Baynes (William Craig)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éducateur né en 1809 à Québec.

Fils du lieutenant-colonel Edward Baynes, adjudant général des armées britanniques en Amérique-du-Nord.
Études au Heylebury College (baccalauréat ès Arts), puis au Trinity College de la Cambridge University (baccalauréat ès arts, 1836).
Il devient prédicateur laïc de l'évangile et part au Canada.
En 1839, il refuse de prononcer le serment de fidélité à l'Église d'Angleterre et se prive du Master's Degree.
En 1843, maintenant marié, il revient au Canada et prend possession de la propriété que lui a laissée son père à Kingsey Falls et y cultive la terre pendant 12 ans et il y élève une nouvelle race de bétail.
En 1856, au bord de la ruine financière, Baynes se joint à la McGill University comme secrétaire sous William Dawson, le principal de McGill ; il occupe cette fonction jusqu'à son décès. Comme secrétaire, Baynes avait aussi la responsabilité du trésorier de registraire ; l'homme d'affaires de l'université.
Ses funérailles ont été célébrées dans le Musée d'histoire naturelle sur la rue Université de Montréal. Son épitaphe dans le Mount Royal Cemetery contien la phrase «Departed to be with the Lord,... willing rather to be absent from the body (2, épitre aux Corinthiens)
.

Outils personels