Vincennes ou Cap-Saint-Claude (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Éphémérides -


1670 (11, 12 mars et 24 novembre) Concession de terres par François Bissot de La Rivière à

Pierre Bouvier (5 arpents de front x 40 de profondeur)
Morin Gervais (4 arpents de front x 40 de profondeur)
Jean Poliquin (4 arpents de front x 40 de profondeur)

1672 (4 novembre) Concession d'une seigneurie (70 arpents de front sur le Saint-Laurent x 1 lieue de profondeur) par l'intendant Talon à François Bissot de La Rivière pour ses fils Jean-Baptiste Bissot de Vincennes et Charles-François Bissot.
1674 (13 décembre) Concession d'une terre par Marie Couillard, veuve de François Bissot de La Rivière, à Étienne Charest (8 arpents de front x 1 lieue de profondeur).
1675 (4, 7 septembre, 2 mai) Concession de terres par Marie Couillard, veuve de François Bissot de La Rivière, à

Nicolas Dupuis (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Jean Poliquin (3 arpents de front x 40 de profondeur)
François-Aimé dit Desprises (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Louis Sourisseau (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Louis Oriot (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Toussaint Ledran (3 arpents de front x 40 de profondeur)

1677 (12 mai) Concession d'une terre par Marie Couillard, veuve de François Bissot de La Rivière, à Claude Maugue (6 arpents de front sur 40 de profondeur).
1680 (16 avril) Concession d'une terre par Marie Couillard, veuve de François Bissot de La Rivière, à Claude de Lalande Gayon (6 arpents de front sur 40 de profondeur).
1688 (7 février) Concession d'une terre par Marie Couillard, veuve de François Bissot de La Rivière, à Martin-Léon Dubroca (3 arpents de front sur 1 lieue de profondeur).
1693 (23 mars) Concession d'une terre par Charles-François Bissot à Jacques Guay (3 arpents de front sur 80 de profondeur).
1695 (9 janvier) Concession d'une terre par Charles-François Bissot à Charles Trépagny (3 arpents de front x 1 lieue de profondeur).
Entre 1705 (9 mai) et 1708 (30 mars) Au décès de Charles-François Bissot, sa part de la seigneurie passe à son frère Jean-Baptiste Bissot de Vincennes.
Sans date Concession d'une terre par Jean-Baptiste Bissot de Vincennes à Jacques Charest (6 arpents de front x 40 de profondeur).
1733 Joseph Roy obtient la permission de la seigneuresse Bissot de Vincennes de construire un moulin sur le ruisseau Saint-Claude qui traverse sa terre pour aller se jeter dans le Saint-Laurent ; ce sera le moulin banal de Vincennes.
1741 (25 août) Concession d'une terre par Marguerite Forestier, veuve de Jean-Baptiste Bissot de Vincennes, à Jean-Baptiste Larrivée (3 arpents de front x 40 de profondeur).
1743 (1 août) Concession d'une terre par Marguerite Forestier, veuve de Jean-Baptiste Bissot de Vincennes, à Joseph Bellerive (3 arpents de front x 40 de profondeur). (19 novembre) Concession d'une terre par Marguerite Forestier, veuve de Jean-Baptiste Bissot de Vincennes, à Guillaume Gosselin (3 arpents de front x 40 de profondeur).
1749 (17 et 19 août) La seigneurie est saisie sur les biens de Jean-Baptiste Bissot de Vincennes, puis adjugée à Claude-Joseph Roy, capitaine de milice et marchand de la seigneurie de Beaumont (144) ; la seigneurie est alors appelée Cap-Saint-Claude.
1750 (12 août) Concession de terres par Claude-Joseph Roy à

Joseph Turgeon (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Jacques Nolet (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Claude Boilard (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Claude Girard (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Mathurine Poiré, veuve de Michel Girard (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Joseph Larrivée (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Pierre Drapeau (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Jacques Nolet (3 arpents de front x 40 de profondeur)
Jacques Lisse dit Gourdeau (3 arpents de front x 80 de profondeur)
Étienne Fournier (3 arpents de front x 40 de profondeur)

1751 (6 avril) Concession d'une terre par Claude-Joseph Roy à Charles Girard (3 arpents de front sur 40 de profondeur).
1752 (1 juillet) Concession d'une terre par Claude-Joseph Roy à Jean-Baptiste Girard (3 arpents de front sur 40 de profondeur).
1756 (26 avril) Au décès de Claude-Joseph Roy, la seigneurie passe à sa deuxième femme, à son fils, Joseph Roy, époux de Marie-Gabrielle Sarrault, et à ses filles Marie Roy, épouse de Jean Corpron, Charlotte Roy, épouse de Pierre Revol et Marguerite Roy, épouse de Charles Lecours.
1759 (20 janvier) Concession d'une terre par Joseph Roy à Louis Audet (3 arpents de front sur 40 de profondeur). (25 mars) Par transactions avec les autres héritiers de Claude-Joseph Roy, la seigneurie passe à Joseph Roy et son épouse, Marie-Gabrielle Sarrault.
1794 (Janvier) Au décès de Joseph Roy, la seigneurie passe à son fils, Étienne-Ferréol Roy.
1811 (25 mai) Concession de terres par Étienne-Ferréol Roy Roy à

Charles-Antoine Labrecque
Ignace Guay
Jean Turgeon et Louis Tellier
Jean-Baptiste Turgeon et
Charles Roy

1847 (28 octobre) Vente de la seigneurie par Étienne-Ferréol Roy à Narcisse Constantin Faucher de Saint-Maurice, avocat de Québec.
1856 Le moulin de Vincennes qui était un moulin banal devient un moulin libre.
1859 (19 février) La seigneurie appartient à Narcisse-Constantin Faucher.
1920 L'architecte Lorenzo Auger acquiert le moulin de Vincennes, le restaure et en fait sa résidence.

  • Toponymie -


Aussi appelée Cap-Saint-Claude.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent, en face de la pointe sud de l'île d'Orléans.
Entre la seigneurie de Beaumont (144) et la seigneurie de Mont-à-Peine (141).
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


crédits -

Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)