Brisset (Jacques ; dit Courchesne)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Militaire né vers 1648 en France.

Capitaine de milice à l'Île-Dupas.
Père de la lignée Brisset/Dandonneau d'Amérique.
Épouse Marguerite Dandonneau dans la seigneurie de Champlain (30) en 1672 ; de cette union sont issus Jacques Brisset (marié à Marie Aubuchon), Bernard Brisset (marié à Catherine LePellé), Marie-Jeanne Brisset (mariée à Joseph Petit), Joseph Brisset, Charles Brisset (marié à Marie-Josèphe Petit), Melchior Brisset (marié à Marie-Geneviève Casaubon), Marguerite Brisset (mariée à Jean-François Casaubon), Marie-Madeleine Brisset (mariée à Pierre Duval), Geneviève Brisset (mariée à François Dizy), Marie-Charlotte Brisset (mariée à Alexis Duteau) et Marie-Anne Brisset (mariée à Ignace Dizy).
En 1690, il achète la seigneurie de l'Île-Dupas avec Louis Dandonneau à Charles Aubert.
En 1712, il achète les îles à l'Aigle et à la Grenouille à Étienne Volant.
En 1729, il avait 60 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels