Laprise (Mario)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Policier de la région du Saguenay.

On le croit un proche de Stéphane Bédard, le député du Parti québécois de Chicoutimi et chef de l'aile parlementaire de ce Parti à l'Assemblée nationale.

  • Éphémérides -


(1986-) Rejoint les rangs de la Sûreté du Québec.
Inspecteur-chef dans la division des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec-SQ.
(1996 à 1998) Directeur de l'unité Wolverine formée en 1995 d'agents de la SQ, du SPVM et de la GRC pour intervenir dans la guerre des gangs au cours de laquelle un garçon de 11 ans avait été tué lors de l'explosion d'une bombe posée sous une automobile à Montréal ; le garçon marchait de l'autre côté de la rue lorsqu'il a été atteint mortellement par un débris de l'automobile.
(2005-2012) Chef de la sécurité industrielle à Hydro-Québec.
(2012-2014) Nommé directeur général de la Sûreté du Québec par le gouvernement péquiste de Pauline Marois..
(15 juillet 2014) Mis au rancart par Lise Thériault, la ministre libérale de la Sécurité publique du Québec, il démissionne de son poste de directeur de la SQ et retourne au service d'Hydro-Québec.

Voir Guerre des gangs.

Outils personels