Saint-Elzéar (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 85,12 km2.


  • Éphémérides -


1736 (23 septembre) Concession d'une seigneurie à Thomas-Jacques Taschereau qui la nomme Sainte-Marie.
1747 Ouverture du rang Saint-Thomas à la colonisation.
1749 Au décès de Thomas-Jacques Taschereau, la seigneurie passe à ses héritiers dont Marie-Louise Taschereau, épouse de Jean-Olivier Perrault. On donne le nom de seigneurie de Linière à la partie de la seigneurie Sainte-Marie située sur la rive gauche de la rivière Chaudière.
1829 Une partie de seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111) léguée à Marie-Louise Taschereau et Jean-Olivier Perrault passe à leur fille, Julie Perrault, épouse de Henri-Elzéar Juchereau Duchesnay.
1838 Au décès de Julie Perrault, sa partie de la seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111) passe à son époux, Henri-Elzéar Juchereau Duchesnay.
1835 (26 mai) Érection canonique de la paroisse Saint-Elzéar-de-Linière ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (111).
1842 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Elzéar-de-Linière.
1844 La paroisse compte 1 965 habitants.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Elzéar.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de Saint-Elzéar.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Elzéar-de-Linière.
1861 La municipalité compte 2 305 habitants.
1872 Détachement de la paroisse Saint-Séverin de celle de Saint-Elzéar.
1875 (24 décembre) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Séverin par détachement de celle de Saint-Elzéar.
1881 La municipalité compte 1 500 habitants.
1901 La municipalité compte 1 235 habitants.
1921 La municipalité compte 1 128 habitants.
1927 (17 août) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Elzéar.
1941 La municipalité compte 1 066 habitants.
1955 (1 janvier) Saint-Elzéar-de-Linière adopte le nom de Saint-Elzéar-de-Beauce.
Constitution de la municipalité de Saint-Elzéar par détachement de celle de la paroisse de Saint-Elzéar-de-Beauce.
1961 La municipalité de la paroisse compte 833 habitants et celle du village, 411.
1981 La municipalité compte 562 habitants et celle du village, 743.
1990 La population de Saint-Elzéar est de 869 habitants, celle de Saint-Elzéar-de-Beauce, 575.
1994 (30 novembre) Regroupement des municipalités de Saint-Elzéar-de-Beauce et de Saint-Elzéar sous le nom de cette dernière.
1996
(13 juin) Pluie torrentielle causant des milliers de dollars de dommages.
2000
La population de Saint-Elzéar est de 1 670 habitants.
2010
La population de Saint-Elzéar est de 1 958 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Elzéar-de-Linière (en corvée, 1849-1854) ; 672, rue Principale ; plans de Thomas Baillairgé ; maître-autel (1803-1804) de Louis-Amable Quévillon exécuté pour l'église Saint-Henri de Lévis, puis acheté par Saint-Elzéar en 1883 ; sculptures décoratives de Léandre Parent et de Pierre Fortier ; le tableau Sacré-Coeur apparaissant à sainte Marguerite-Marie Alacoque acquis en 1883 ; 2 tableaux d'Antoine Plamondon, La Madone de Saint-Sixte et Saint-Charles-Borromée donnant la communion aux pestiférés de Milan ; classée monument historique en 1960.

Observatoire Mont-Cosmos ; 750, rang Haut-Sainte-Anne. Pistes de motoneiges (60 km).

  • Économie -


Agriculture.
Élevage du porc.
Exploitation de la forêt.
Production de lait.

  • Toponymie -


Linière rappelle les Taschereau de Linière, seigneurs de Sainte-Marie ainsi qu'une commune de France.
Saint-Elzéar rappelle le souvenir de Henri-Elzéar Juchereau Duchesnay (1809-1871), seigneur de Sainte-Marie à l'époque de la fondation de la paroisse.
Sainte-Marie rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est située.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de La Nouvelle-Beauce.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 216 via Route 173 ou Autoroute 73.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Publicité

Revue trimestrielle de la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut

Dossier sur les presbytères

Cliquez ici.

Livraison gratuite.

(Fin des Annonces .)
Outils personels