Laval de Montmorency (François-Xavier)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Prêtre catholique né en 1622 au château de Montigny-sur-Avre, à Laval, Eure-et-Loir, Chartres (France). Études au Collège de LaFlèche, au Collège des jésuites de Clermont à Paris, et à l'Université de Paris (France). Archidiacre de l'Église d'Évreux (1647). Séjourne à l'Ermitage de Caen. Évêque de Pétrée et vicaire apostolique de la Nouvelle-France (1657-1674). Arrive en Nouvelle-France en 1659. Premier évêque du diocèse de Québec (1674-1684). Assume la suppléance (1684-1688) de son successeur, Saint-Vallier, retenu en France par le début de la Guerre de succession d'Espagne. Fondateur du Séminaire de Québec (1663) et de l'École des métiers de Saint-Joachim (1668). A séparé son siège épiscopal du pouvoir français et l'a rattaché directement au Saint-Siège. A fait de l'Église catholique l'Église nationale des canadiens français. S'opposa à toute vente d'alcool aux Amérindiens ce qui provoqua maintes disputes avec les autorités civiles et les commerçants. Décès le 6 mars 1708 à Québec.


  • Distinctions -


Déclaré vénérable le 29 septembre 1890.
Béatifié le 22 juin 1980.
Les noms de la rue Laval et de la rue de Montmorency de Montréal, de la ville de Laval, de la rivière Montmorency, du mont François-De-Laval dans le parc de conservation de la Jacques-Cartier, des circonscriptions fédérales et provinciales de Laval et du canton Laval proclamé en 1868 et situé au sud-ouest de Baie-Comeau dans la région de Manicouagan (Côte-Nord) honorent sa mémoire.
Canonisé en 2014 par le pape François.

  • Crédits -


Les Rues de Montréal (Ville de Montréal. Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels