Riché-Paquet (Jayson)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 22 août 2015, vers 15 h 35, Serge Ngabo Saninga, 21 ans, un Montréalais d'origine congolaise, est atteint à la tête d'un projectile qui était destiné à Davidson Arretus, un ami associé à un gang de rue d'allégeance bleue, avec qui il discutait sur le trottoir à l'intersection de la 25e Avenue et du boulevard Robert dans le quartier Saint-Michel à Montréal. Jayson Riché-Paquet, 18 ans, et Randy Plaisir, 20 ans, sont accusés du meurtre de Saninga ; les deux tueurs se seraient trompés de cible alors que c'est Davidson Arretus, l'ami de Saninga qui aurait dû être tué. Il s'agit d'un règlement de compte manqué. Le 16 novembre 2016, Arretus avait été condamné à 19 mois de prison pour possession illégale d'une arme-à-feu. Le 14 décembre 2017, Jayson Riché-Paquet, 20 ans, et Randy Plaisir, 22 ans, d'abord accusés de meurtre, reconnaissent leur culpabilité à l'accusation d'homicide involontaire de Serge Saninga. En réalité, Riché-Paquet voulait tuer Davidson Arretus, 21 ans, l'homme que Riché-Paquet croyait être l'un des belligérants qui avait poignardé à mort son ami Yahiaoui en 2014. Plaisir reconnaît avoir conduit l'automobile à partir de laquelle Riché-Paquet avait tiré sur Saninga. Saninga était arrivé au Canada avec sa famille (ses parents et leurs six enfants) en 2006 en provenance de la République démocratique du Congo où la guerre sévissait.
Outils personels