Bonet (Jordi)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Artiste (peintre, graveur, muraliste, verrier, céramiste, sculpteur) né en 1932 à Barcelone (Espagne).

Amputé du bras droit à l'âge de sept ans.
Études à l'École des beaux-arts de Barcelone et à l'Atelier Jacques-Cartier de l'Institut des arts appliqués de Montréal.
Il commence sa carrière de peintre en Espagne, immigre et s'installe à Montréal en 1955. Peinture (huile, dessin à la plume, sérigraphie, lithographie, eau-forte) ; sculpture (tuile de céramique peinte, ciment peint, céramique, béton, aluminium et bronze).
Achète, habite et sauvegarde le manoir Rouville-Campbell de Mont-Saint-Hilaire (1969-1979).
Époux d'Huguette Bouchard. Décès en 1979 à Montréal.

  • Oeuvres -


Une centaine de murales (céramique, ciment, aluminium, vitraux) en Amérique du Nord, dont 8 murales en céramique au niveau du parterre de la Sallle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts de Montréal.
Le triptyque du Grand Théâtre de Québec (dans lequel il intègre la phrase du poète Claude Péloquin «Vous êtes pas tanné de mourir, bande de caves ? C'est assez».
Cinq verrières (465 m2) pour la chapelle Our Lady of the Sky du Kennedy International Airport de New York.
Le maître-autel et les fonts baptismaux de la St. Augustine Church de Saint-Bruno-de-Montarville.
La fresque Citius, Altius, Fortius à la station de métro Pie IX de Montréal.
On lui doit, à lui et à l'architecte Jacques Folch-Ribas le mausolée aux 17 Français qui combattirent les Iroquois au Long-Saut de Carillon ; ce mausolée est situé près du barrage d'Hudro-Québec à Carillon.

  • Distinctions -


Membre associé de l'Académie royale des arts du Canada
Allied Arts Award of the Royal Architectural Institute of Canada
Premier prix de sculpture de Hadassa (1963 et 1965).

  • Bibliographie -


Jordi Bonet (essai, Guy Robert, Éditions du Songe, 1975).

Outils personels