Westmount (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 3,96 km2.
  • Gentilé - Westmountais, aise. Westmounter (anglais).


  • Éphémérides -


1654 Arrivée des premiers colons, Jean Leduc, Jean Décarie et Jean Desrosiers, venus de la Bretagne et de l'Anjou, France ; ils baptisent l'endroit La Petite-Montagne.
1669 Fondation d'une mission catholique.
1687 Concession d'un arrière-fief par les sulpiciens à Pierre Hurtubise qui construit sa maison en 1690 sur la côte Saint-Antoine.
1830-1840 Constructions des premières résidences sur le flanc ouest du mont Royal.
1865 Fondation de la Methodist Dominion Square Church sur la flanc ouest du mont Royal.
1873 (9 décembre) Constitution de la municipalité du village de Notre-Dame-de-Grâce par détachement de celle de Montréal.
1875 Fondation de la Douglas Methodist Church.
1876 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Côte-Saint-Antoine.
1879 La municipalité du village de Notre-Dame-de-Grâce adopte le nom de Côte-Sainte-Antoine.
1890 (2 avril) Le village de Côte-Saint-Antoine devient ville.
1892 Fondation de la congrégation anglicane de la Church of the Advent par le chanoine Jacob Ellegood, et début de la construction de son église à l'angle de la rue Maisonneuve et de l'avenue Wood.
1895 La ville de Côte-Saint-Antoine adopte le nom de Westmount.
1897 Inauguration de l'église de la Church of the Advent.
1898 Fondation de la Bibliothèque municipale de Westmount ; l'architecte Robert Findlay est choisi pour la conception des plans.
1899 Ouverture de la Bibliothèque municipale dans le Westmount Park.
1901 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Léon-Premier.
(12 février) Érection canonique de la paroisse Saint-Léon-Premier par détachement de celles de Sainte-Élisabeth, Saint-Henri, Notre-Dame, Sainte-Cunégonde et Saint-Jacques-le-Majeur.
1903 Inauguration de l'église Saint-Léon-de-Westmount.
1904 La compagnie Canadian Pacific achète des terrains à Westmount pour y aménager des service ; c'est ce qu'elle nomma Glen Yard bornée à l'ouest par le boulevard Décarie, au sud par la rue Saint-Jacques, à l'est par le chemin Glen et au nord par son chemin de fer. La compagnie égalise les terrains de la Glen Yard en remplissant les vallons de terres sèches pour faire de son terrain un plateau (la profondeur des valons à remplir variait de 2 m à 15 m). La compagnie y installe un carrousel de 18 rails, une bouilloire, un magasin de pièces, un entrepôt réfrigéré, une chambre froide, un atelier de réparation, des réservoirs d'huile et d'acétylène une table tournante, et une cour de triage de 76 sections.
1910 Agrandissement de la Bibliothèque municipale.
1911 (13 janvier) Ouverture de la première bibliothèque pour enfants construite à côté de la Bibliothèque municipale dans le Westmount Park ; 400 enfants s'enregistrent à la bibliothèque.
1913 (29 novembre) Pose de la pierre angulaire de la Westmount High School sur l'Academy Road.
1914 Construction de la gare ferroviaire du Canadien Pacifique. La Methodist Dominion Square Church quitte le square Dominion et emménage dans une nouvelle église à Westmount.
1923 La population de la paroisse Saint-Léon-Premier est de 4 000 âmes.
1924 La Douglas Church se joint à la Dominion Square Methodist Church pour construire une nouvelle église à Westmount.
Agrandissement de la Bibliothèque municipale.
1925 Fusion de la Methodist Church, de la Congrégationalist Church et d'une partie de la Prespyterian Church pour former la United Church of Canada.
1926 Érection canonique de la paroisse Ascension of Our Lord.
1927-1928 Construction de l'église paroissiale Ascension of Our Lord.
1927 (17 avril) Inauguration de la Dominion-Douglas Church.
1928-1944 Décoration de l'église Saint-Léon-de-Westmount par Guido Nincheri.
1936 Rénovations intérieures de la Bibliothèque.
1950 Fondation de l'École orale de Montréal pour les Sourds (en 2010, cette institution était privée préscolaire et primaire, pour filles et garçons handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage).
1958 Agrandissement de la Bibliothèque.
1959 Fondation de l'école Villa Sainte-Marcelline (en 2010, cette institution était privée préscolaire, primaire, secondaire et collégiale, pour filles).
1961
La population est de 25 000 habitants.
Quand la Westmount High School déménage dans son nouvel édifice sur la rue Sainte-Catherine, l'édifice de la Westmount High Schoolbest occupé par la Westmount Park School.
1968 Fondation du Dawson College.
1969 (Décembre) Une loi de l'Assemblée nationale ordonne, entre autres, la création de la Communauté urbaine de Montréal-CUM et l'intégration à cette communauté de toutes les municipalités de l'île de Montréal, de l'île Bizard et de l'île Dorval.
1970 (31 mai) Sept bombes présumément déposée par des membres du Front de libération du Québec-FLQ explosent à divers endroits de la municipalité. Voir Québec (province). Crises. Crise d'Octobre 1970.
1972 L'Église adventiste du Septième Jour achète l'église presbytérienne érigée à l'angle des rues Victoria et Westmount.
1983 Fermeture de la gare ferroviaire du Canadien Pacifique. Fondation de l'École À Pas-de-Géant/Giant Steps sur l'avenue Connaught (en 2010, cette institution était privée préscolaire, primaire et secondaire, pour filles et garçons).
1985 La St. Andrew's United Church vend son église située près de l'Hôtel de ville et se joint à la Dominion Douglas Church pour former la St. Andrew's Dominion Douglas United Church.
1987 (Novembre) May Ebbitt Cutler est élue maire de Westmount, la première femme à occuper cette fonction.
1990 La population de Westmount est de 20 011 habitants.
1994 La gare ferroviaire est déclarée patrimoniale.
1999 La ville achète la gare que le Canadien Pacifique veut déménager ; elle en fait sa Maison du patrimoine.
2000 La population de Westmount est de 19 922 habitants. (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais*adoptée par l'Assemblée nationale le même jour; cette loi ordonne, entre autres, la fusion de toutes les municipalités de l'île de Montréal (Anjou, Baie-D'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, Lachine, LaSalle, Montréal, Montréal-Est, Montréal-Nord, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Outremont, Pierrefonds, Pointe-Claire, Roxboro, Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève, Saint-Laurent, Saint-Léonard, Saint-Pierre, Senneville, Verdun et Westmount) et des municipalités de L'Île-Bizard et de L'Île-Dorval pour constituer la nouvelle ville de Montréal. Le territoire de la municipalité de Westmount deviendra celui de l'arrondissement Westmount de la ville de Montréal.
2001 (4 novembre) Élection du conseil de la future nouvelle ville de Montréal. (31 décembre) Les villes fusionnées cessent d'exister.
2002 (1 janvier) Naissance de la nouvelle ville de Montréal.
2004
Les francophones de la municipalité compte pour 18 % de la population totale. (20 mai) Les contribuables de l'ancienne municipalité de Westmount (38,49 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville de Montréal et à devenir une entité municipale distincte des autres municipalités de l'île. (20 juin) Référendum sur le démembrement de Montréal ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Westmount obtient sa séparation de la ville de Montréal avec une majorité de 91,54 % représentant 52,56 % des électeurs inscrits. (12 septembre) Dernier service de la congrégation Church of the Advent dans son église de la rue Maisonneuve ; cette congrégation fusionne avec la St. George Anglican Church de la rue Lagauchetière à Montréal, le nombre de ses paroissiens n'étant plus suffisant pour entretenir une église ; celle-ci est vendue à l'Église pentecostale House of Prayer for All Nations. (8 octobre) La Cour Glen cesse toutes ses activités ferroviaires.
2005 La population de Westmount est de 19 701 habitants.
2006 (1 janvier) La municipalité de Westmount retrouve son statut de ville indépendante.
2008 (Mai) La municipalité permet à sa communauté juive d'ériger un erouv sur le périmètre délimité par la rue Claremont, The Boulevard, l'avenue Clarke et la voie ferrée située au sud de la rue Sainte-Catherine-Ouest.
2010 La population de Westmount est de 20 487 habitants.

Westmountais cités dans La Mémoire du Québec -

Donald Ross Getty, Claude Hurtubise, Claude Jodoin, J. Gordon Nicholson, Bruce Stavert, Robert Stuart Willis, Rhoda Würtele Eaves, Rhona Würtele Gillis.

  • Attraits :


Bibliothèque de Westmount (1899) ; plans de Robert Findlay.
Église adventiste du Septième Jour ; angle des rues Victoria et Westmount ; ancienne église presbytérienne achetée par la communauté adventiste en 1972.
Église baptiste évangélique Bethel Gospel Chapel (1893) ; originellement église Advantiste du Septième-Jour.
Église catholique Ascension of Our Lord (1927-1928) ; 375, avenue Kitchener ; style néogothique, croix latine ; plans de Edward J. Turcotte et Maginnis and Walsh de Boston ; nef à 3 vaisseaux : Vitraux du Studio Earl E. Sanborne de Boston (1928) et vitraux du Studio Poggi (1960) ; orgue Casavant (1929).
Église de la Church of the Advent (1892) ; 4119, boulevard de Maisonneuve Ouest ; plans (gothique) des architectes Cox et Louis-Auguste Amos ; orgue Casavant (1943) ; 6 vitraux du choeur par Charles William Kelsey (1949).
Église St. Andrew's Dominion Douglas (1927) ; 687, avenue Roslyn ; style gothique ; plans de Hugh C. Jones, John Wood et Robert Marshal ; orgue Casavant (1927) remplacé en 1994 par un orgue Backerath (1959) provenant de l'église Queen Mary Road United.
Église Saint-Léon-Premier (1903) ; style néoroman en façade ; plans de Georges-Alphonse Monette ; décoration (1928-1944), fresques, vitraux et planchers de marbre de Guido Nincheri ; boiseries de noyer du Honduras sculptées à la main par Alviero Marchi ; orgue Guilbault-Thérien inspiré des orgues espagnoles (1995).
Église St. Matthias (1912) ; 131, chemin de la Côte-Saint-Antoine ; plans de George Allen Ross et David H. Macfarlane.
Église Westmount Baptist (1924) ; 411, avenue Roslyn; plans de Sydney Comber.
Église Westmount Park (1929) ; 4695, boulevard de Maisonneuve Ouest ; plans de A. Leslie Perry ; orgue Casavant (1930).
Hôtel de ville (1922) ; plans de Robert Findlay et Frank R. Findlay.
Institut pédagogique de Montréal (actuellement le Collège Marguerite-Bourgeoys) (1925) ; plans de J.-Omer Marchand et de Louis-Auguste Amos ; orgue Casavant (1950).
Maison Braemar (1847) ; construite sur un terrain vendu par Asa Goodenaugh à John Eady ; classée monument historique en 1984.
Maison Hurtubise (circa 1687) construite au 561-563 de la Côte Saint-Antoine à l'angle de l'avenue Victoria pour la famille Hurtubise et occupée par celle-ci jusqu'en 1955, date du décès de Léopold, le dernier Hurtubise à l'occuper ; en 2012, la maison était toujours inhabitée, mais elle avait été récupérée et préservée du pic des démolisseurs par Colin Molson, sa soeur Mabel Molson et leur ami James R. Beattie qui achetèrent la maison en 1956 et la cédèrent à la Canadian Heritage of Quebec ; en 2005, Canadian Heritage entreprend des travaux de préservation et répare le toit qui coulait ainsi que des travaux de restauration du deuxième étage.
Synagogue Shaar Hashomayim (1922) ; 450, avenue Kensington ; plans de Melvin Miller.
Victoria Hall (1924) ; plans d'Alexander Cowper Hutchison et de John Wood.

  • Services -


Dawson College (cégep public, préuniversitaire et technique).
Villa Sainte-Marcelline (privée, maternelle, primaire, secondaire et collégial).

  • Toponymie -


Saint-Léon-Premier rappelle le souvenir du pape de ce nom.
Westmount décrit bien le site, sur le versant ouest du mont Royal, de cette municipalité dont la population est majoritairement anglaise.

  • Repères géographiques -


Sur le versant ouest du mont Royal.
Borné par les arrondissements de Ville-Marie, du Sud-Ouest et de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)