Saint-André (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 68,94 km2.
  • Gentilé - Andréen, enne.


  • Éphémérides -


1696 Concession d'une seigneurie à Pierre Bécart de Granville qui la nomme seigneurie de l'Îlet-du-Portage.
1779 début de la colonisation de Saint-André.
1783 Fondation d'une mission catholique.
1791 (26 septembre) Érection canonique par détachement de celle de Saint-Louis-de-Kamouraska et ouverture des registres de la paroisse Saint-André-de-l'Îlet-du-Portage ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Kamouraska (164) et l'île aux Lièvres.
1806 Inauguration de l'église paroissiale.
1832 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Saint-André.
1837 Nomination du premier curé résidant.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-André.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-André.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-André.
1865 Mise en exploitation d'une usine d'instruments aratoires.
1876 Le bureau de poste prend le nom de Saint-André-de-Kamouraska.
1903 (29 mai) Constitution de la municipalité du village d'Andréville par détachement de celle de la paroisse de Saint-André.
1912 (23 juin) Fondation de la Caisse populaire de Saint-André.
1923 La population de la paroisse est de 1 076 âmes.
1987 (14 février) Regroupement des municipalités d'Andréville et de Saint-André sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Saint-André est de 723 habitants.
2000 La population de Saint-André est de 658 habitants.
2010 La population de Saint-André est de 630 habitants.

  • Patrie -


Léo Bérubé.
Joseph Dumont.
Bertrand Laforest.
Charles-Henri Lévesque.

  • Attraits :


Économusée de la prune ; 129, route 132 Est ; comprend la maison-magasin général construite en 1853 par Sifroy Guéret dit Dumont, un caveau et autres dépendances ; le verger (prunes de Damas, prunes lombard, pommes Saint-Laurent, pommes Duchesse, pommes Alexandre, reinettes, pommettes Russet, cerises Montmorency, poires bartlett, poires beauté flamande et poires clap) planté au milieu du XIXe siècle, a été restauré entre 1978 et 1988 sous la direction de Paul-Louis Martin à partir de greffons prélevés sur les arbres et arbustes plantés par Sifroy Guéret dit Dumont.

Église Saint-André (1806) ; 128, rue Principale ; style récollet (une nef qui se referme sur l'abside, sans transepts ou chapelles latérales) construite en pierres des champs ; décoration intérieure (1834), style Louis XIV, oeuvre de Louis-Xavier Leprohon ; tableaux du choeur, oeuvres de Louis Triaud ; maître-autel (1826), réplique de celui de la cathédrale de Québec, oeuvre de Thomas Baillairgé ; orgue Mitchell (1874) ; la plus vieille église de pierre des champs de la région ; classée monument historique.

Société d'écologie de la batture de Kamouraska ; 273, route 132 Ouest ; fait découvrir la faune ailée, marine et terrestre, la flore immergée par les marées et l'écologie des marais salés et du littoral ; sentiers pédestres (12 km) répartis en deux sections : la Halte écologique et l'Amphithéâtre ; la faune aviaire comprend le canard noir, l'eider à duvet, le grand héron, et en migration, l'oie des neiges, la bernache du Canada, etc.; la faune comprend le phoque (occasionnellement), le renard roux, raton laveur et porc-épic d'Amérique.

  • Accueil -


Auberge de la Solaillerie ; 112, rue Principale ; aménagée dans l'ancienne résidence (1886) de Charles-Alfred Roy dit Desjardins.
Auberge des Aboiteaux ; 280, route 132 Ouest.

  • Économie -


Agriculture et pêche (anguille).
Desservi par le chemin de fer du Canadian National.

  • Toponymie -


L'Îlet-du-Portage rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.
Saint-André rappelle le souvenir d'André Fraser, l'un de ses premiers colons et donataire du terrain pour la construction de l'église et du presbytère.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Rivière-du-Loup.
Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
Municipalité régionale de comté de Kamouraska.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 138.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Publicité

Revue trimestrielle de la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut

Dossier sur les presbytères

Cliquez ici.

Livraison gratuite.

(Fin des Annonces .)
Outils personels