Loranger (Thomas-Jean-Jacques)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de loi (avocat) né en 1823 (2 février) dans la seigneurie de Grosbois ou Yamachiche (23).

Études au Séminaire de Nicolet.
Député de La Prairie à la Chambre d'Assemblée du Canada-Uni-CACU (1854-1863).
Secrétaire de la province du Canada-Uni dans le gouvernement Macdonald-Cartier (1857 et 1858).
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ, district de Richelieu (1863-1879).
Professeur à la Faculté de droit de l'Université Laval à Montréal-ULM (1878-).
Président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1880-1881 et 1884-1885).
Rédacteur en chef de la revue légale Thémis.
Frère de Louis-Onésime Loranger. Beau-père de Joseph Marier. Oncle de Louis-Joseph Loranger.
Décès en 1885 (18 août) à Sainte-Pétronille-de-Beaulieu dans la seigneurie de L'Île-d'Orléans (g).

  • Publications - Liste partielle


Commentaires sur le Code civil du Bas-Canada (2 vol., 1873-1878)
Lettres sur l'interprétation de la constitution fédérale (2 vol., 1883-1884).

  • Crédits :


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels