Saint-Évariste-de-Forsyth (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 111,36 km2.


  • Éphémérides -


1837 Arrivée des premiers colons.
1845 Constitution de la municipalité du canton de Lambton.
1855 Fondation de la mission Saint-Évariste. (7 janvier) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Évariste. Constitution de la municipalité du canton de Lambton.
1857 Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Évariste.
1859 (11 juin) Proclamation du canton de Forsyth.
1870 (1 mars) Constitution de la municipalité de Saint-Évariste-de-Forsyth par détachement de celle du canton de Lambton.
1881 La municipalité compte 1 047 habitants.
1885 (20 mars) Érection canonique de la paroisse Saint-Évariste-de-Forsyth ; son territoire couvre la totalité du canton de Forsyth et parties des cantons de Shenley, Tring, Adstock, Dorset, Aylmer et Lambton.
1901 La municipalité compte 2 030 habitants.
Détachement de la municipalité de Saint-Honoré.
1903 Détachement de la municipalité de Courcelles.
1914 Détachement de la municipalité de Saint-Hilaire-de-Dorset.
1921 La municipalité compte 2 059 habitants.
1929 (6 août) Détachement de la municipalité de Saint-Évariste-Station (La Guadeloupe).
1936 (24 mai) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Évariste.
1941 La municipalité compte 1 610 habitants.
1948 (28 février) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Évariste.
1961 La municipalité compte 1 082 habitants.
1978 Départ du curé qui n'est pas remplacé ; la paroisse est desservie par le curé de La Guadeloupe.
1979 La municipalité achète le presbytère et le cède pour 20 ans à l'Économusée de la Haute-Beauce.
1981 La municipalité compte 708 habitants.
1983 Le presbytère est classé monument historique par le Ministère des Affaires culturelles du Québec.
1990 La population de Saint-Évariste-de-Forsyth est de 626 habitants.
2000 La population de Saint-Évariste-de-Forsyth est de 654 habitants.
2010 La population de Saint-Évariste-de-Forsyth est de 620 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Évariste ; orgue Casavant (1934) ; Route 138.
Presbytère Saint-Évariste (1906) ; Route 138 ; loge le Centre principal de l'Écomusée de la Haute-Beauce et la collection d'objets traditionnels de Napoléon Bolduc ; les autres centres de l'écomusée de la Haute-Beauce sont situés à East-Broughton, Sainte-Clotilde, Saint-Hilaire-de-Dorset, Saint-Honoré et Lac-Drolet ; reconnu monument historique en 1982.

  • Économie -


Acériculture.
Métallurgie.
Production laitière.
Textile.

  • Toponymie -


Adstock rappelle un village du Buckinghamshire en Angleterre.
Aylmer rappelle le souvenir de Matthew Whitworth Aylmer.
Dorset rappelle un comté d'Angleterre.
Durham rappelle le souvenir de John George Lambton, comte de Durham, gouverneur général du Canada (1838).
Forsyth rappelle le souvenir de James Belt Forsyth (1802-1869), un riche commerçant de Québec, concessionnaire forestier et marchand de bois de la région.
Shenley rappelle une ville du Hartfordshire (Angleterre) d'où originaient les premiers colons du canton.
Tring rappelle une ville du Hartfordshire, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Beauce-Sartigan.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 108.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels