Moore (Christine)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Femme de sciences (infirmière) née en 1983 (21 octobre 1983) à La Sarre.

Études à l'Université de Sherbrooke-UdeS.
Résidente de Dupuy.
Infirmière aux urgences de l'Hôpital de La Sarre.
Députée du Nouveau Parti Démocratique-NPD d'Abitibi-Témiscamingue à la Chambre des communes-Cdesc (2011-2019).
Le 4 mai 2016, les députés Maxime Bernier, Jacques Gourde et Christine Moore ne sont pas présents lors du vote sur le projet de Loi C-14 sur l'aide médicale à mourir.
En mai 2018, Madame Moore est accusée d'agression sexuelle par Glen Kirkland, un ex-militaire âgé de 34 ans, avec lequel elle ne nie pas avoir eu une relation amoureuse le 5 juin 2013. Glen Kirkland allègue qu'il était vulnérable lorsque madame Moore l'a visité dans sa chambre d'hôtel, a passé la nuit avec lui et avait eu une relation sexuelle avec lui ; Kirkland considère que Madame Moore avait alors eu un comportement inapproprié pour une personne en autorité par rapport à lui : elle députée, siégeait au Comité de la Défense alors que lui était simple soldat.
Elle est suspendue du caucus des députés du Nouveau Parti Démocratique-NPD pendant que dure une enquête sur les allégations de Glen Kirkland.
Elle réintègre le caucus lorsqu'une enquêteure indépendante révèle qu'elle n'a pas eu un comportement inapproprié et n'a pas posé de gestes déplacés envers M. Kirkland. M Kirkland et madame Moore avaient été des amoureux jusqu'à ce que la conjointe de monsieur Moore découvre le plan de son mari d'aller visiter madame Moore en Abitibi.

Outils personels