Cénotaphe d'Ottawa (guerre)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Le cénotaphe d'Ottawa est un monument commémoratif dédié originellement aux soldats morts au combat au cours de la Première Guerre mondiale 1914-1918 ; il est érigé près du canal Rideau et de biais avec l'édifice Centre du Parlement et a été inauguré le 21 mai 1939 par le roi George VI).

En 1982, on a ajouté 1939-1945 pour commémorer les morts de la deuxième guerre mondiale et 1950-1953 pour commémorer ceux de la Guerre de Corée.
En 2000, on a ajouté au monument la tombe du soldat inconnu ; le Canada a choisi les restes de l'un des 6 846 soldats canadiens anonymes de la Première guerre mondiale enterrés dans un cimetière des environs de la crête de Vimy pour être rapatriés au Canada ; ces restes seraient ceux d'un soldat du régiment Argyll and Sutherland Highlanders ; après avoir été exposés en chapelle ardente dans le hall d'honneur de l'édifice du Centre du Parlement, du 25 au 28 mai 2000, les restes ont été inhumés le 28 mai 2000 dans le monument commémoratif de guerre du Canada (cénotaphe).
La hauteur totale du monument (du sol à la pointe des figures de bronze placées au sommet de la structure de granit) ; le monument a été construit selon les plans de Vernon March de Farnborough, Royaume-Uni ; sa hauteur est de 21,34 m (70,013 pieds) et sa largeur de 8,08 m (26,5 pieds) ; chaque personnages a une hauteur de 2,4 m (7,9 pieds) ; 503 tonnes de granit et 32 tonnes de bronze ont été utilisées pour la construction du monument.
Entre 1899 et 2012, 117 500 soldats canadiens ont été tués au combat : Guerre d'Afrique-du-Sud (1899-1902)

Outils personels