Saint-Jules (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Superficie - 57,08 km2.


  • Éphémérides -


1918 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Jules. (22 novembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Jules par détachement de celles de Saint-Joseph-de-Beauce, Saint-Victor, Saint-Frédéric et Saint-François-d'Assise (Beauceville). (25 décembre) Inauguration de la chapelle.
1919 (28 mai) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Jules par détachement de celles de Saint-Victor, de Saint-Joseph-de-Beauce, de Beauceville et de Saint-Frédéric.
1923La population de la paroisse Saint-Jules est de 600 âmes.
1925 (16 août) Pose de la pierre angulaire de l'église Saint-Jules.
1927 (27 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Jules.
1931 La population de Saint-Jules est de 619 habitants.
1951 La population de Saint-Jules est de 797 habitants.
1956 Ouverture du couvent des Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie.
1971 La municipalité compte 708 habitants.
1990 La population de Saint-Jules est de 572 habitants.
2000 La population de Saint-Jules est de 550 habitants.
2010 La population de Saint-Jules est de 529 habitants.

  • Économie - Acériculture. Agriculture.


  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest-nord-ouest de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Robert-Cliche.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route Saint-Charles via Route 173 et Route 112.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels