Viger (Bonaventure)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (fromager) né en 1804 dans la seigneurie de Boucherville (71).

Patriote.
Dirige la première échauffourée armée qui vise à libérer le notaire Pierre-Paul Demaray et Joseph-François Davignon, prisonniers des autorités anglaises.
Participe à la bataille de Saint-Charles du 25 novembre 1838 ; appréhendé le 4 décembre suivant alors qu'il tente de passer aux États-Unis ; exilé aux Bermudes le 28 juin 1838 par la proclamation de lord Durham, pour participation à l'Émeute de 1837.
Appréhendé de nouveau le 22 mai 1839, puis libéré sous cautionnement en 1840.
En 1867, il est capitaine de milice et coroner à Saint-Bruno-de-Montarville.
Arrière-petit-cousin de Denis-Benjamin Viger et de Jacques Viger, maire de Montréal.
Décès en 1877 à Beloeil.
Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)