvernement Taschereau.
On lui doit le Plan Vautrin (1934-1935) dont le but était de venir en aide à la population affectée par la grande dépression de 1929 en incitant les chômeurs des villes et la population excédentaire des vieilles paroisses à s'établir en Abitibi-Témiscamingue, en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent.
Décès en 1974 (2 février) à Montréal.

  • Oeuvres -


L'école Saint-Marc à Montréal, première avenue (1917)
L'école Saint Aloysius de Montréal, rue Adam (1922), devenue l'école Saint-Nom-de-Jésus
L'école Saint-Jacques de Montréal, 301-355, boulevard de Maisonneuve Est (1922), devenue le Pavillon Saint-Jacques de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM
L'ancienne école Stadacona de Montréal, rue Adam (1922), actuellement l'école Marie-Reine
Lécole Saint-Gérard de Montréal, rue Berri (1924)
Le Thomas d'Arcy McGee High School de Montréal, avenue des Pins (1931)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)