Lejeune (Paul)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Prêtre catholique (jésuite) né en 1591 à Vitry-le-François (France).

Né dans la religion calviniste, il devient catholique à l'âge de 16 ans.
Supérieur des jésuites en Nouvelle-France (1632-1638), il fonde le Collège des jésuites à Québec.
Son rapport annuel de 1632, que le provincial des jésuites à Paris fait aussitôt publier, constitue la début d'une oeuvre collective intitulée Relations des jésuites (1633-1673) qui raconte aux Français, année après année, le travail des missionnaires au Canada.
Retourné en France en 1649, il rédige, à partir de sa correspondance avec le Canada, les Relations des jésuites pour les années 1653, 1655, 1657 et 1658, les manuscrits partis de Québec n'étant pas arrivés à Paris pour des raisons non révélées.
Décès en 1664 à Paris (France).

  • Distinctions -


Le nom de la rue LeJeune de Montréal honore sa mémoire comme celui du canton Le Jeune proclamé en 1892 et situé au nord-est de Grand-Mère (Shawinigan) dans la région de la Mauricie.

  • Crédits -


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989

Publicité

Revue trimestrielle de la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut

Dossier sur les presbytères

Cliquez ici.

Livraison gratuite.

(Fin des Annonces .)
Outils personels